Windrose 22 par Magnetic Vapor Mods : vintage et pour collectionneurs avertis

Windrose Par Magnetic Mods

Windrose Par Magnetic Mods
8.4

Finitions

9/10

Switch

8/10

Ajustement du pin

7/10

Le petit plus inexplicable, ce critère totalement subjectif que n'ont pas les autres

10/10

Pour

  • Son look sobre et élégant
  • Ses bonnes performances, sans égaler les tubes orientés subohm actuels
  • Son côté un peu historique qui en fait une licorne

Contre

  • Rare
  • Un réglage du pin atomiseur qui a un peu vieilli
  • Les aimants un peu faiblards
Windrose 22 par Magnetic Mods
Windrose 22 par Magnetic Mods

Le Windrose est un mod emblématique, d’origine polonaise. Avec seulement 333 pièces qui circulent dans le monde, il fait partie de ces tubes très prisés des collectionneurs car il est, avec une poignée d’autres mods, une petite partie de l’histoire de la vape. A l’origine disponible pour moins d’une centaine de dollars, sa cote a pas mal flambée et il est devenu un objet de convoitise, presque de luxe. Un luxe simple, de bon goût, rare, un mod de modeur, comme le Swan de Crave ou le Caravela.

Il est difficile d’expliquer ce qui fait vibrer les collectionneurs sur des tubes en métal, c’est en fait une véritable énigme, la rareté ou les matériaux utilisés n’expliquent pas tout. Il existe d’excellents mods qui n’atteindront jamais les cotes délirantes que ces mods ont connu à une époque pas si lointaine. Le Windrose fait partie du club assez fermé de ces mods qui ont été plébiscités par un public capable de se les arracher pour plus de 1000 euros… une véritable folie. Et puis vous connaissez la suite, cette ruée sur les boxes électros dont la plupart seront hors service au mieux à horizon 18 mois, le temps que la VG atteigne le chipset… et la cote des tubes revient à des choses plus raisonnables.

Spécifications

  • Terroir : Pologne
  • Matériaux : SS ASI 316, Laiton, isolants en delrin, aimants plaqués or.
  • Switch : magnétique
  • Formats : 22mm (tubes 18650, 18500, 18350)
  • Pin ajustable

La Pologne recèle de nombre modeurs de talents, c’est probablement avec le Royaume-Unis, la France, l’Allemagne et peut-être l’Italie pour sa spécialité affirmée dans les boxes bottom feeder, l’un des pays européens qui produit le plus de belles choses.

Certains noms ne vous sont probablement pas inconnus ( Barjavel, Frost Mods, Gepetto, JM Mods, Koncio, Sohers, Mankos, Akced, Corvinuss, eRBe, Classic Fog…).

Magnetic Mods compte surement avec Gepetto et Barjavel, comme l’un des incontournables, et sa renommée est principalement due à ce Windrose 22.

Le Windrose démonté
Le Windrose démonté
Le dessus du top capavec son pin doublement ajustable côté accu et et côté atomiseur
Le dessus du top cap avec son pin doublement ajustable côté accu pour le battery rattle et et côté atomiseur
On commence par placer le pin qui contacte côté atomiseur
On commence par placer le pin qui contacte côté atomiseur
On le visse
On le visse.
Pour ne pas avoir de surprise, on positionne notre atomiseur
Pour ne pas avoir de surprise, on positionne notre atomiseur
On ajuste
On ajuste
Et on place notre pin côté accu
Et on place notre pin côté accu lui aussi ajustable
Au niveau du bouton du switch, on retrouve la griffe de Magnetic Mods, ainsi que le numéro de série
Au niveau du bouton du switch, on retrouve la griffe de Magnetic Mods, ainsi que le numéro de série. Notez que ce bouton de switch est un vrai bonheur, polis et légèrement arrondis sur les côtés, la sensation est particulièrement douce et agréable.
On trouve dessus un trou de dégazage
On trouve dessus un trou de dégazage
Les aimants d'origine sont plaqués or. Mais comme je n'aime pas les switches trop souples, j'ai ajouté un aimant, plus fin pour ajouter de la résistance.
Les aimants d’origine sont plaqués or. Mais comme je n’aime pas les switches trop souples, j’ai ajouté un aimant, plus fin pour ajouter de la résistance.
On remet en place nos aimants
On remet en place nos aimants
Voici le logement du switch avec ses deux trous de dégazage et sa bague de verrouillage
Voici le logement du switch avec ses deux trous de dégazage et sa bague de verrouillage
Les voici assemblés
Les voici assemblés
Ici le pin du switch et une petite rondelle d'ajustement pour qu'il entre bien en contact avec l'accu
Ici le pin du switch et une petite rondelle d’ajustement pour qu’il entre bien en contact avec l’accu
Et voici enfin notre switch assemblé
Et voici enfin notre switch assemblé
Difficile de rester insensible au charme de ce mod
Difficile de rester insensible au charme de ce mod

Conclusion

Au moment de sa sortie, le Windrose avait tout du mod (presque) parfait. Une élégance naturelle, de très belles finitions, de bonnes performances, un switch magnétique que certains adorent mais que je trouve par défaut bien trop souple pour mon usage et qui a une vraie tendance à l’effet Tour de Pise quand on laisse le mod debout sans verrouiller le switch. J’ai pallié ce problème très simplement en ajoutant un aimant plus fin que ceux par défaut mais qui apporte un peu plus de fermeté et qui maintient le mod parfaitement droit quand on le pose debout sans verrouiller le switch.

Il ne vous a pas échappé que la conception du pin implique un réglage au tournevis après avoir préalablement dévissé le pin côté accu. Ce n’est pas le système le plus pratique mais une fois que l’on a posé son atomiseur, on a pas spécialement envie d’en changer, et pour ma part c’est le Richelieu qui a élu domicile sur ce mod.

Le plus gros défaut de ce mod aujourd’hui, c’est sa disponibilité, il en passe très rarement en occasion et contrairement aux Caravela, il n’est plus possible de se procurer des tubes, ce qui est bien dommage car je n’aurais pas été contre un tubes 18650.

Magnetic Mods a sorti une version 16mm de ce Windrose, une série toujours limitée à 333 exemplaires, et si vous êtes tombé accroc d’un atomiseur dans ce format, il demeure un excellent choix et il y en a de disponibles pour 97 euros, fournis avec son dripper hybridable, le Auster en version 16mm. En revanche, comme le modeur ne semble pas trop donner signe de vie, je vous recommanderais de le contacter par mail dans un premier temps avant de passer commande. Un projet de Windrose 26650 et des boxes électros étaient dans les bacs mais le modeur se fait tellement discret qu’on ne sait pas si ces projets verront le jour malgré des prototypes qui semblent bien avancés.

Le Windrose 22 s’adresse évidemment avant tout aux collectionneurs, aux amoureux de beaux tubes qui portent d’une certaine manière une charge un peu « historique », ce n’est probablement pas un mod à mettre entre toutes les mains car comme nous l’avons vu, ce n’est pas lui qui vous offrira les réglages les plus fins et surtout les plus pratiques. C’est un mod dont on a envie de profiter au coin du feu, avec un atomiseur d’exception (oui comme le Richelieu), avec un bon verre à la main.

Même si j’apprécie beaucoup les box, ce mod a une certaine disposition à me filer une forme de cafard, peut-être parce qu’il marque la fin d’une époque que je trouvais plus élégante que celle des box, plus simple, tout en mécanique.

Un grand merci à Guillaume 😉

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

  1. Très belle revue. 🙂
    Je possède moi-même un ‘rose que je garde précieusement.
    Pourrais-tu me dire où est-ce que tu as trouvé les aimants « magnet ring » assez fin pour asseoir l’assise et la stabilité du mod? Et leur taille…
    Merci.
    D’ailleurs va falloir que je contacte le modeur pour voir s’il lui reste quelques tubes car j’ai pas toutes les tailles… ^^

    1. Hello et merci 😉

      Alors bonne question pour le magnet, il s’agit d’un magnet de Nemesis à la base, j’en avais trouvé à l’époque sur monstermagnets.de qui a changé de nom et de domaine depuis je crois que c’est devenu ce site là : https://www.magnet-shop.net/
      Ils font 1mm d’épaisseur ce qui passe nickel pour le switch du windrose. On en trouve sur fasttech ici https://www.fasttech.com/products/0/10005475/1558901-switch-magnets-for-nemesis-mod-10-pack
      Et pour les tubes je suis dans le même cas que toi mais le modeur se fait diablement discret depuis un moment. En tout cas j’apprécierais un 18650.

        1. Punaise j’avais pas vue que c’etait toi bluetouff l’auteur des msgs.
          On s’est croisé sur une CG du dripper mephisto au tout premier batch du modeur. 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *