Vape Trottoir : l’initiative qui sort la vape de son ghetto en partant à la rencontre des gens

Capture2
– Julien le créateur de Vape Trottoir

Sur notre blog, on a une devise simple « Mettre en avant les gens qui font, plutôt que ceux qui critiquent sans rien faire »

Et là, on est tombé sur un petit gars qui a eu une initiative toute simple, mais totalement géniale. Partir dans la rue, façon Antoine de Maximy -Vous savez, le gars de la TV qui va dormir chez les gens qu’il rencontre dans la rue. Julien, lui, part avec un appareil photo au bout d’une perche à la rencontre des fumeurs pour leur faire tester la vape, mais aussi des vapoteurs pour discuter avec eux de leur expérience de la vape ou de la mise en place de la TPD. Avec son empathie et sa gentillesse naturelle, il fait mouche à chaque coup.

J’ai eu l’occasion de discuter avec lui et de lui demander comment était née son idée :

« Je m’investis beaucoup dans le domaine de la vape, je suis très impliqué et je suis plein d’envie. J’ai une chaîne Youtube, je fais aussi partie des Baltringues de la vape. Je fais des reviews, des vidéos de matos et de jus, ce que tout le monde fait en somme. 

J’ai eu envie de casser le truc, de faire quelque chose de totalement différent, aller vers les autres plutôt que d’attendre qu’ils viennent à nous. Ayant des compétences en vidéo et étant formateur de métier, il m’est donc assez facile d’approcher les gens et j’aime ça.

Et puis, nous, dans la vape, on est tellement tous dans des groupes, des forums, qu’on en oublie tous ceux qui ne sont pas inscrits ici ou ailleurs. Du coup, la plupart des vapoteurs ne voient rien passer, ils vapent juste leur petit truc, ils savent pas ce qu’on va se prendre dans les dents.  Si c’était la clope qui allait être restreinte de la même façon, ça ferait tellement plus de bruit, c’est dingue. »

Et quand on l’interroge sur l’accueil que lui réserve les gens qu’il rencontre :

« Ils voient que j’ai rien à vendre, que tout ce que je veux, c’est discuter. Et on oublie souvent que tous le monde à envie de parler, partout, tous le temps. C’est ça être humain.  Du coup, on va y aller doucement, avec de l’humour, de l’humilité et des moments de paroles sans chichi . »

Sur le matos qu’il utilise pour faire tester les gens :

« Pour la première, j’ai pris une istick 60W, un subtank mini réglé au mini. Je pense que c’est une bonne set de démarrage. Mais pour la prochaine video, je vais avoir une petite eleaf basic. Et j’ai décidé, au départ, de prendre un liquide gourmand. Pour la prochaine, j’en aurai plusieurs et je prévoie une petite surprise dans la vidéo  »

Et s’il devait être copié :

« Etre copié est généralement la plus belle des récompenses, ça veut dire qu’on a une idée et qu’elle est bonne. »

 

Une initiative toute simple mais géniale. Merci Julien pour ce vent de fraicheur et longue vie à tes vidéos.

Assez de blabla, je vous laisse regarder

 

 

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

10 comments

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *