Trinity RDA de Galactika Mods : haute couture à l’italienne

Trinity-by-Galaktika-Mods-nb
Trinity RDA de Galactika Mods

L’intérêt du squonking, c’est de pouvoir bénéficier des avantages d’un dripper sans avoir à dripper. Et tout l’art du squonking pour beaucoup (sans vouloir en faire une généralité), c’est l’autonomie et une vape orientée saveurs. Et chez Galactika, qui fabrique aussi des boxes BF équipées d’un DNA 40, c’est bien cette orientation rendu des saveurs qui est recherchée quand le modeur italien s’attaque au dripper.

Le Trinity, c’est le second dripper de Galactika Mods après le Matrix (un 14mm) dont il reprend le design, un design « signature » donc puisqu’on le retrouve aussi sur le Titan, un mod mécanique de 30mm du même modeur. En France, c’est MyFree-Cig qui commence à proposer une gamme bien sympa de matos pour squonker qui le propose.

Spécifications

  • Terroir : italien
  • Matériaux : Acier inoxydable (chambre, top cap et plots), drip tip large en delrin, isolants plots positifs et pin en peek
  • Pin : Bottom feeder
  • Diamètre : 22mm
  • Airflow : 2*3*1mm
  • Dual ou single coil (deux plots positifs et deux plots négatifs)

Comme nous allons tenter de le voir ici, l’approche que l’on va avoir pour construire notre montage destiné à un usage en bottom feeder est sensiblement différente de celle qu’on pratique plus naturellement sur un dripper, il y a des choses qui fonctionnent plus ou moins bien mais il y a surtout une constante : éviter d’obstruer l’arrivée de liquide avec le placement de la fibre ou du coton pour faciliter l’arrivée du juice quand on exerce une pression sur la réserve. Et forcément, avec ça en tête, on a des atomiseurs et des manières de les monter qui sont assez éloignées de ce que l’on a pris l’habitude de faire pour envoyer du cloud.

La vape au bottom feeder est souvent une vape relativement tranquille, même si de nouvelles boxes embarquant le SX350J, ou des atomiseurs à l’airflow confortable, n’interdisent pas  une vape en BF un peu plus énervée niveaux clouds.

Avec le Trinity, c’est un tirage plutôt serré, une vape résolument orientée saveurs, et cette notion de confort de vape que je trouve indissociable du BF, bien présente. C’est au niveau du plateau que l’on va avoir quelque chose d’assez original sur le Trinity, on va donc s’atteler à lui offrir un montage adapté à notre besoin, quelque chose de pas forcément très bas mais réactif, avec un nid de coton qui laisse le liquide correctement arriver dans l’atomiseur.

C’est parti ….

Un plateau, une bague d'AFC, une chambre et un drip tip delrin composent notre Trinity
Un plateau, une bague d’AFC, une chambre et un drip tip delrin composent notre Trinity
Le plateau est évidemment particulièrement pensé pour du BF, ce qui implique une arrivé de juice en son centre entre les deux plots positifs
Le plateau est évidemment particulièrement pensé pour du BF, ce qui implique une arrivé de juice en son centre entre les deux plots positifs isolés par du peek
La profondeur de cuve peut sembler légère, mais ce n'est pas quelque chose de pénalisant sur un BF
La profondeur de cuve peut sembler légère, mais ce n’est pas quelque chose de pénalisant sur un BF
On trouve sur le bord de notre plateau deux joints toriques, un peu comme sur le Derringer. Le rouge tient la cuve, le noir tient la bague d'AFC
On trouve sur le bord de notre plateau deux joints toriques, un peu comme sur le Derringer. Le rouge tient la cuve, le noir tient la bague d’AFC
Notre plateau vu d'en dessous, vierge de gravure.... et notre pin BF, creux pour laisser arriver le liquide depuis la réserve jusqu'à la cuve de l'atomiseur.
Notre plateau vu d’en dessous, vierge de gravure…. et notre pin BF, creux pour laisser arriver le liquide depuis la réserve jusqu’à la cuve de l’atomiseur.
Voici le plateau avec la bague d'AFC en place
Voici le plateau avec la bague d’AFC en place
Et ici l'intérieur de notre cuve, avec un joli dôme. Cette chambre est particulièrement bien travaillée
Et ici l’intérieur de notre cuve, avec un joli dôme. Cette chambre est particulièrement bien travaillée, c’est assez visible sur ces arrondis à la base du connecteur de drip tip… cette petite astuce a probablement un impact sur une éventuelle condensation indésirable, et c’est amusant car je ne m’étais jamais posé la question avant d’observer ça sur ce dripper.
Un grand soin que l'on retrouve dans la profondeur des ailettes de dissipation de chaleur.
Un grand soin que l’on retrouve dans la profondeur des ailettes de dissipation de chaleur.
Voici le drip tip delrin fourni. Ce n'est pas un drip tip ultra large mais encore une fois, on est pas sur un atomiseur dédié au cloud chasing.
Voici le drip tip delrin fourni. Ce n’est pas un drip tip ultra large mais encore une fois, on est pas sur un atomiseur dédié au cloud chasing.
Et voici enfin notre Trinity assemblé... nous allons donc maintenant pouvoir passer au montage
Et voici enfin notre Trinity assemblé… nous allons donc maintenant pouvoir passer au montage.
vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.

 

On place les coils vers l'extérieur de la cuve en calant le kanthal par les pates avec le pouce et l'index pour visser? Gardez le coil avec le tournevis ou ce que vous utilisez pour coiler. Le kanthal ici utilisé est du 0.30mm, facile à travailler sur ce type de plateau où le coil doit se bloquer sous les têtes de vis plates
On place les coils vers l’extérieur de la cuve en calant le kanthal par les pates avec le pouce et l’index pour visser? Gardez le coil avec le tournevis ou ce que vous utilisez pour coiler. Le kanthal ici utilisé est du 0.30mm, facile à travailler sur ce type de plateau où le coil doit se bloquer sous les têtes de vis plates. Je suis parti sur un diamètre de 2mm pour conserver quelque chose de très réactif tout en étant pas trop bas.
On répète l'opération pour le second coil
On répète l’opération pour le second coil
Et nous y voila.... mais ne faites pas chauffer vos résistances, et en spires espacées c'est aussi très bien
Et nous y voila…. mais ne faites pas chauffer vos résistances, c’est parfaitement inutile si vous soignez vos coils, et en spires espacées le Trinity s’en tire aussi très bien.
On est sur du 0.6 ohm, c'est une valeur qui me convient parfaitement sur cet atomiseur.
On est sur du 0.6 ohm, c’est une valeur qui me convient parfaitement sur cet atomiseur, la production de vapeur est bonne et ça correspond bien à la température de vapeur que je souhaite avoir avec les deux airflows de 3*1mm ouverts.
Niveau coton ou fibre, surtout n'ayez pas la main lourde, ça ne sert à rien, coupez l'excédent qui pourrait venir obstruer l'arrivée de juice ou les airflows, on a vu que la chambre n'était pas bien grande donc laissez vos coils respirer. Je mets 2 à 3 fois moins de coton que sur un dripper standard. Ici la fibre est gonflée donc ne vous y fiez pas il n'y en a vraiment pas beaucoup.
Niveau coton ou fibre, surtout n’ayez pas la main lourde, ça ne sert à rien, coupez l’excédent qui pourrait venir obstruer l’arrivée de juice ou les airflows, on a vu que la chambre n’était pas bien grande donc laissez vos coils respirer. Je mets 2 à 3 fois moins de coton que sur un dripper standard. Ici la fibre est gonflée donc ne vous y fiez pas il n’y en a vraiment pas beaucoup.
Et voici une fois imbibé, avec notre arrivée de juice bien dégagée
Et voici une fois imbibé, avec notre arrivée de juice bien dégagée

Conclusion

En fait d’univers « Matrix », le Trinity nous offre quelque chose d’assez classique. Mais si vous m’aviez demandé de quel pays j’aurais pensé cet atomiseur, j’aurais probablement répondu Royaume-Uni… pas Italie. Déjà parce que je connais assez mal les atomiseurs italiens et surtout parce que la qualité de fabrication me ramène immanquablement à ce que j’ai vu passer chez les anglais : classique, mais précis, avec un souci du moindre détail, qui aboutis sur une petite démonstration des meilleures pratiques pour un usage déterminé… le Trinity est vraiment très réussi.

Le top cap avec les ailettes de dissipation thermique et drip tip delrin, procurent ce que l’on cherche normalement sur un squonker, une vape au dripper mais pas agressive, plus froide que sur un dripper non destiné au bottom feeder, on va bien chasser des saveurs et bingo… sur des gourmands, c’est un véritable régal. Et sous son apparente simplicité, ce top cap s’accorde particulièrement bien à un usage pour ce type de vape, même l’airflow que j’aurais à l’oeil jugé un peu léger passe au final super bien.

En clair, si vous aimez les juices aux saveurs assez complexes et que vous êtes déjà convertis au bottom feeder ou que vous sentez comme moi que vous allez bientôt lancer un empreint national pour vous trouver une box BF, vous devriez sérieusement envisager de prêter un oeil attentif à ce Trinity que vous trouverez pour 95€ chez MyFree-Cig.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *