Transporter son matériel de vape en avion

Les vacances ont commencé pour certains d’entre vous et approchent à grands pas pour d’autres. Au moment de préparer ses valises avant de prendre l’avion que faire de votre matériel de vape ? Avec le renforcement des règles de sécurité dans les aéroports, on ne peut pas se permettre de transporter sa collection de mods et d’atos dans sa valise.

Nous allons faire un petit tour d’horizon des quelques précautions à prendre avant de décoller pour vos vacances.

Les accus :

Les accus devront voyager séparément de votre box dans vos bagages en cabine. Le nombre d’accus transportable est limité, chaque compagnie aériennes a ses propres règles. Une ou deux box transportées, quatre accus sont une limite acceptable par la plupart des compagnies aériennes.
Toutefois, les préconisations en matière de conditionnement des accus sont assez strictes. Les accus de rechange doivent faire l’objet d’un conditionnement assez particulier. Ils doivent être isolées avec de l’adhésif et placées dans des sacs plastiques individuels, dans leur emballage d’origine, dans des boites à accu ou dans une enveloppe de type Li-Po Guard.

Les recommandations d’Air France en matière de transport de batteries.

Les liquides :

Pour des vols nationaux, le transport des liquides est autorisé en soute sans réelle limitation. On vous conseillera tout de même de bien conditionner vos liquides afin le jeu de la pressurisation et de la dépressurisation ne fasse se vider vos fioles dans vos vêtements. Vous pouvez emporter vos liquides avec vous en cabine, à condition de les mettre dans un sac plastique, que le volume total dans le sac n’excède pas un litre et que la taille des fioles n’excède pas 100 ml.

Pour les vols à l’étranger, il conviendra de vous renseigner concernant la législation en vigueur dans le pays d’arrivée. Certains pays interdisent les liquides nicotinés, d’autres réglementent très strictement la taille des fioles. Ces législations évoluant sans cesse, le mieux sera de vous rapprocher des autorités de votre pays hôte (ambassades et consultats), ils sont souvent très sympas et vous répondent rapidement.

Les atomiseurs :

Ils peuvent être rangés indifféremment dans votre valise en soute ou en cabine.
Toutefois, avec les variations de pression dues à l’altitude, il est fortement conseillé de vider ses atomiseurs pour éviter qu’ils ne fuient.

Les box et les mods :

Ils ne pourront voyager qu’en cabine, accus enlevés (quand celà est possible). Pour les box avec batterie intégrée, qui ne dépassent jamais 100 watts heures et comme pour les accus nous vous conseillons de la glisser dans une poche Li-Po Guard. Cela vous évitera des déconvenues et rassurera les autorités de contrôle.
Pour les box à réservoir intégré, il conviendra, comme pour les atos, de vider le réservoir afin d’éviter les fuites.

Deux dernières petites choses qui ont leur importance et qu’il est bon de rappeler :
– Il est interdit de vaper dans les avions, notamment à cause des risques de déclenchement des détecteurs de fumée ou autres alarmes anti-incendies.
– Comme précisé pour les liquides, si vous partez à l’étranger, pensez à bien vous renseigner quant à la législation en matière de vape dans votre pays de destination.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

4 comments

  1. Bonjour
    Merci pour ces conseils bien utile 😉
    Vous avez oublier de parler du materiel pour faire ses coils ! Pinces, ciseaux, objets pointus… Bien evidement interdit en cabine !
    Cordialement,
    Gérald

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *