Spécial GP Custom (Part 4) : Emma mod

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Emma-by-Philtronic-and-GP-Custom-001
Le Emma monté avec un Darang

VapeDiem, qui distribue la quasi intégralité de la gamme GP Custom, a eu la gentillesse de me prêter un Emma (un énorme merci Patrick), un mod haut de gamme co-signé Juan Marko, aka Philtronic (à qui l’on doit également l’Ischuros qui devrait lui aussi être disponible tout prochainement chez Vape Diem) GP Custom. Cette petite merveille philippine m’est arrivée dans une magnifique box en bambou, façonnée par un artisan local, un packaging vraiment magnifique, authentique, qui met encore un peu plus en valeur le mod lui même.

L’Emma est un mod laiton de 22mm de diamètre composé d’un tube 18350 et de deux extensions pour le passer en 18500 (avec deux setup possibles) ou en 18650, ce qui nous fait 4 setup différents pour 3 tailles d’accus. On retrouve chez lui le pin flottant avec un le contact d’ajustement à pas de vis inversé, comme sur tous les mods de GP Custom, un contact argent très large et assurant un bon contact sur l’accu et donc une conductivité excellente. Outre la beauté de ses finitions, le gros point fort de ce mod, c’est son switch, ultra agréable et doté d’un anneau de blocage, un peu comme celui qu’on trouve sur l’Akuma. Cet anneau de blocage du switch est joliment gravé, et puisqu’on parle de gravure, celle du tube est vraiment réussie, une fine et discrète incrustation d’argile, la griffe GP Custom, est visible dans une petite partie de cette gravure, c’est beau, juste ce qu’il faut pour ne pas tomber dans le kitsch.

Le superbe packaging artisanal du Emma
Le superbe packaging artisanal du Emma
Le Emma démonté
Le Emma démonté
La gravure du switch
La gravure du switch
La gravure de l'anneau de blocage du switch
La gravure de l’anneau de blocage du switch
L'isolant avec les 4 trous de dégazage et le contact argent du switch
L’isolant avec les 4 trous de dégazage et le contact argent du switch, les performances sont bien au rendez-vous
Le switch démonté, avec le ressort qui se bloc sur la vis du bouton, comme sur le Linya
Le switch démonté, avec le ressort qui se bloque sur la vis du bouton, comme sur le Linya
Le top cap lui aussi gravé
Le top cap lui aussi gravé
Le pin est flotant et le contact est ajustable pour bien caler votre batterie
Le pin est flotant et le contact est ajustable (pas de vis inversé) pour bien caler votre batterie, un classique de chez GP Custom
Le Emma en configuration 18350
Le Emma en configuration 18350
Premier setup en 18500
Premier setup en 18500
Seconde possibilité de setup en 18500
Seconde possibilité de setup en 18500
Et ici en 18650 avec le Darang
Et ici en 18650 avec le Darang
Le switch prêt à faire feu
Le switch prêt à faire feu
Le switch avec l'anneau de blocage activé
Le switch avec l’anneau de blocage activé
La superbe gravure avec l'incrustation d'argile
La superbe gravure avec l’incrustation d’argile
... et un autre petit point d'agile, à peine visible
… et un autre petit point d’argile, à peine visible
Au dos du tube 18350, le numéro de série
Au dos du tube 18350, le numéro de série

Conclusion

Il ne fait aucun doute que je suis un grand amateur des mods de GP Custom, j’ai eu la chance de les avoir quasiment tous essayés, et l’Emma est probablement le mod qui m’a fait la plus forte impression. Et pour tout vous avouer, ce n’était pas gagné car le Linya et le Tahiti Evo avaient déjà placé la barre très haut. Un autre point qui me laissait perplexe était les extensions, j’apprécie plus facilement les mods monotubes… Mais le Emma arrive à un tel niveau de finitions, que ces deux extensions (et je tiens à préciser que c’est tellement plus beau en vrai que sur photo), lui vont au final à ravir avec ce petit plus du double setup possible en 18500. Le Emma est un mode luxueux, chaque détail apporté concoure à ce sentiment que vous avez en main une pièce d’exception. Le switch est à mon sens le meilleur que j’ai pu observer chez GP Custom, une résistance pas loin de la perfection à mes yeux, assez ferme sans pour autant être dure, les rebords de l’anneau de blocage son doux et ne viennent pas vous charcuter la phalange si vous pulsez au petit doigt.

Le Emma est proposé pour 174,90 euros chez VapeDiem, c’est certes une somme mais ce mod est vraiment addictif et vous procurera de belles heures de vape, c’est du grand GP Custom, tout en élégance et en puissance, toujours respirant l’authenticité tribale qui caractérise les mods de GP Custom. La collaboration entre le designer Philtronic et GP Custom, ça fonctionne très bien et on ne peut espérer que d’autres pièces de ce cru.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

4 comments

  1. Je suis un peu en désaccord sur point, qui n’est que visuel.
    Tu dis qu’il y a 4 configurations, une en 350, deux en 500 et une en 650.
    Pour moi en 650 il y ena 3 possibles.
    Celle que tu présentes, une avec les 2 petits tubes en haut ou en bas du tube principal.
    Je sais je chipote lol

  2. heureux possesseur de ce mod je confirme tout, marche tres bien et magnifique.
    justeque le petit point d argile je le retrouve pas : un bug?
    j ‘ai mis un ressort légèrement plus souple, ca me va mieux perso

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *