Spécial GP Custom (Part 2) : Linya Mod

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Le Linya de GP Custom
Le Linya de GP Custom

Le Linya est le petit dernier de GP Custom, il s’inscrit dans la lignée des Tahiti et Tahiti Evo dont nous allons parler ensuite mais demeure, par ses caractéristiques, un mod très différent des deux Tahiti dont nous parlerons plus tard. C’est un mod monotube, en cuivre avec un design unique sur la longueur du tube en argile. Son switch et son top cap sont en acier inoxydable et son switch est encastré.

Le Linya que je vous présente ici est le numéro 42 (what else ?), issu du premier batch (un second est à l’heure où j’écris ces lignes en cours de production et sachez que le Linya est actuellement déjà disponible chez MyFree-Cig.

Je me suis rué sur ce mod environ 45 secondes après que Gatub n’ait posté les premières images. J’attendais un mod en cuivre de GP Custom depuis longtemps et l’annonce du Linya m’a réellement réjouit. Puis après ces 45 secondes, c’est 45 jours qu’il m’aura fallu attendre pour recevoir le mien. Ca bosse très dur chez GP Custom, et oui, les délais sont long, il faut le mériter son mod… et puis un jour, il est là ! Le Linya arrive dans une très jolie box, peinte à la main, estampillée « Obra ni Gatub », pour « oeuvre de Gatub« . GP Custom ayant pris pour habitude de faire travailler des artisans locaux, vous ne trouverez pas plus authentique.

42 check-in !
42 check-in !

Le Linya est l’un des rares mods de GP Custom qui ne propose pas de lock ring et d’un switch encastré. Quoi qu’on en dise, c’est une tendance forte, et j’ai tendance à préférer un bon switch encastré sans mécanisme de blocage à un mauvais switch avec un système de blocage un peu hasardeux qui ira se débloquer tout seul dans la poche ou dans un sac. Tout est ensuite dans la résistance du ressort pour que ce dernier ne vienne pas contacter dés qu’on l’effleure.

Le souci du détail est obsessionnel chez ce modeur. On a beau constater un mod « simple » dans sa conception, elle n’en est pas moins parfaitement exécutée, et il y a toujours ce petit détail qui tue. On retrouve par exemple sur le Linya le réglage en hauteur du contact côté batterie dont le pas de vis est inversé, l’une des griffes de GP Custom. Côté ajustement de l’atomiseur, le pin est flottant, on arrive donc très aisément à avoir ses atos parfaitement flush avec le mod et à utiliser toutes les batteries 18x que l’on souhaite.

Regardons le en détail

Le Linya démonté
Le Linya démonté
Linya-by-Gp-Custom-004
Un pin flottant doublé d’un contact argent à pas de vis inversé
L'ajustement se fait en douceur
L’ajustement se fait en douceur
Un bouton de switch on ne peut plus sobre
Un bouton de switch on ne peut plus sobre
Le ressort, de très bonne qualité se cale au cul du bouton
Le ressort, de très bonne qualité se cale au cul du bouton
L'isolant du switch avec 4 trous de dégazage
L’isolant du switch avec 4 trous de dégazage
Une fois remonté avec le contact argent
Une fois remonté avec le contact argent
Une ligne sublimée par le motif tribal en argile
Une ligne sublimée par le motif tribal en argile
Le numéro de série gravé au dos du tube
Le numéro de série gravé au dos du tube
Ce motif en argile fait de chaque Linya une pièce unique
Ce motif en argile fait de chaque Linya une pièce unique
Le top cap
Le top cap
Il est lui aussi équipé de 4 trous de dégazage
Il est lui aussi équipé de 4 trous de dégazage

Conclusion :

Le Linya, c’est un mod de contrastes, ce genre de mod que l’on trouve bien propret, très élégant malgré son côté définitivement tribal. Un mod que l’on apprécie de voir sur une étagère en décoration chez soi mais qu’on a tant de mal à lâcher. Il y a une certaines poésie, un certain équilibre qui lui donne une ligne parfaite, comme avec tous les mods de ce modeur, on voyage dés qu’on l’a en main, et cette sensation unique, elle n’a pas de prix.

 

 

 

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

  1. Oui vraiment que du bonheur ce mod !
    Comme toi l’attente fut longue surtout que j’attendais en même temps le Darang et 3 drip tips Primera pour un set pure Gatub ! 🙂
    Quel beau set en hybride, comme sur l’Evo.
    Tu as eu le #43 Grrrrrrrrrrrrrrrrr
    Je suis déjà bien content avec mon #96 que j’ai choisi car on peut le lire dans les 2 sens….
    Fallait que je trouve une raison pour prendre tel ou tel numéro n’ayant plus la possibilité d’être dans les toutes premières dizaines.

  2. Pour l’entretien des créations de Gatub je ne sais pas quoi faire par rapport aux motifs en argile.
    Je ne me sers pas encore du Darang car j’ai peur d’abîmer les sculptures avec l’eau, et encore plus avec l’eau savonneuse.
    Je n’ai pas lavé les mods à cause de cela aussi, vu qu’en recevant l’Evo il y avait une tache d’humidité sur le papier l’enveloppant au niveau de la gravure.
    Merci d’avance Bluetooth je n’ai pas envie de déranger Gatub avec cette question même si cela montre mon amour pour ses créations.

      1. Je fais comme toi avec brosse à dents électrique, liquide vaisselle…peu
        J’avais vraiment peur de l’abîmer, les abîmer, toute ma famille Gp Custom où j’ai abusé de la cb 🙂
        J’en ai pris 3 à Juan Marko

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *