Solférino de Jwell : un 26650 abordable, original… et efficace !

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Le Solférino de J-Well
Le Solférino de J-Well

Je vous avais dit que l’on retrouverait prochainement sur le marché des produits signé J-Well surprenants. J’essaye de vous présenter du matériel de bonne qualité, souvent cher, mais il arrive que je vous présente de petites perles bien plus accessibles, comme récemment le diabolique Heracles RDA. On va donc faire coup double puisque je vais vous également vous parler un peu plus tard de l’Odéon, un surprenant dripper lui aussi très accessible. Le Solférino est conçu en France et réalisés en Chine, comme l’Heracles, mais vous allez le voir, la comparaison ne s’arrête pas là.

Le marché de la vape va très vite. Il y a environ un an, alors que la Chine proposait du clone à tours de bras, on commençait à voir apparaitre quelques créations originales de l’empire du milieu. Mais en Chine, la vape n’est pas aussi répandue qu’on ne le pense, les chinois, s’ils produisent en quantités industrielle du matérielle de vape ou des juices pour inonder le marché mondial, ne sont pas eux-mêmes de gros utilisateurs. Et ceci s’en ressentait sur leurs créations qui présentaient souvent des soucis de conception qui à l’usage pouvaient se montrer plus ou moins gênant.

Je prédisais alors qu’un jour pas si lointain, nous verrions apparaitre sur le marché des atomiseurs et mods chinois de grande qualité co-signés d’un géant (HCigar, EHpro, Infinite…) et de figures reconnues de la vape (Busardo ou Rip Trippers…). Pourquoi ? Parce que la vape n’est pas un marché qui fera exception à d’autres et que cette stratégie est parfaitement rodée et déjà en marche pour la vape. Non, la vape n’a rien inventé, non la vape n’est pas le seul marché ou les contrefaçons chinoises sont monnaie courante… la vape est un marché comme les autres, avec du bon et du moins bon, des hauts et des bas, des phases d’innovation et des phases de stagnation, qui finissent toujours un jour où l’autre au diapason des industriels chinois. Et dans cette perspective, on peut continuer à se mettre des oeillères ou au contraire, se sortir les doigts pour aller capter de la valeur sur les segments de marché où elle se trouve pour être en mesure de continuer à innover… ou déposer les armes et laisser la Chine l’occuper seule.

Pour palier les carences créatives des industriels chinois qui ont été les premiers à tenter d’occuper le segment du matériel original à prix accessibles, ces derniers mois, nous avons également vu quelques matériels conçus aux USA et fabriqués en Chine, proposés à des prix très corrects et n’ayant rien à envier en terme de qualités et de finitions à d’autres matériels, plus artisanaux, vendus bien plus chers. Tout récemment, après l’épisode de l’Aqua V2, c’est Footoon qui annonçait son Hades 2 à un prix encore jamais vu chez ce modeur puisque produit en Chine.

L’idée n’est pas ici d’opposer le travail d’un artisan à une production industrialisée mais de vous dresser le portrait actuel de l’offre et de ses évolutions. Merci de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dit, je n’affirme pas un seul instant que les modeurs français doivent tous aller produire en Chine ou mourir, nous aurons toujours besoin de diversité, d’artisans, comme d’industriels. Certains artisans casseront un jour (et les cassent déjà) des barrières pour industrialiser ou semi industrialiser une partie de leur production ou pas, je trouve les deux choix respectables et je ne rentrerai pas dans le débat de la « vape low cost », pour moi il n’y a que du bon ou du mauvais matériel pour un prix donné, je n’ai pas l’impression de faire des plus gros nuages avec un setup qui coûte les yeux de la tête.

Ce qui nous mène aujourd’hui à J-Well, une entreprise française qui a cette année mis le paquet, avec sa gamme Accurate, pour se lancer dans la création de matériel reconstructible original, conçu en France, et fabriqué en Chine. J’ai pu tester pas mal de produits de la marque et sa volonté de s’orienter vers des créations originales et de qualité n’est aujourd’hui pas contestable. Le Solférino, le mod dont nous allons parler aujourd’hui, fait partie de cette nouvelle générations de produits de la marque française qui marque une étape importante du développement de sa gamme en direction des utilisateurs avancés (utilisateurs de mods et reconstructibles…).

Le Solférino est donc un mod au format 26650, un format que j’apprécie beaucoup, certes moins discret que le 22mm mais qui offre le confort de l’autonomie doublé du fait qu’il est aisé de trouver des batteries d’excellente qualité, avec une décharge énorme (du 60 ampères et un peu plus), ce qui confère à ce format de batteries toutes les qualités requises pour vaper à basse résistance en sécurité. Mais les talents du Solférino, comme nous allons le voir ici, ne se bornent pas à son format, il y a de l’originalité dans ce mod, qui même s’il n’est pas parfait, arrive, pour moins de 60 euros, à occuper une place plus que respectable pour ce type de matériel dans cette gamme de prix.

Commençons par analyser son anatomie :

Le Solférino est tout de cuir vêtu
Le Solférino est tout de cuir vêtu, c’est du vrai cuir, assez épais, je ne suis pas un expert mais il me semble vraiment de bonne qualité et promis à une belle durabilité dans le temps.
Pour le reste, on est sur de l'acier inoxydable
Pour le reste, top cap et switch , on est sur de l’acier inoxydable
Le top cap est donc en inox et le pin en plaqué argent, ce dernier est ajustable.
Le top cap est donc en inox et le pin en plaqué argent, ce dernier est ajustable.
Sous le top cap, c'est l'une des originalités de ce mod, on ne trouve pas la traidtionnelle vis de contact pour que la batterie soit parfaitement ajustée, mais un ressort dont l'extrémité a été travaillée pour offrir une surface de contact avec le positif de l'accus, sans le massacrer : ce ressort est donc aplatis. C'est propre et bien fini.
Sous le top cap, c’est l’une des originalités de ce mod, on ne trouve pas la traditionnelle vis de contact pour que la batterie soit parfaitement ajustée, mais un ressort dont l’extrémité a été travaillée pour offrir une surface de contact avec le positif de l’accus, sans le massacrer : ce ressort est donc aplatis. Le ressort est très résistant, c’est propre et bien fini
C'est aussi sur notre cap que nous allons trouver 4 trous de ventilation au cas ou un accu viendrait à dégazer
C’est aussi sur notre cap que nous allons trouver 4 trous de ventilation au cas ou un accu viendrait à dégazer
Le contact du switch et son isolant, rien à redire ici, c'est robuste et ça tient même très bas
Le contact du switch et son isolant, rien à redire ici, c’est robuste et ça tient, même très bas, la visserie est impeccable
Passons maintenant à ce switch pour le moins déconcertant, qui aurait pu être parfait : il est, magnétique, ferme comme je les aime
Passons maintenant à ce switch pour le moins déconcertant, qui aurait pu être parfait : il est, magnétique, ferme comme je les aime
Sa course est assez courte, très agréable, où que l'on pulse
Sa course est assez courte, très agréable, où que l’on pulse
Il est même équipé du meilleur lock ring que j'ai vu sur une mod de ce format !
Il est même équipé du meilleur anneau de blocage que j’ai vu sur une mod de ce format !
Et son design est plutôt sympa
Et son design est plutôt sympa… mais pourquoi diable ce switch n’est pas démontable 🙁
Et globalement, ce Solférino il dit quoi ?... et bien il bastonne comme on l'aime sur un 26650, ici avec le Castor de Fog Monsterz
Et globalement, ce Solférino il dit quoi ?… et bien il bastonne comme on l’aime sur un 26650, ici avec le Castor de Fog Monsterz
Et ici avec l'Odéon, un surprenant RDA en 22mm signé JWell lui aussi
Et ici avec l’Odéon, un surprenant RDA en 22mm signé JWell lui aussi
Et enfin ici avec le Thyr d'Ehpro
Et enfin ici avec le Thyr d’Ehpro

Conclusion

Vous l’aurez compris, le plus gros défaut défaut de ce mod, pour moi, c’est ce switch qui n’est pas démontable. Je ne trouve pas ça super pratique, tant pour des raisons de bidouillabilité que pour des raisons d’entretien. On est jamais à l’abri d’un peu de juice qui coule et qui vient encrasser le mécanisme, et dans ces cas là on aime bien tout démonter pour nettoyer notre switch, la partie la plus critique d’un mod. Pour l’entretien, il vous faudra donc vous contenter d’un entretien « de surface », ou vous procurer un bac à ultrasons pour pouvoir cleaner votre switch en profondeur. Cependant, comme vous l’aurez noté plus haut, les trous de dégazage sont localisés sur le top cap… J’ai donc cherché à souffler dans le switch pour vérifier son étanchéité et à y regarder de plus près, il semble bien étanche et il y a donc au final peu de chances que les aimants prennent un inopportun bain de juice.

Pour le reste, il est difficile de le prendre en défaut pour ce prix là. Sa conductivité est très bonne, son switch magnétique avec une fermeté dans la résistance que j’apprécie vraiment, et même un lock ring qui est probablement l’un des plus efficaces que j’ai vu sur un mod dans ce format.

Pour le look, si vous appréciez le cuir, il offre un argument de séduction supplémentaire. Il faudra voir comment ça vieilli dans le temps, il s’agit de cuir véritable, qui pourrait être très joli un peu craquelé. En revanche si ce dernier rend l’âme je ne suis pas sur que ce qu’on trouvera en dessous confère un joli look au mod.

En plus de l’originalité du look, il faudra composer avec l’originalité du top cap pour lequel on trouve un ressort en contact avec le + de la batterie pour ajuster cette dernière. Comme nous l’avons vu, ce ressort a été correctement fini pour ne pas massacrer le positif de vos accus. Sachez qu’à l’usage c’est quand même vachement agréable de ne pas avoir à ajuster un réglage supplémentaire pour que votre accu ne flotte pas dans le mod, donc on portera ce point à l’avantage du Solférino.

J’ai beaucoup joué avec le Solférino, et avec le Hades 2, c’est un mod que l’on doit considérer en ce moment comme l’un des meilleurs de ce format pour le prix public, puisqu’il est disponible pour moins de 60 euros… Confort d’utilisation, performances globales, prix…  au final, je n’ai trouvé à lui reprocher ce switch pourtant tellement agréable à l’usage qui n’est pas démontable, un défaut qui ne rebutera que les personnes aiment la bidouille, pour voir et comprendre ce sur quoi elles vapent. Les moins curieux s’en accommoderont très bien, c’est donc une opération réussie pour ce Solférino qui gagne définitivement à être connu.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

3 comments

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *