SOB Rhodium LE par SOB Philippines : une licorne pinoy

SOB-030nb
SOB Rhodium LE par SOB Philippines

Aujourd’hui, on va rester sur du matériel d’exception, avec une box malheureusement (trop) rare dans cette version, la SOB de Lando Terte Oba IV (SOB Philippines), un talentueux modeur philippin qui signe une première réalisation remarquable. Remarquable, parce que tant au niveau des matériaux que de la conception, tout est là, cette box full mécanique dual 18650 place la barre très haut, c’est un monstre de conductivité, elle est belle, facile à entretenir, et loin d’être excessive au regard de ses qualités. C’est une édition, très limitée que j’ai la chance de vous présenter aujourd’hui puisqu’elle n’existe dans cette version qu’en 11 exemplaires. Toutes les parties en laiton ont été plaquées au rhodium, les contacts cuivre sont eux plaqués argent. Nous allons aussi revenir sur la qualité de l’essence choisie (ici un balayong que je ne me lasse pas de regarder).

Cette perle, c’est Arrow Vape qui est allé nous la dénicher. J’étais déjà impressionné par la bête en l’ayant en main, puis c’est une fois démontée qu’elle m’a achevé. Je ne vais pas disserter 107 ans, on va même tout de suite passer au sujet qui nous intéresse.

Voici à quoi ça ressemble :

Commençons déjà par ça.. elle est particulièrement belle, je profite de vous la montrer avec une belle lumière car en macro on voit moins bien la qualité de cette essence
Commençons déjà par ça.. elle est particulièrement belle, je profite de vous la montrer tout de suite avec une belle lumière car en macro on voit moins bien la qualité de cette essence
La SOB est facilement démontable, ça veut donc dire facile à entretenir
La SOB est facilement démontable, ça veut donc dire facile à entretenir
Le bois est gravé au logo du modeur, celle ci est en bayalong, elle existe aussi en kamagong et Lando travaille également actuellement d'autre essences
Le bois est gravé au logo du modeur, celle ci est en balayong, elle existe aussi en kamagong et Lando travaille également actuellement d’autre essences
ici le top avec le connecteur 510 et à droite le contact où vient taper le connecteur du switch
Ici le top avec le connecteur 510 et à droite le contact où vient taper le connecteur du switch.. énorme, massif, et c’est pas fini…
Voici le connecteur du d'au dessus
Voici le connecteur d’au dessus
Et voici en quoi consiste notre switch, un bouton un ressort, et un contact.. le tout, massif et énorme...
Et voici en quoi consiste notre switch, un bouton, un ressort, et un contact.. le tout, massif et énorme…
La touche du bouton est delrin, et le reste en cuivre plaqué rhodium
La touche du bouton est delrin, et le reste en cuivre plaqué argent
Le ressort, énorme bien résistant, durable, capable d'encaisser de grosses puissances.. et aussi plaqué rhodium
Le ressort, énorme, bien résistant, durable, capable d’encaisser de grosses puissances… est aussi plaqué rhodium
Notre contact, toujous massif, en cuivre plaqué argent
Notre contact, toujours massif, en cuivre plaqué argent
j'ai rarement vu un tel bloc pour un contact
j’ai rarement vu un tel bloc pour un contact
Voici le châssis externe en laiton plaqué rhodium
Voici le châssis externe en laiton plaqué rhodium
Il n'est pas monobloc comme on le voit souvent sur de l'aluminium mais ça ne retire rien à son efficacité
Il n’est pas monobloc comme on le voit souvent sur de l’aluminium mais ça ne retire rien à son efficacité
Voici notre switch et son contact en place
Voici notre switch et son contact en place
Voici maintenant nos contact internes, ceux qui sont au contact du positif de nos accus
Voici maintenant nos contact internes, ceux qui sont au contact du positif de nos accus
On glisse cette tige dans ce trou en dessous du trou qui reçoit le contact switch
On glisse cette tige dans ce trou en dessous du trou qui reçoit le contact switch
Et on le visse. Ça parait difficielement accessible mais avec un tournevis long, on y arrive sans peine
Et on le visse. Ça parait difficielement accessible mais avec un tournevis long, on y arrive sans peine
Veillez à utiliser un tournevis plat assez large pour ne pas endommager le cuivre (un metal mou) ou le plaquage argent
Veillez à utiliser un tournevis plat assez large pour ne pas endommager le cuivre (un metal mou) ou le plaquage argent.
le châssis en place, notre box est prête à recevoir nos accus
Le châssis en place, notre box est prête à recevoir nos accus
Les filtages sont très propres. Toute la visserie est impeccable. D'ailleurs sachez que ce n'est pas la peine de serrer comme un boeuf
Les filtages sont très propres. Toute la visserie est impeccable. D’ailleurs sachez que ce n’est pas la peine de serrer comme un boeuf
Un serrage trop violent ne vous ferait que prendre le risque de charcuter le bois . Ah oui... il y a aussi moyen de la faire graver à votre nom, ou ce que vous voulez ;)
Un serrage trop violent ne vous ferait que prendre le risque de charcuter le bois . Ah oui… il y a aussi moyen de la faire graver à votre nom, ou ce que vous voulez 😉
Et la voici assemblée complètement, on voit que les tranches sont découpées ce qui la rend très agréable en main
Et la voici assemblée complètement
SOB-023
On voit que les tranches sont découpées ce qui la rend très agréable en main
Le switch est divin, avec une course très courte et un ressort qui fait super bien le job
Le switch est divin, avec une course très courte et un ressort qui fait super bien le job
Le pin du 510 est ajustable (vis), sachez que le placage fait qu'il est un peu dur au debut, là encore utilisez un tournevis adapté, tout est bien flush dessus
Le pin du 510 est ajustable (vis), sachez que le placage fait qu’il est un peu dur au debut, là encore utilisez un tournevis adapté, tout est bien flush dessus
Et ce bayalong...
Et ce balayong…
Chaque nuance de lumière lui confère une couleur plus ou moins claire tirant sur le rouge
Chaque nuance de lumière lui confère une couleur différente

Conclusion

La SOB est un monstre, une box que les sub ohmers peuvent pousser sans autre crainte que celle des limites de leurs accus et l’isolant du pin de leur dripper. Le plaquage rhodium des parties en laiton et argent des parties en cuivre confère des performances énormes à cette box. Tout est très soigné, jusqu’à la découpe du bois qui respecte les noeuds, c’est une box luxueuse et efficace, avec un switch capable d’encaisser de très grosses puissances, des contacts énormes et un look que je trouve très réussi.

Les bois utilisés sont le classique bois de fer philippin, le kamagong, assez dense et sombre, ou dans la version que je viens de vous présenter en balayong, une sorte de palissandre local, donc plus poreux que le Kamagong, avec cette belle couleur rougeâtre.

Je ne vous ai pas parlé du prix… oui je vous vois venir, c’est encore un truc hors de prix etc… et bien sachez que la SOB coûte 175 euros. Oui tout ce que vous avez vu là, avec ces matériaux, ces finitions… 175 euros. Ce qui la catapulte à mes yeux à un rapport qualité prix inégalé pour une box d’artisan philippin.

Son problème, comme je vous le disais, cette version rhodium n’existe qu’en 11 exemplaires. La SOB est dans sa version standard en bois et laiton non plaqué, et our tout vous dire, c’est aussi un monstre et elle est aussi très belle. On ne sait pas pour le moment s’il y en aura d’autres en rhodium, mais gardez bien un oeil du côté de chez Arrow Vape au cas où un nouveau petit batch débarquerait chez nous, et sachez qu’il n’est pas non plus impossible de la voir prochainement arriver dans d’autres finitions.

Lando est doué, très doué, il a frappé fort avec un produit aboutis, agréable, puissant, bien pensé, et s’il continue sur cette lancée, ce n’est certainement pas la dernière fois que nous parlerons de lui ici.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *