Rocket Kayfun V2 : prise en main

rocket kayfun v2

Le Kayfun v2 ou « Rocket Kayfun V2 » est un atomiseur dont je vous avais parlé ici. Il semble que le Russian 91%/ Kayfun Lite Plus,  le Kayfun Lite et le Kayfun 3.1 aient éclipsé un peu vite ce surprenant reconstructible. En ayant tout récemment reçu un de Desire-Ecig où vous le trouverez à $21.99, soit 16 € , je vous propose aujourd’hui de l’observer d’un peu plus près attendu qu’il ne courre étrangement pas les rues.

C’est une des mes excellentes récentes surprises du côté des atomiseurs,  que l’on peut résumer à ses points forts :

  • Conception efficace
  • Excellent rendu des arômes
  • Un flux d’air au dessus de la moyenne bien que simple

Malgré son look que je ne trouve pas génial car pas des plus passe partout en fonction de vos différents mods, j’ai bien du mal à le lâcher et j’ai actuellement tendance à le préférer à mes clones Kayfun 3.1 et Lite.

Le rocket Kayfun V2
Le rocket Kayfun V2

Commençons par ce qu’il y a de plus visible même si c’est très subjectif : son look et son ergonomie

20140124_133927

Le Rocket Kayfun v2 se compose d’une base, trois bagues vissables en acier inoxydbale, un topcap et un driptip vissable dans le topcap. Il est livré avec une bague translucide de rechange (merci pour l’update FBarth). La pièce permettant de visser un drip tip standard de votre choix est également fournie.

20140124_134149

 

20140124_134324

La base présente une bague dotée de deux trous pour le réglage du flux d’air. C’est du bon acier inoxydable, mais sa forme boudinée est assez particulière. Sur un mod aux contours droits (comme un Nemesis ou un Caravela), je ne trouve personnellement pas ça des plus gracieux. Son look est donc d’une certaine manière osé. Sur un Private v2 ou un Nzonic par exemple, ça devient presque pas mal du tout, le mod mettant naturellement en valeur les formes de l’atomiseur.

20140124_134637

Attention il existe aussi sur le Net une version Aluminium beaucoup plus cheap et que je ne vous recommande pas du tout, optez pour une version acier inoxydable, c’est bien de celle ci dont nous parlons ici.

D’un point de vue purement ergonomique en revanche, on a des choix qui ont depuis faits leurs preuves sur toutes les déclinaisons du Kayfun : une base avec un pole positif et un pole négatif pour fixer sa mèche, une cloche qui se vis par dessus et deux canaux qui irriguent notre mèche. C’est parfait pour un montage au coton comme à la mèche silica. La visserie est de bonne qualité, rien à redire de ce côté là.

20140124_133427

20140124_133647

Contrairement ses petits frères Kayfun, il ne dispose pas de vis sur le bottom ou sur le côté pour le remplissage, ce dernier se fait en dévissant le top cap (et  n’étant pas très fan de ces systèmes,  c’est à mon sens un très bon point).

Contrairement au Russian 91% ou au Kayfun 3.1 le Rocket Kayfun v2 n’est pas doté d’une vis (assez peu efficace) de réglage de flux d’air, mais d’une bague qui peut masquer ou ouvrir deux trous d’arrivée d’air d’un diamètre assez confortable. C’est efficace et de ce point de vue, niveau confort de vape, c’est vraiment excellent. L’air passe ensuite sous la résistance et la cheminée de la chambre est ainsi alimentée. C’est plus simple et plus efficace que sur un clone de Russian 91% et de Kayfun 3.1… et surtout, ça ne siffle pas.

20140124_134441

De gauche à droite, Russian 91%,, Kayfun 3.1, Kayfun lite, Rocket kayfun V2
De gauche à droite : Russian 91%,, Kayfun 3.1, Kayfun lite, Rocket Kayfun V2

Le Rocket Kayfun s’exprime de manière surprenante entre 0.8 et 1.4 ohms, il a du caractère et il envoie une grosse vape, très dense. Le rendu des arômes est au top et comme on peut s’y attendre, il consomme pas mal (un peu moins que le Kayfun 3.1 à configuration équivalente, mais plus que le Kayfun lite).

20140124_132943

Le design de la base, très comparables à ses petits frères, est bien mieux pensée que sur les Fogger par exemple, ce qui font de lui un très bon choix, même quand  on débute dans les reconstructibles. Les plots sont accessibles et le montage découle de source.

Bilan, nous avons au final un excellent atomiseur qui rivalise, voir surpasse  les clones de Russian 91% (un trou d’arrivée d’air et réglage de l’airflow qui siffle), de Kayfun Lite  (juste un trou d’arrivée d’air non réglable mais qui ne siffle pas) et de Kayfun 3.1 (réglage d’airflow, un trou d’arrivée d’air et trou de remplissage), notamment pour son airflow super efficace, silencieux et son ergonomie globale cohérente. Le rendu est tout simplement au top, la vape est énorme les arômes sont bien là. Il a aussi son caractère bien à lui, on le sent plus joueur que le Kayfun 3.1 par exemple.

Pour 16 euros, cet atomiseur vaut le détour. Pour un débutant, sa simplicité et la possibilité d’arriver tout de suite à des résultats excellents, ce sera un compagnon idéal. Pour les plus avancés, si vous avez un mod que vous voyez bien dessus, vous auriez vraiment tort de vous en priver. J’attends également avec impatience de pouvoir le comparer au très beau clone du Russian 91% de Desire-Ecig.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

14 comments

  1. Salut Bluetouff (j’adore le nom soit dit en passant)

    je me demandais si tu avais deja testé un protank et voir a comparer le tirand d’air?

    je me tate pour l’acheter et j’aime les tirages aériens comme sur le Protank.

    Tu pourrais m’en dire plus?

    1. Salut 😉
      Oui j’ai vapé une semaine ou deux sur un Protank 2.
      Même réglé avec un seul des deux trous ouverts, on a un tirage plus aérien sur le Rocket Kayfun que sur le protank 2.Mais la grosse différence entre ces atos, c’est surtout le rendu des arômes. Le Protank 2 sent vite le brulé si on ne bidouille pas les têtes vendues en boutique. sur le Rocket, le rendu est sublimé par rapport à un Protank, vient ensuite le volume de vape produit et là encore le protank est aux fraises.

  2. Bonjour,

    Je me pose une question à propos des ces atomiseurs, quelle est la température de la vapeur, par rapport à un protank 1 ou 2 par exemple ? plus chaude ou plus froide ?

    Bel article en tous cas, ça donne envie 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *