Rampage Competition RDA de Golden Armour : hors catégorie

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Rampage Competiton RDA by Golden Armour
Rampage Competiton RDA by Golden Armour

Aujourd’hui, nous allons faire le tour d’un atomiseur totalement hors catégorie, le Rampage Competition RDA de Golden Armour. Qu’il s’agisse de son look, du volume de vapeur produit par ce monstre, de la conception de son plateau, de son double airflow, doublement ajustable, de sa cloche de répartition de juice multifonctions… c’est frais, c’est bourré d’innovations, c’est luxueux, et c’est redoutablement efficace.

Je vape dessus depuis presque 3 semaines, j’ai donc eu pas mal de temps pour tenter plusieurs montages, plusieurs petites expériences de placement de coils… et je ne m’en suis toujours pas remis. Le Rampage, pour moi c’est le nouveau roi des RDA, il a réussi la prouesse de détrôner le Lancia que j’apprécie tant… Il est plus souple que ce dernier avec ce double système d’airflow réglable à la volée, sa chambre d’apparence énorme est en fait vraiment réduite par le simple fait de la présence de la cloche de répartition de juice, du coup le rendu des arômes est superbe pour un atomiseur clairement orienté cloud chasing. Ok vous avez compris, je suis fan, donc je vais me faire violence et essayer d’en dire tout de suite un peu de mal…

Que lui reprocher au juste ?

  • La seule chose qui vient naturellement à l’esprit est l’absence d’un airflow en face de l’un des 3 coils, sauf que même ça, et bien c’est discutable. En fait il s’agit d’un parti pris du modeur qui vise un double objectif : offrir une vape plus chaude / tiède même en ouvrant à fond donc avec des valeur de résistance très basses. Ce « manque » et donc un petit plus qui ajoute du caractère au rendu, ce n’est pas uniquement fait pour laisser de la place au logo de Golden Armour.
  • Autre point que certains n’apprécieront peut être pas, c’est son diamètre de 23mm. Pour ma part, il a trouvé son mod avec le Tahiti 1ere édition de GP Custom, lui aussi d’un diamètre de 23mm, avec lequel il s’accorde parfaitement, ou encore sur la Montana Box de Critical Minds sur laquelle il trône très noblement.

Avec un défaut qu’il tourne à son avantage et son diamètre « non standard », je pense qu’on a fait le tour des « contres ».

Pour le reste, je vous propose de voir tout ça en images… et ça vaut le détour.

Un coup d'oeil suffit pour savoir qu'on va se régaler
Un coup d’oeil suffit pour savoir qu’on va se régaler
Au cul du plateau, un pin ajustable en cuivre, un serial, et le nom de ce RDA
Au cul du plateau, un pin ajustable en cuivre, un serial, et le nom de ce RDA
Et PAN, un plateau somptueux, avec des trous énormes, un positif triplé, et une bien belle visserie
Et PAN, un plateau somptueux, avec des trous énormes, un positif triplé, et une bien belle visserie
Le fond de la cuve est isolé thermiquement avec 3 pièces de peek
Le fond de la cuve est isolé thermiquement avec 3 pièces de peek, et ça, c’est ecore inédit à ma connaissance
Et c'est quoi ce petit champignon ?
Et c’est quoi ce petit champignon ?

Attention, ce répartiteur de juice n’est pas un simple répartiteur de juice, considérez le comme un réglage supplémentaire influant sur le rendu de manière très significative. Exemple pratique d’utilisation : vissez le à fond pour un gourmand sucré, divissez le à moitié pour un mentholé… et inversez le test.

Et bien ce petit champignon, c'est le triple effet kisscool, il réparti votre juice sur le coton quand on drip directement dans le driptip, et il fait circuler le flux d'air d'une manière originale et redoutablement efficace... et évidemment, il réduit considérablement la chambre
Et bien ce petit champignon, c’est le triple effet kisscool, il réparti votre juice sur le coton quand on drip directement dans le driptip, et il fait circuler le flux d’air d’une manière originale et redoutablement efficace… et évidemment, il réduit considérablement la chambre. Vous pouvez le visser plus ou moins, et vous serez surpris de découvrir une palette de rendus différents rien qu’avec cet ajustement

Seconde gifle, ce double airflow

Trois airflow sur la partie inférieure, mais seulement 2 sur la partie supérieure... non, ce n'est pas un oubli du modeur
Trois airflow sur la partie inférieure, mais seulement 2 sur la partie supérieure… non, ce n’est pas un oubli du modeur
J'aime bien cette gravure :)
J’aime bien cette gravure 🙂
Voici le dessous du top cap, sans adaptateur pour driptip 510, c'est arrondis sur les bords, mais évidemment pas de place pour un vrai dôme
Voici le dessous du top cap, sans adaptateur pour driptip 510, c’est arrondis sur les bords, mais évidemment pas de place pour un vrai dôme
Ce top cap est équipé d'un dissipateur de chaleur, on parle quand même d'un ato de compétition, donc il n'est pas de trop
Ce top cap est équipé d’un dissipateur de chaleur, on parle quand même d’un ato de compétition, donc il n’est pas de trop
Voici l'adaptateur delrin pour les driptip 510 (fourni)
Voici l’adaptateur delrin pour les driptip 510 (fourni)
Mais c'est avec ce drip tip ultra large que je l'aime
Mais c’est avec ce drip tip ultra large que je l’aime
Ouep... ultra large, et je pèse mes mots ;)
Ouep… ultra large, et je pèse mes mots 😉
Il est beau hein ?
Il est beau hein ?
Sur le Tahiti de GP Custom, flush en 23mm
Sur le Tahiti de GP Custom, flush en 23mm
Un petit montage triple coil, sans prétention, mais ultra efficace avec ce Rampage
Un petit montage triple coil, sans prétention, mais ultra efficace avec ce Rampage
Vous pouvez le coiler à la ferticale, mais je préfère comme ça
Vous pouvez le coiler à la verticale, mais je préfère comme ça
Si vous avez un peu de temps à tuer, vous pouvez aussi tricoter un peu plus
Si vous avez un peu de temps à tuer, vous pouvez aussi tricoter un peu plus
Badaboom
Badaboom

Conclusion

Ce Rampage est un atomiseur sompteux, original, irréprochablement fini, son airflow est audacieux et parfaitement orienté sur les coils. Il permet comme nous l’avons vu d’enchainer jusqu’à 6 coils, mais pour tout vous dire, en dual comme en triple coil, on a déjà quelque chose d’énorme. Les montages à 6 coils sont à réservés pour un usage sur box mecanique multi-accus montés en parallèle, et avec des accus adaptés, pour l’amener en dessous de 0.06 ohm (!). Avec 6 coils, au dessus, on risque un peu l’effet diesel.

De mon côté c’est en triple coil avec du 0.70mm entre 0.08 ohm et 0.2 ohm (en fonction du mod que j’utilise) que je m’éclate avec lui, et ça tombe bien car c’est ma fourchette de prédilection. Le placement de votre coton ou votre fibre a une importance capitale sur le rendu du Rampage, je vous invite donc à placer vos coils relativement hauts, bien en face de l’airflox supérieur, et pour que l’airflow inférieur vienne taper juste en dessous de le coil dégagez bien le dessous du coil et donc l’arrivée d’air… c’est divin.

J’ai mis un peu de temps à comprendre que la cloche de répartition de juice n’avait pas cette seule fonctionalité. Pour tout vous dire, je ne sais même pas si c’est une volonté du modeur ou si c’est un hasard heureux que j’en sois venu à jouer avec. Mais couplé au double airflow ajustable, on a non pas un mais 3 palettes de réglages ultra intéressantes. Le répartiteur de juice introduit avec le Geyser de Dark Ronin prend ici une toute autre dimension car il influe directement sur la manière dont l’air circule dans la chambre et c’est clairement LA méga surprise de ce RDA pour moi.

Le fond du plateau présente 3 pièces en peek, là encore c’est très original et cette astuce permet de limiter la chauffe à la base du dripper, même quand on est très bas, c’est une fois encore un confort très appréciable et ça ne peut pas faire de mal à votre mod, surtout si ce dernier est équipé d’un top cap à pin auto ajustable monté sur ressort comme on en voit pas mal sur certaines box mécaniques.

Le Rampage est disponible au prix de 105 euros chez Arrow Vape, c’est donc un RDA très haut de gamme, mais l’apport par rapport à ce qui se fait sur le marché le place sur un segment « à part », dans la catégorie « fumigène de compétition pinoys au rendu d’une autre planète »… oui c’est pour moi le nouveau roi, le RDA le plus disruptif de 2014 et qui trône en ce début 2015. Je ne vois pour le moment aucun dripper capable de lui voler sa couronne.

Allez en cherchant bien, je vais quand même lui trouver un énorme défaut : il va me falloir une vraie box mécanique triple 18 ou dual 26 pour tirer le meilleur du Rampage, et j’en viens à prier les dieux de la vape pour que ceci rentre dans le planning de Golden Armour en cette année 2015.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

11 comments

  1. AH énorme !! comme DAB Mercie a toi !! question saveur et compacité de vapeur , que peu tu dire comparé au darang par exemple !

    Et surtout au vengeance que j’ai pas ! car je sais pas lequel des deux choisir !!

    Merci a toi d’avance ! slt bonne année et bonne vap a toi !

    1. Salut, il n’a strictement rien à voir avec le Darang, le Darang, sa force c’est sa teinte, la couleur qu’il donne aux arômes, mais sa chambre fait que ce n’est pas un ato de cloud chasing contrairement à ce Rampage. Niveau réglages aussi c’est quand même bien plus fin que le Darang. Malheureusement je n’ai toujours pas testé le Vengeance (je ne peux pas me procurer tous les atos 😉 )

      1. bon d’accord merci a toi bluetouff ! et pour encore me faire douter ya le lancia v2 Grrrr ! moi je recherche un qui procure , aussi bien de la vapeur , et du gout ! mais surtout une vape bien compacte ! MYSTERE

        Si je le prend , je pense le mettre sur mon BFM en double 26650 !

        1. le vengeance est plutôt pas mal pour de la saveur et une quantité de vapeur honnête.
          seul souci pour moi, le quad monté bas ben ça chauffe au taquet… je le monte plus qu en dual du coup…
          mais j aime bien

    1. SLR a toi !!! alors tu a du le recevoir ! quand pense tu ? car moi je suis un peu perdu , avec le manque d’airflow en haut ( car pour moi sur les rda l’air pour les coils c’est obligatoire ! ) ou avec les trois airflow du bas toujours ouvert et partiellement réglable !

      Pourtant je voie bien son potentielle ! mais je doit dire que je suis dérouter sur se coup ! mais bon je les depuis deux jour et j’ai effectuer que un montage ( triple coil 0.5 en double 26650 mais staqué sur mon BFM car pas de box) pour cause de pas avoir de temps !

      Donc je voudrais avoir ton retour dessus !!

  2. Je reste un peu plus dubitatif au bout de deux mois à l’avoir… excellent en cloud, avec un rendu de saveur étonnant vu sa fonction première. Toutefois, selon moi le troisième airflow sur la bague du haut manque. En fait, j’irais même plus loin en affirmant qu’il lui faudrait trois airflow, plus larges et rêglables, histoire de pouvoir fermer ceux du bas. Car ils sont bien mignons… mais ils transforment cet ato en vrai pissotière si on le remplit pour pouvoir tirer deux trois puffs. Ils limitent sa contenance à un niveau ridicule, même pour un dripper, et d’autant plus en considérant le monstre que c’est niveau taille. J’en suis venu à le mettre de côté… par ras le bol d’avoir doitgs et mods poisseux de vg dès que je l’utilise.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *