Rage RDA de Psywar Fabrications… sunday ploomy sunday

Rage RDA By Pyswar Fabrications
Rage RDA By Pyswar Fabrications

Psywar Fabrications fait rarement dans la dentelle, chez ce modeur pinoy, on aime bien le « qui tâche », à l’image du superbe Onslaught. Je ne sais pas si c’est l’effet des gravures à typographies qui ne sont pas sans rappeler celles d’un album de Metallica de la fin des années 80 qui veut ça, mais quand on a un ato de ce modeur entre les mains, on a vite envie de coller la zik à fond et d’envoyer du ploom en secouant hystériquement la tête.

Et le Rage, avec un nom comme ça, il a beau ne pas être bien gros, on sait que ça va envoyer du grain rien qu’en le regardant. Cela fait plus d’une semaine que je le pratique, je sentais que je passais un peu à côté de quelque chose, que je pouvais en obtenir quelque chose de bien meilleur, et que le problème se situait plus entre ma chaise et mon mod qu’au niveau de l’atomiseur. J’ai donc fait beaucoup de montages dessus…

Et vous allez voir que ce qu’il y a de sympa à tester des atomiseurs très différents, c’est qu’on remet perpétuellement ses petites maniaqueries en question. Nous allons surtout insister sur l’importance du montage en fonction des caractéristiques de cet atomiseur puisque nous allons en faire non pas un mais deux. J’espère que ce sera aussi riche d’enseignements pour vous que ceci l’a été pour moi.

Par avance mes plus plates excuses à ceux qui me reprocheront de donner une mauvaise image de la vape, je ne compte pas spécialement faire dans la finesse (oui, une fois de plus) pour parler du Rage, on va plutôt tenter de rester bien fidèle à l’esprit Psywar en présentant un montage brutal, puis un second encore plus brutal.

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.

blah blah = pas de ploom… stop blah blah.

Le rage est donc livré avec deux jeux de plots et deux pin, nous allons y revenir mais il y a une excellente raison à ça
Le rage est donc livré avec deux jeux de plots et deux pin (il est en cuivre plaqué argent) avec le plot positif doublé, nous allons y revenir mais il y a une excellente raison à ça
Ces plots disposent d'ailleurs de trous très confortables pour passer vos gros coils
Ces plots disposent d’ailleurs de trous très confortables (3mm), pour passer vos gros coils, l’isolant positif / négatif est lui en peek
Et voici cette chambre qui propose la particularité d'être taillée pour du simple comme du double coil, mais avec un airflow doublé pour le mono coil
Et voici cette chambre qui propose la particularité d’être taillée pour du simple comme du double coil, mais avec un airflow doublé pour le mono coil
Voici notre cuve, elle épouse la forme de la pièce avec les plots. Vu la hauteur du Rage, ce n'est évidemment pas la plus profonde qu'on ait vu mais elle fera très bien l'affaire
Voici notre cuve, elle épouse la forme de la pièce avec les plots. Vu la hauteur du Rage, ce n’est évidemment pas la plus profonde qu’on ait vu mais elle fera très bien l’affaire
On découvre sous cette cuve notre numéro de série et un isolant en peek
On découvre sous cette cuve notre numéro de série et un isolant en peek. La chambre est tenue par un simple joint torique, mais il est parfait, ni trop raide ni trop lâche
Le Rage est livré avec son drip tip large, très large,, mais très propriétaire...
Le Rage est livré avec son drip tip large, très large, mais très propriétaire…
Ce drip tip est vissé, sur l'ailette qui fait office de dissipateur thermique pour cette chambre raccourcie
Ce drip tip est vissé, sur l’ailette qui fait office de dissipateur thermique pour cette chambre raccourcie

Le montage brutal

Rage-RDA-By-Psywar-Fabrications-0018
Pour ce premier montage, je vous propose un simple parallel coil à deux brins de Kanthal sur un diamètre de 2mm avec du Kanthal de 0.40mm fillette, l’idée ici est d’exploiter l’airflow du Rage sur un maximum de sa longueur
Il est vivement recommandé de tordre un peu l'une des pates pour caler correctement notre coil et le centrer le plus possible
Il est vivement recommandé de tordre un peu l’une des pates pour caler correctement notre coil et le centrer le plus possible
Une fois les coils en place, si vous vous y prenez bien pas besoin de faire chauffer les coils, vous passer directement votre Fiber Freaks et j'insiste bien sur ce point : qui dit coil assez long et de petit diamètre dit que votre coton ou votre fibre va prendre cher au milieu du coil. Donc tout particulièrement pour ce montage, je ne saurais trop vous recommander de la Fiber Freaks qui tient bien mieux les hautes températures et se montre dans le temps bien plus résistante que du coton organique.
Une fois les coils en place, si vous vous y prenez bien pas besoin de faire chauffer les coils, vous passer directement votre Fiber Freaks et j’insiste bien sur ce point : qui dit coil assez long et de petit diamètre dit que votre coton ou votre fibre va prendre cher au milieu du coil. Donc tout particulièrement pour ce montage, je ne saurais trop vous recommander de la Fiber Freaks qui tient bien mieux les hautes températures et se montre dans le temps bien plus résistante que du coton organique.
Nous sommes à 0.2 ohm sur ce montage, pensez évidemment à réhausser un peu les coils pour que ces derniers ne baignent pas dans le juice, notez qu'il n'y a pas besoin de mettre une blinde de fibre vu la taille de la cuve
Nous sommes à 0.2 ohm sur ce montage, pensez évidemment à réhausser un peu les coils pour que ces derniers ne baignent pas dans le juice, notez qu’il n’y a pas besoin de mettre une blinde de fibre vu la taille de la cuve

Le montage encore plus brutal

Pour ce montage, j'ai opté pour du Anarchist Wire que vous trouverez par exemple chez Unicorn Vape
Pour ce montage, j’ai opté pour du Anarchist Wire, en 20 gauge (0.81mm) que vous trouverez par exemple chez Unicorn Vape… je l’ai twisté avec deux brins pour avoir un truc un peu bourin mais très réactif (c’est l’avantage de l’Anarchist Wire par rapport à du Kanthal, ça part direct…
Ouais je sais moi aussi j'y ai pensé... le parallel twisted au Anarchist Wire 20 gauge... y'a limite la place
Ouais je sais moi aussi j’y ai pensé… le parallel twisted au Anarchist Wire 20 gauge… y’a limite la place
Et hop le voici en place
Et hop le voici en place
J'ai utilisé des mèches de Fiber Freaks que j'ai plié en deux pour que la fibre entre bien en contact avec tout l'intérieur du coil. Avec ce type de montage, on a vite un coil qui boit autant de juice que la fibre
J’ai utilisé des mèches de Fiber Freaks que j’ai plié en deux pour que la fibre entre bien en contact avec tout l’intérieur du coil. Avec ce type de montage, on a vite un coil qui boit autant de juice que la fibre
On passe notre fibre avant de remettre notre plateau, c'est bien plus simple
On passe notre fibre avant de remettre notre plateau, c’est bien plus simple, on coupe un peu l’excédant
Et on revisse notre pin. Vissez le bien pour que les plots ne remontent pas quand vous vissez l'atomiseur
Et on revisse notre pin. Vissez le bien pour que les plots ne remontent pas quand vous vissez l’atomiseur
Et nous voici avec un montage à 0.11 ohm... box dual 18650 montés en parallèle minimum vivement recommandé
Et nous voici avec un montage à 0.11 ohm… box dual 18650 montés en parallèle minimum vivement recommandée
Ready for the plooms
Ready for the plooms
Voici le Rage sur la magnifique Lego Castle Star Wars Edition version Empire... may the force be with you
Voici le Rage sur la magnifique Lego Castle Star Wars Edition version Empire… may the force be with you
Et ici sur la Lethal
Et ici sur la Lethal de Silver Wolf Custom

Et pour un monocoil… ça envoie assez sévère.

Conclusion

Alors j’avais envie de vous faire une conclusion toute bien structurée pour vous expliquer pourquoi cet ato qui casse un peu mes habitudes est excellent, mais comme il y a une habitude qu’il ne parvient pas à casser, ce sera une conclusion un peu bordélique, comme d’hab…

Tout d’abord, il y a son prix, 65€, c’est un peu le genre de prix qu’on aimerait voir pratiqué sur tous les drippers pinoys. Il y a aussi le fait qu’il soit très correctement doté pour ce prix, car en dehors de la boite en carton pas tip top, on a deux jeux de plots complets avec deux pins. Genre un pour le gros mono coil qui tâche et un autre pour le dual un peu plus fin dans mon cas (ou le contraire pour vous).

Sa force est aussi de proposer quelque chose qui fonctionne super bien en single coil, tout aussi aérien qu’en dual… et oui c’est con, fallait y penser, mais doubler la taille de l’airflow en position single coil, ça règle tout de suite le problème de tirage asthmatique que l’on obtient sur les autres drippers quand on les passe en simple coil. Et chose peu commune, c’est bien en simple coil que j’apprécie le plus ce dripper, c’est même probablement le premier dripper orienté cloud chasing que je peux monter en simple coil et qui rivalise sans problème avec des montages dual coil… au point que j’en suis venu à me demander si avec les options offertes de réglage de flux d’air, Psywar n’aurait pas du pousser le vice jusqu’à usiner des trous aussi larges pour la position dual coil que pour la single coil. J’essaye de m’imaginer ça et au final, je me dis qu’il ne l’a pas fait… le double de flux d’air aurait probablement transformé le Rage en véritable manche à air. Au final, je comprends ce choix, il est loin d’être idiot.

Attention cependant. Quand on a un montage tout neuf, que ce soit en dual ou en mono coil, on peut être victimes de petites projection de juice et quand on vape bien bas, ce n’est pas super agréable. Si vous êtes en dual coil ces projections peuvent atteindre votre palais, si vous êtes en mono coil, ce sont plutôt vos lèvres qui en seront victimes… mais pas de panique, il y a 2 astuces toutes simples pour palier ce problème :

  • shootez un peu à vide au début, juste 5/6 pulses que votre coton ou votre fibre se fasse un peu, histoire que votre nectar de VG soit correctement bu et ce petit souci disparaitra ;
  • ne blindez pas trop en coton, laissez respirer votre coil et sur le rage, préférez un diamètre de coil de 1.5 à 2.5mm, au dessus ça prend un peu trop de place dans la chambre et votre coil risque de baigner un peu dans le liquide. Remontez bien vos coils assez hauts par rapport aux airflows.

Reste maintenant la problématique du montage. Dévisser le pin pour sortir les plots on peut se dire que c’est une régression, oui mais non je suis bien plus partagé là dessus. Si vous faites un montage relativement « normal » en dual coil ou en mono coil vous y parviendrez sans avoir besoin de démonter les plots de la cuve. En revanche quand on coil avec du gros kanthal, il faut reconnaitre que c’est tout de même bien pratique d’avoir cette option, on peut travailler très confortablement, on peut passer notre coton sans avoir à faire des contortions avec son tweezer. Et comme expliqué plus haut, avec deux jeux de plots, on peut avoir deux montages différents et alterner sans avoir à tout recoiler. Ce point est donc définitivement plus un point fort qu’un point faible à mes yeux.

Les dimensions de cette chambre sont d’ailleurs propices à une certaine polyvalence et on peut en tirer un très bon parti entre 0.4 ohm et en dessous de la barre des 0.1 ohm  (vous pouvez aussi le vaper plus haut il ne sera pas ridicule, même si ça reste un atomiseur de cloud chasing). Et là où le Rage est fun, c’est que pour de l’ultra basse résistance, c’est en mono coil que je le trouve le plus à l’aise, ce qui est comme nous l’avons vu en grande partie explicable par cet airflow doublé en position mono coil.

Vous trouverez le Rage chez Arrow Vape pour 65€, attention Jean-Maurice ne sera pas disponible pour le Vapexpo, si vous êtes intéressés, contactez le directement via Facebook.

Excellent Vapexpo à tous 😉

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

2 comments

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *