Quand Numerama s’embrouille pour mieux vous embrouiller

IKpCOdJNumerama s’est aujourd’hui fendu d’un article anxiogène sur les explosions d’ ecig qui tourne quand même vite au n’importe quoi au regard de la réalité des chiffres. Et les chiffres sont ceux de la FEMA dont nous avions déjà brièvement parlé.

Voici ce qu’en comprend Numerama :

« Selon la FEMA, 12 % des incidents seraient survenus quand la cigarette électronique était rangée ou utilisée. »

Scully et Mulder sont sur le coup pour comprendre où sont passés les 88 autres %… au regard de l’interprétation aussi alarmiste qu’absurde, c’est tout l’article qui est à revoir. Outre le fait que la tournure même de la phrase montre qu’elle a été mal traduite et incomprise, les chiffres de la FEMA avaient été commentés par un internaute et nous avions jugé intéressant de vous le traduire.

Et voici ce qu’en conclut Christopher Russell :

« En 2014 il y avait environ 2,5 millions d’utilisateurs Américains de cigarettes électroniques. Entre 2009 et 2014, il ya eu 25 cas reportés d’explosion de cigarettes électroniques (20 d’entre eux sont survenus pendant le chargement), qui ont conduit à 9 blessures et aucun décès. Seules 2 explosions se sont produites lors d’une utilisation.
Ainsi, sur 2,5 millions de personnes qui ont utilisé leur cigarette électronique des millions de fois, on recense seulement 25 explosions. Cela signifie que le risque d’explosion d’une e-cigarette pendant que vous l’utilisez, est à peu près de 0,0000001%. Vous avez donc plus de chances de mourir écrasé par un distributeur automatique que de voir votre cigarette électronique exploser alors que vous l’utilisez.
En revanche, si vous arrêtez la cigarette électronique pour revenir au tabac, vos chances de mourir d’une pathologie liée au tabac sont de 50%. Que préférez vous ? »

On passe également sur le fait que Numerama désigne la société Efest comme un fabricant

« Toujours en Angleterre, mais à Salford, la cigarette électronique de Kirby Sheen lui a explosé au visage alors qu’elle testait une nouvelle batterie fabriquée par la société chinoise EFEST. »

Rappel : Efest ne fabrique pas de « batterie », Efest rewrape les cellules des accus (Konion VTC, LG…) en collant sur les étiquettes des valeurs fantaisistes de décharge en mixant souvent décharge max et décharge continue.

Numerama nous explique donc que c’est super dangereux la ecig (même si elle sauve potentiellement des millions de vies… ben oui on les utilise pour arrêter de fumer banane)… mais que ça va aller mieux parce que L’AFNOR a fait des normes…

L’Association française de normalisation (AFNOR) a publié les premières normes au monde relatives aux vapoteuses

Bim… Numerama a juste un peu oublié de regarder sur quoi portaient ces normes, parce que les normes XP D90-300-1 et XP D90-300-2 portent sur tout sauf sur les accus.

Notez enfin au passage que contrairement à ce que laisse entendre l’article de Numérama, les « ecig connectées » n’ont rien de haut de gamme, c’est du matériel d’entrée de gamme avec un chipset bluetooth, rien de qualitatif ni de durable.

Bref pour les accus, penchez vous plutôt sur la lecture de cet article pour comprendre les risques et éviter de mauvaises manipulations. La vape sauve des vies, ce genre d’article anxiogène et absurde tue en détournant les fumeurs de la vape.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

  1. L’article a été édité par numerama ou je comprend pas le problème ?

    « 80 % des accidents surviennent lors de la recharge, souvent quand le chargeur utilisé n’est pas d’origine. »
    « 12 % des incidents seraient survenus quand la cigarette électronique était rangée ou utilisée. »
    Ca fait pas 100%, mais c’est mieux.

    Ils vont même jusqu’à donner la base (déplorable) sur laquelle est calculée ces pourcentages
    « La FEMA a étudié 25 incidents « déclarés » entre 2009 et 2014. »

    « Si le nombre d’incidents est rare par rapport au nombre de vapoteuses en circulation, leur imprévisibilité ne peut pas être ignorée. »

    Enfin, franchement, l’article m’a l’air plutôt clean …

    1. Oui il y a eu des parties éditées, mais il n’en reste pas moins que le fond de cet article est débile. J’attends le « 88% des accidents de voitures se produisent quand les voitures roulent ou sont à l’arrêt »

      1° il ne met rien en perspective, le lecteur retient que les ecig sont dangereuses donc le message retenu par le lecteur c’est « continues la clope »

      2° il est truffé d’âneries, genre la « vapoteuse wotofo phantom »… c’est un mod mécanique, ce n’est pas lui qui a explosé vu qu’il est mécanique, c’est l’accu très utilisé pour le modélisme ou les batteries d’ordinateurs par exemple (ce sont exactement les mêmes… et étrangement je ne lis pas numérama expliquer que les laptops c’est super dangereux). Et si un accu explose c’est que l’utilisateur a fait n’importe quoi en mettant des accus avec une chimie instable. Un accu à chimie stable (avec du manganèse), ça dégaze, ça n’explose pas… le fait que le mod soit chinois, russe, américain ou congolais ne change _rien_. Quand un mod pète, c’est que l’utilisateur a fait une connerie, c’est aussi con que ça. Un mod mécanique, c’est à dire dépourvu d’électronique n’embarque pas ce qu’il faut pour « exploser », c’est bien l’utilisateur qui fait du caca avec les accus qui sont les mêmes que sur son laptop.

      3° l’article mélange batteries type Ego avec des mods qui accueillent des accus non protégés (c’est comme comparer les accidents de tricycles avec les accidents de F1)

      4° il parle de problème de sécu liées au batterie en opposant les normes afnor qui ne normalisent justement pas les accus

      … bref, d’imprécisions en imprécisions on a un article qui raconte n’importe quoi, et dont le message retenu par le lecteur est tout bonnement consternant.

      1. Je suis totalement d’accord, le but de l’article était le discrédit.
        L’imprécision est une faute professionnelle pour un journalisme. Elle prouve son incompétence sur le sujet..
        Le problème de ce type de pratique, c’est ce que retient le lecteur

  2. De toute façon le mal est fait, cette semaine 2 personnes m’ont sorti que « la cigarette électronique, on sait pas trop si à quel point c’est dangereux. En plus ça met de l’eau dans les poumons »

    Et comme de par hasard, les ventes de tabac ont augmenté cette année

    On applaudit bien fort les médias + le gouvernement

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *