Mois sans tabac : les buralistes augmentés

Le secrétaire d’Etat au Budget, Christian Eckert, a annoncé ce vendredi aux buralistes une hausse de leur rémunération sur cinq ans dans le cadre de la renégociation du contrat d’avenir négocié depuis septembre avec l’Etat. Ils obtiennent une hausse de la marge qu’ils perçoivent sur la vente de tabac, qui passera de 6,9% à 8% net du prix du paquet entre 2017 et 2021.

Passés entre l’Etat et les buralistes, qui ont le monopole de la vente de tabac, ces contrats incluent également une aide financière apportée aux buralistes dont le chiffre d’affaire a baissé en raison de la politique de lutte contre le tabagisme .
Ce type de contrat coûte chaque année à l’Etat près de 60 millions d’euros en aide versée aux buralistes.

Situation ubuesque s’il en est, en plein mois de la lutte contre le tabac, où l’Etat augmente sa dotation à la branche commerciale la plus meurtrière de ce début de siècle.

 

 

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

2 comments

  1. Sans oublier que les augmentations du prix du tabac accroissent l’activité et les revenus des traficants, diminuant d’autant les recettes fiscale liées au taxes sur le tabac.

    Le gouvernement ferait mieux d’aider et promouvoir l’ecig !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *