Quand un « commerçant de cigarettes électroniques » apporte son soutien aux buralistes

anonymous-fnEn vieil aborigène du Net, observateur de la vie politique de mon pays et attentif aux mouvements contestataires, particulièrement quand ces derniers émergent sur le Net, je suis assez sensible aux détournements des symboles d’une cause pour en servir une autre.

Vous connaissez tous le mouvement Anonymous, ce que beaucoup savent moins, c’est qu’il s’agit d’un mouvement citoyen spontané né d’une board anonyme (4chan) et dont les premiers combats se sont portés contre la discrimination (à l’origine du handicap), puis contre l’Eglise de la Scientologie.

Je m’amuse régulièrement de voir des personnes exhiber leur masque anonymous sur Facebook (s’ils ne comprennent pas de quoi je parle, c’est normal), mais quand un shop français dont l’intégralité des visuels est empruntée au mouvement Anonymous (aucune création, que des images de récup…), ça attire évidemment plus ma curiosité que mon hilarité. Curiosité, car j’ai pu constater à plusieurs reprises que ce mouvement faisait l’objet de multiples infiltrations et tentatives de récupérations politiques pour servir des causes et mener des actions qui sont aux antipodes des valeurs et des idées qu’il défend initialement.

Et en grattant un peu…Bingo…

On apprend que le responsable de cette boutique en ligne est un « militant politique sans mandat » du front national, qui … soutient les buralistes.

Son argumentaire est d’ailleurs une démonstration sans faille d’humanisme et d’engagement sur les questions de santé quand il prend position contre le paquet neutre :

Plus généralement, ce projet de loi de madame Marisol Touraine aura pour effet d’accentuer la gratuité des soins pour les clandestins (AME) alors même que les français se soignent de moins en moins …

Tout comme le mouvement Anonymous, la vape représente une micro communauté active sur le Net que divers mouvements politiques sont tentés de récupérer pour servir leur propre cause. Mais l’exemple que j’évoque ici montre bien les limites de l’engagement des uns et des autres quand en plus des intérêts économiques viennent se mêler des intérêts politiques.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

14 comments

  1. Que vient faire la politique là-dedans ? S’il faut regarder la couleur politique pour analyser les convictions vape de chacun, on peut aussi, tant qu’on y est, regarder le reste. La religion ? Les préférences sexuelles ? La couleur de peau ? Et vous, vous roulez pour qui ? François ‘Scooter’ Hollande ou Nicolas ‘Bygmalion’ Sarkozy ? Si ça se trouve, vous torturez des petits chatons avec de les passer au micro-ondes. Va savoir ..

    Ah non, en fait, on regarde le reste quand on n’est pas d’accord. On se sert de ça pour éviter de débattre intelligemment du propos. Je ne suis d’accord, ni avec le FN, ni avec les bubus, mais je trouve détestable le procédé qui consiste à contester un propos de X sur un sujet Y en critiquant ses goûts politique ou tout le reste. Cela ne fait pas avancer le débat.

    Et histoire de franchir définitivement le point Godwin vers lequel vous avez fait la très grande majorité du chemin, c’est le même genre de procédé qui était utilisé chez les chemises noires ou les drapeaux rouges il y a 70 ans. Et chez les costards-cravates de McCarty juste un peu plus tard.

    1. Je vous retourne la question… Et que vient faire le mouvement anonymous dans un shop de vape ?
      En outre il semble que le message de l’article vous ait échappé.

      Je précise donc à toutes fins utiles :
      – un shop de vape (vendeur de contrefaçons (pas de clones)
      – dont le propriétaire est par ailleurs candidat sur une liste Front national
      – qui s’affiche sur un site très apprécié de la communauté
      – qui utilise des visuels Anonymous dont les droits reviennent par ailleurs à Warner
      – qui sur son blog à des fins probablement électoralistes soutient ouvertement les buralistes

      Ouais je peux continuer mais y’a rien qui vous interpelle là ? Juste en terme de cohérence toute politique mise à part…

      Et très sérieusement vous pouvez me reprocher d’informer les jeunes crédules qui achètent sur un shop parce qu’ils reconnaissent un visuel faisant appel à leurs idéaux alors que c’est tout le contraire en coulisses et appeler ça un point Godwin si ça vous chante, mais très franchement je m’en cogne un peu.

      1. Je me répète, que vient faire le FN là-dedans ? Avec le logo du FN à côté de celui des Anonymous ? En quoi est-ce un argument lié à la vape ? Le FN est gentil ? Le FN est méchant ? On s’en cogne carrément pour reprendre vos termes. Je suis d’accord sur le fond de votre article, sur tout le reste. Mais que vient faire le FN (ou un autre parti politique d’ailleurs) là-dedans ? Et que doit-on penser de quelqu’un qui anime un blog de vape pour faire passer ses opinions politiques ? Vous auriez évoqué son appartenance au PS si cela avait été le cas ? Du genre : regarder le vilain et … en plus, il est au PS ? Vous auriez mis la Rose à côté du masque ? Non ? Alors votre argumentaire est partisan. Vous faîtes de la politique partisane dans un blog de vape. Point barre.

        1. Ah mais vous allez pouvoir vous répéter tant que vous voudrez, et moi de vous expliquer, encore une fois qu’un monsieur anonymous pour le portefeuille et front national pour la politique c’est tellement pas cohérent que ça débouche sur un vendeur de matériel de vape qui défend les buralistes pour des raisons électoralistes, c’est tout le sens de mon propos, la cohérence.

          Je vous laisse le soin du jugement de valeur que vous semblez vouloir me tirer du nez.

          Le visuel de son côté oppose deux choses parfaitement antithétiques. Non pas qu’anonymous soit une mouvance d’extrême gauche mais ce n’est certainement pas une mouvance qui puise son histoire dans l’idéologie du front national.

        2. Et dites au passage…

          Vous avez bien lu la citation

          « Plus généralement, ce projet de loi de madame Marisol Touraine aura pour effet d’accentuer la gratuité des soins pour les clandestins (AME) alors même que les français se soignent de moins en moins … »

          Une brève recherche Google vous permettra de retrouver l’article en question, dans lequel, pour donner plus de poids à cette phrase, cette personne se présente comme je cite :

          « xxx pourtant commerçant en cigarettes électroniques apporte son soutien aux buralistes audois qui manifestent aujourd’hui dans le département. »

          Je pense sincèrement que vous me reprochez un amalgame que je dénonce moi même, à vous de vous demander si l’auteur de ces propos n’en est pas le seul et unique responsable.

          Demandez vous plutôt depuis quand être vendeur de « cigarettes électroniques » de contrefaçon est un argument pour servir une cause électoraliste, le tout sous une bannière qui fait montre d’un curieux mélange des genres ?

  2. Utiliser le logo des Anonymous pour vendre de la vape ou utiliser le logo d’un parti politique pour discréditer ce même vendeur, ces deux choses relèvent exactement du même schéma de pensée. Vous condamnez un procédé en utilisant … le même procédé. Dommage que cette cohérence-là semble vous échapper complètement. La paille dans l’oeil du voisin, la poutre dans le sien. C’est vieux comme le Monde …

    1. Utiliser le logo d’un parti politique pour discréditer un vendeur ? …. non.

      Utiliser le logo du parti sur lequel il a lui même été sur les listes électorales pour l’opposer à ce que son shop veut bien montrer et mettre ça en parallèle à ses propos sur son blog politique ?

      Oui…

      J’ai évidemment vérifié ce que je vous avance, c’est d’ailleurs très simple de le vérifier par vous même, et je vois pas en quoi c’est discréditer une personne qui par ailleurs assume parfaitement d’être militant du parti pour lequel il se présente… c’est tout de même curieux de voir là une forme de tentative de discrédit.

      1. « C’est tout de même curieux de voir là une forme de tentative de discrédit » ? Cela fait plus de 30 ans que la flamme du FN est utilisée pour discréditer les gens. La diabolisation de ce parti (qui l’a amené là où il est aujourd’hui, bravo !) a permis de jeter facilement l’opprobre sur nombre de gens. L’appartenance à ce parti est encore souvent aujourd’hui considérée comme une maladie honteuse car la pente vers la Bête Immonde est extrêmement savonneuse. Curieux que cela ait échappé à un « observateur de la vie politique » comme vous …

        Mais bon, à la fin, chacun restera sur ses convictions. Vous défendez la veuve et l’orphelin à votre manière, avec vos armes. Je pense simplement que ce ne sont pas toujours les bonnes et que vos procédés desservent un propos pourtant fondé. Dommage.

        Bon courage pour la suite.

  3. Etant donné qu’il vous manque probablement 2 ou 3 épisodes, je peux comprendre votre point de vue. Mais je ne le partage pas comme vous l’aurez compris. Vous vous situez sur un paradigme strictement politique, ce qui n’est pas mon cas. Aussi je pense que nous sommes d’accord sur le fond mais que nous ne parlons pas de la même chose.

  4. moi, ce que je cherche a comprendre, c’est d’ou vous tenez qu’il vend des contrefacons……. le dit il lui même? avez vous fait une enquete serieuse la dessus aussi? m’enfin, rien qu’a vous lire, vous m’êtes antipathique!!!!!!

    1. Bonjour, le terme « clone » désigne une copie… exemple http://www.vaponymous.com/shop/les-mods/123-mod-panzer-clone.html
      Le Panzer est un mod philippin, ceci est une copie chinoise. Vous avez besoin de faire une enquête pour savoir que l’original coûte plus de 200 euros vous ?
      En outre cette boutique est connue pour tromper le client sur les produits qu’elle vend, faites vous même un peu de recherches par pitié : http://www.forum-ecigarette.com/le-coin-des-marques-f4/vaponymous-non-merci-t166413.html
      J’ai beau vous être antipathique, mes propos n’en sont pas moins vérifiés, et si ça vous rassure, oui j’ai échangé avec le propriétaire du site qui n’a pas daigné répondre à mes questions sur les copies qu’il vend, ni d’ailleurs sur l’usurpation des visuels dont les droits appartiennent à Warner qui ornent sa boutique… bref, next.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *