Poldiac V1 et Olympus : une configuration de dieu grec à moins de 200 euros

Si les dieux grecs vapaient, voici une configuration qui les comblerait. Je vous avais parlé du Poldiac V1 actuellement en promotion pour 120 euros (au lieu de 150) chez Metal Madness Vapor. C’est un mod assez fantastique avec une conductivité excellente qui n’accuse qu’un voltage drop de 0,01 (sur la version Freddy en 18650) pour le mod seul. Il est doté d’un switch magnétique sur le coté qui rend son utilisation vraiment très agréable. Le seul défaut que je trouverais à lui reprocher serait les bords un peu coupants du bottom cap, mais ce n’est franchement pas un point rebutant car ce n’est justement pas à cet endroit que se trouve le switch, pas de risque donc d’y laisser votre petit doigt. Le système de lockring consiste en une bague qui vient recouvrir le switch, c’est propre et efficace, aucun problème pour vous balader avec ce mod en toute sécurité dans votre poche.

Le Poldiac V1 est typiquement le genre de mod sur lequel on a envie de monter un tout aussi excellent atomiseur. J’ai opté pour l’Olympus de Vape Spirit dont vous trouverez la version de base pour 70 euros (110 euros pour la version full set qui vous permet de transformer votre Olympus en Ephaestus et en Apollo, une version complète que je ne saurais trop vous recommander), que j’utilise également sur un Just GG d’Imeo, un autre excellent mod d’origine grecque dont je serai évidemment amené à vous reparler. L’Olympus est un atomiseur hybride, très versatile, qui s’utilise en différentes configurations : Genesis, céramique, fibre… et vous laisse donc une grande latitude en terme de montages. Attention, il n’en reste pas tant que çà en vente.

poldiac-olympus

Sur le Poldiac, j’utilise l’Olympus en genesis + coton en monocoil à 1 ohm. Le rendement est excellent, on sent une configuration nerveuse, qui produit beaucoup de vapeur avec une restitution des arômes au top. La prouesse de cette configuration de grande qualité, c’est qu’elle n’excède pas les 200 euros, ce qui certes représente une somme, mais qui vous promet de belles heures de vape de qualité et de bidouilles de montages qui vous donnent accès à une très importante palette de rendus.

La perte mesurée pour cette configuration est basse, je l’ai mesuré chez moi à 0,63v pour le mod + l’ atomiseur, on est donc dans le très performant.

Petit plus pour le Poldiac, Metal Madness Vapor vous offre le gravage de votre nom sur le mod. Une pièce unique, personnalisée, de cette qualité, c’est toujours très appréciable si vous ne comptez pas le revendre par la suite.

… ils sont forts ces grecs.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

3 comments

    1. Si tu parles de celui de Davape, j’en ai un. Le clone est assez loin de l’original en terme de qualité (rien de surprenant), voici les principales différences :

      – switch molasson sur le Davape
      – bouton du switch qui se décole à la première petite chute
      – acier bien plus terne sur le clone
      – voltage drop beaucoup plus important sur le clone (surement du à la qualité du ressort du pole negatif)
      – gravure du logo MMV blanchatre (contre noire sur l’original)
      – gravure de la griffe sur le boutonun peu grossière
      – gravure du bottom cap noire sur le clone alors que blanche + contours fins noirs sur l’original.

      Mais malgré tout ces petits défauts, il faut avouer que ça reste un beau clone pour un mod moins classique que les autres.

  1. Hello BT,
    J’ai le Poldiac Freddy v1 18500 et l’Apollo de vape spirit.
    à peu prés le même combo que le tien.
    Comment as-tu obtenu cette finition polish miroir sur ton Olympus?
    J’ ai passé mon ato au cape cod et réussi a lui enlever son aspect satin, mais de là à en faire un
    rétroviseur…Nada:)
    Merci pour ton retour rod

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *