Phenotype L par Anarchist et Arial Built : extrême brutalité pour utilisateurs expérimentés

Phenotype-L-001
Phenotype L par Anarchist et Arial Built

Unicorn Vape m’a fait parvenir un monstre, j’ai envie de vous dire « comme d’habitude » puisqu’Unicorn est un shop qui propose une sélections de produits clairement orientés power vaping. Cette année 2015 a d’ailleurs marqué une montée en puissance du matériel américain sur ce segment. Mais ce monstre, d’origine américaine, que m’a envoyé Unicorn n’a pas été sans me poser quelques « problèmes » si on peut appeler ça comme ça. Pour vous résumer ça en quelques mots, le Phenotype L est un peu le premier atomiseur avec lequel vous pouvez regarder un film en HD à travers les airflows. Ça ne vous parle pas ? Disons que cet atomiseur ferait passer la centrale nucléaire de Fessenheim pour une zone verte… pour peu qu’on ait la box, le fil câble résistif, les accus, les poumons qui vont avec, et pas mal de temps à consacrer pour travailler ses montages.

Le Phenotype L est un dripper  fruit de la collaboration entre Anarchist et Aria Built qui propose impose des montages en dual coil… et du gros coil qui tâche de préférence. Même ouvert à 1/4 le Phenotype L est bien plus aérien qu’énormément d’atomiseurs orientés cloud chasing du marché. Il est définitivement brutal et propose à ma connaissance le plus gros airflow du marché, ce qui implique qu’on ne va pas le vaper bas, ni même très bas, mais extrêmement bas en résistance pour essayer d’en tirer les plus gros clouds possibles.

Mais attention… le power vaping, c’est comme toutes les techniques de vape avant tout une question d’équilibre. Et quand on se retrouve avec un airflow aussi massif , il faut avoir conscience qu’on doit être très attentif aux autres paramètres qui vont influer sur la densité de vapeur produite, à savoir, la valeur de la résistance évidemment, mais également la durée du tirage sur le dripper. Avec un Phenotype ouvert à fond, s’il est déjà compliqué de le vaper au dessus de 0.10 ohm, airflow ouvert à fond, il est très compliqué de tirer plus de 3 secondes.

C’est donc en essayant de chercher un équilibre entre ces trois paramètres que nous allons aujourd’hui chasser du nuage, plus que d’habitude encore comme nous l’avons vu sur des atos orientés cloud chasing comme le Mephisto V2, l’Heracles, le Kennedy ou le Twisted, ce qui va suivre s’adresse à des personnes confirmées qui maîtrisent parfaitement leur matériel et leurs montages.

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.

 

Le Phenotype L nous arrive donc avec deux drip tips (un wide bore et un plus raisonnable), un plateau, une bague/chambre, et un top qui fait aussi office de réglage d'airflow
Le Phenotype L nous arrive donc avec deux drip tips (un wide bore et un plus raisonnable), un plateau, une bague/chambre, et un top qui fait aussi office de réglage d’airflow
D'un côté, t'as le dripper super aérien, et de l'autre, tu as le Phenotype L
D’un côté, t’as le dripper super aérien, et de l’autre, tu as le Phenotype L
Je vous disais donc que le Phenotype L est le premier dripper du monde qui vous permet de regarder un film en HD à travers les airflows
Je vous disais donc que le Phenotype L est le premier dripper du monde qui vous permet de regarder un film en HD à travers les airflows
On retrouve sur cette chambre sur le peu de métal qu'il reste entre les trous, non pas ...
On retrouve sur cette chambre sur le peu de métal qu’il reste entre les trous, non pas un …
Non pas deux...
Non pas deux…
Mais 3 gravures ! Une véritable prouesse.
Mais 3 gravures ! Une véritable prouesse.
Voici notre top / bague d'AFC en place sur la chambrele gros trou là, c'est pour recevoir l'énorme driptip delrin
Voici notre top / bague d’AFC en place sur la chambre. Le gros trou là, c’est pour recevoir l’énorme drip tip delrin
Le drip tip est à la hauteur des airholes
Le drip tip est à la hauteur des airholes
Le plateau du Phenotype nous présente deux plots, un négatif taillé dans la masse et un positif plaqué or
Le plateau du Phenotype nous présente deux plots, un négatif taillé dans la masse et un positif plaqué or, isolé par du peek
La cuve est assez confortable même si ce n'est pas la plus profonde que j'ai vu jusque là
La cuve est assez confortable même si ce n’est pas la plus profonde que j’ai vu jusque là
Et comme on va passer nos deux coils dans les mêmes plots, on a deux énormes trous pour
Et comme on va passer nos deux coils dans les mêmes plots, on a deux énormes trous pour
Sous notre plateau, on découvre un pin réglable, lui aussi plaqué or ainsi qu'une gravure du logo du modeur et le numéro de série
Sous notre plateau, on découvre un pin réglable, lui aussi plaqué or ainsi qu’une gravure du logo du modeur et le numéro de série
Et voici le notre Phenotype paré à faire feu
Et voici le notre Phenotype paré à faire feu… enfin presque, parce que c’est là que ça commence réellement.
Premier essai au Kanthal 0.80mm, pas le plus concluant
Premier essai au Kanthal 0.80mm, pas le plus concluant
Second essai au Anarchist Wire, c'est déjà mieux
Second essai au Anarchist Wire, c’est déjà mieux
0.08 ohm, sympa à 2/3 d'airflow, mais full open, on y est toujours pas
0.08 ohm, sympa à 2/3 d’airflow, mais full open, on y est toujours pas
Et puis j'ai twisté, twisté, twisté... pendant que les shadocks...
Et puis j’ai twisté, twisté, twisté… pendant que les shadocks…
Pour revenir sur du Kanthal, mais en version un peu plus nerveuse.
Pour revenir sur du Kanthal, mais en version un peu plus nerveuse… Tu veux du Crab Juice ?
Et en plaçant mon coton de cette manière
Et en plaçant mon coton de cette manière
On aligne le bouzin comme on peut
On aligne le bouzin comme on peut
Fire check... attention à une telle valeur je suis sur une triple accus en parallèle.
Fire check… attention à une telle valeur je suis sur une triple accus en parallèle.

Et ça nous donne ce genre de chose, loin d’être optimale, mais on va y revenir dans la conclusion…

Conclusion

Après de longues heures de tricot j’en suis venu à plusieurs conclusions…

  • J’ai de petits poumons ;
  • Dadinho fait de plus gros clouds que moi (tooooh !);
  • Faut vraiment que je passe en 0 de nicotine, 3mg à 0.04 ohm ça pique ;
  • Le 0.80mm dans le pouce, ça pique aussi son aïeul la puterelle !
  • Ce Phenotype L est vraiment impressionnant.

En dehors du fait de me découvrir une atrophie pulmonaire, de me résigner à ce que Dadinho cloud plus fort que moi et que la nicotine et du 0.80mm dans le pouce ça picote… ce que je n’ai pas aimé, ce sont ces vis de serrage sur les plots. Ce n’est vraiment pas ce que j’aurais vu sur cet atomiseur destiné à recevoir des diamètres de kanthal énormes, cependant, rien ne vous empêche de les changer et d’opter pour des vis Allen qui tiendront sûrement mieux le choc que celles-ci dans le temps. Ce n’est pas un défaut « éliminatoire » au regard des performances inhérentes aux caractéristiques de ce dripper.

Lui reprocher le choix de ces deux plots un peu comme sur le Petri ? Non, c’est un choix que je trouve respectable, même si dans la configuration du Phenotype L, le dual coil est de rigueur et que l’espace entre les deux plots vous impose quelques figures de style… ou un coil adapté (par exemple un bon gros parallel coil).

Le Phenotype L, c’est surtout un challenge phénoménal pour faire des nuages qui ne le seront pas moins. C’est un atomiseur parfaitement exclusif, qui s’assume, et qui tient toutes ses promesses. Il implique par contre que vous disposiez d’une box adaptée à son insatiable appétit de résistances ultra basses, et donc, du wire énorme. Je l’ai pratiqué sur du Omega et sur du Anarchist, ces wires au nickel ont le bénéfice de se montrer plus réactifs que du Kanthal, ça a son importance pour ce que nous recherchons ici comme type de vape. Bertrand me confiait qu’airflow ouvert il le tombait en dessous de 0.06 ohm pour une bonne densité de vapeur, et bien je confirme. Full open c’est même sur du 0.04 qu’il faut tabler. À de telles valeurs, une box triple accus en parallèles ou une bonne grosse dual 26650 n’est pas de trop pour atteindre pour conservant un petit filet de sécurité. Je l’ai donc testé sur ma dual 26650 maison, sur une Lethal, ainsi que sur une petite perle pinoy dont je vais vite vous parler.

Le montage un peu extrême que j’ai évoqué ici, je ne vous le recommande évidemment pas, il s’agissait d’une expérience qui flirte avec la limite dangereuse de mon matériel, à savoir des Samsung 25R et une box Lethal triple accus en parallèles ce qui va nous donner à 4.2v du 150A sur une durée de 5 secondes, on reste dans les clous à 0.03 ohm dans cette configuration, mais on ne l’est plus vraiment à 0.02 ohm, il y a donc un risque réel que je vous invite à ne pas prendre. Évidemment, vous n’êtes pas non plus obligés de le vaper airflow full open, je l’apprécie beaucoup en 2/3 ou 3/4 ouvert 0.08ohm et ça envoie déjà le fog comme il se doit.

Un atomiseur comme celui ci, ça a évidemment principalement les défauts de ses qualités. Il faut le dompter et la prise en main est un peu déconcertante. Le choix de deux plots au lieu de 3 ou 4 (avec un positif en T), est en soi déjà audacieux, l’espace entre ces deux plots est relativement important, il faut un peu ruser, même avec du 20 gauge (0.80mm), pour arriver à faire un montage assez bas pour lui… En fait, et c’est d’ailleurs ce que Dadhino utilise comme calibre (en Anarchist Wire aussi), du 1mm (18 gauge) pour occuper l’espace entre les deux plots correctement, apparaît tout indiqué. Vous gagnerez en outre en surface de chauffe par rapport au montage un peu débile que je vous ai présenté et probablement pas mal aussi en densité de vapeur.

Si le Phenotype L vous intéresse, c’est que vous savez pourquoi. Je n’ai donc pas besoin de vous répéter que c’est monstre qui encaisse tout et n’importe quoi. Vous le trouverez chez Unicorn Vape à 65,90 €. Encore une fois attention, ce dripper s’adresse à des utilisateurs expérimentés.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

2 comments

  1. Un dripper de fou!

    Je vape en ULR depuis longtemps, mais la, j’ai mis du temps a trouver un montage qui me permet d’utiliser tous les air flow.

    Je viens de le trouver, parallèle 20g Nichrome sur un axe de 3,5mm ca me sort 0,06ohm et vu la surface de chauffe, une vapeur et saveurs de fou!
    Pour le coton, j’ai utilisé la technique scottish roll, du coup, bonne autonomie de liquide et pas de dry hit!

    Sur ma cherry bomber upgradée avec les contacts en argent ça envoie sévère…

    Bonne vape à tous

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *