Olympus de Vape Spirit : un hybride RTA fibre / Genesis

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
L'olympus de Vape SPirit (Vaper's Shop)
L’olympus de Vape SPirit (Vaper’s Shop)

C’est vrai, on parle ici souvent, trop pour certains, de drippers. Il y a 2 raisons à cela :

  • la première, c’est que j’aime ça et que c’est ce type d’atomiseurs que je vape le plus ;
  • la seconde raison, c’est que du côté des RTA et des genesis, les innovations ne sont quand même pas légion et en dehors du Kayfun 4 pour les RTA , du BF99 de Noname Mods et peut-être de l’Origen V2 de Norbert, côté genesis, on s’emmerde un peu aussi ;

Mais voilà, malgré cet amour immodéré pour les RDA et la relative platitude du rythme de l’innovation du côté des genesis, et bien il faut avouer qu’un bon petit genesis, de temps en temps, c’est quand même loin d’être désagréable.

C’est donc aujourd’hui un peu la première séquence vintage de ce blog, car on va aborder un atomiseur qui n’est pas nouveau, il a maintenant environ 2 ans. Pourtant, il s’agit de mon genesis préféré (en attendant de tester l’Origen V2 de Norbert, un atomiseur sur lequel je reviens souvent. En fait c’est même le seul genesis que j’utilise depuis des mois. L’Olympus est donc un atomiseur d’origine grecque qui fonctionne aussi bien en configuration fibre/bourre (avec un plateau céramique) qu’en genesis (ma configuration préférée) dont nous allons parler ici. La réputation des modeurs grecs n’est plus à faire, on sait bien que la Grèce est historiquement un pays de pointe en Europe pour ce ce qui concerne la vape. Mais étrangement, Vape Spirit (aka Vaper’s Shop dont le site est actuellement en cours de maintenance) n’est pas un modeur dont on entend beaucoup parler et son Olympus hybride est toujours resté dans l’ombre d’autres genesis grecs plus connus comme le TNS de MMVapors (j’en profite pour vous glisser qu’il est actuellement en solde à 75 euros, disponible en version classique hybride Poldiac, sleek ou 510) ou le Dome d’Atmomixani.

Olympus-by-Vapers-shop-002
L’Olympus et le kit complet de transformation en Apollo et Ephaestus. Vape Spirit aime la polyvalence. C’est bien sans l’être car quand on trouve sa vape sur cet atomiseur, on a pas spécialement envie de jouer aux transformers
Voici la base du tank avec le collecteur qui fait aussi office de connecteur 510
Voici la base du tank avec le collecteur qui fait aussi office de connecteur 510. C’est sur ce collecteur que l’on retrouve le numéro de série, juste derrière le pin pour la configuration en genesis, c’est du full SS
la base du tank est percée et isolée pour accueillir notre plot + dont le cul viendra faire contact sur le collecteur et assurer la conductivité vers l'accu
la base du tank est percée et isolée pour accueillir notre plot + dont le cul viendra faire contact sur le collecteur et assurer la conductivité vers l’accu
Voici à quoi ça ressemble quand on met en place le plot. On vissera après le collecteur qui vient caler ce plot.
Voici à quoi ça ressemble quand on met en place le plot. On vissera après le collecteur qui vient caler ce plot.
Le collecteur en place on revisse le tank
Le collecteur en place on revisse le tank
Le plateau peut sembler un peu complexe, c'est du à la polyvalence de l'Olympus qui permet aussi des montages à la bourre. En Genesis, il peut accueillir un ou deux mesh, mais avec un seul airflow, je me borne à l'utiliser en mono coil.
Le plateau peut sembler un peu complexe, c’est du à la polyvalence de l’Olympus qui permet aussi des montages à la bourre. En Genesis, il peut accueillir un ou deux mesh, mais avec un seul airflow, je me borne à l’utiliser en mono coil.
En ce qui me concerne, je retire également cette vis de remplissage pour laisser mon montage respirer et favoriser la remontée du juice sur le câble ou le coton
En ce qui me concerne, je retire également cette vis de remplissage pour laisser mon montage respirer et favoriser la remontée du juice sur le câble ou le coton
le plot + est assez long, on a la place pour nos deux coils et l'Olympus se montre plutôt simple à coiler, même pour moi qui suis normalement récalcitrant aux coils verticaux
le plot + est assez long, on a la place pour nos deux coils et l’Olympus se montre plutôt simple à coiler, même pour moi qui suis normalement récalcitrant aux coils verticaux
Le plateau vu d'en dessous,
Le plateau vu d’en dessous, sans le plot.
Voici le genre de montage simple et qui fonctionne bien à la Fiber Freaks (coupez l'excédant, pas besoin de mettre une blinde de fibre qui trempe dans le tank)
Voici le genre de montage simple et qui fonctionne bien à la Fiber Freaks (coupez l’excédant, pas besoin de mettre une blinde de fibre qui trempe dans le tank)
J'ai repercé l'airflow dans le top cap à 4mm. Sans retrouver les sensations d'un RDA, on a quelque chose de super aérien et qui produit un très beau volume de vapeur.
J’ai repercé l’airflow dans le top cap à 4mm. Sans retrouver les sensations d’un RDA, on a quelque chose de super aérien et qui produit un très beau volume de vapeur.
Et voici un setup 100% grec,  avec le Just GG d'Imeo
Et voici un setup 100% grec, avec le Just GG d’Imeo

Conclusion

Comme de nombreux genesis « old school », notre Olympus n’est pas doté de réglage du flux d’air. Ceci ne m’a pas dérangé plus que ça puisqu’il s’est mangé un coup de perceuse avec une mèche de 4mm. Certes aujourd’hui, sur un atomiseur comme l’Origen v2 ou le Kraken pour ne citer qu’eux, ce confort est maintenant disponible. L’Olympus n’est pas non plus doté d’un réducteur de chambre, ni même de dôme sous le top cap (ça c’est dommage en revanche). Mais j’aime cet atomiseur, je ne saurai même pas vous dire pourquoi, j’y suis attaché. Ce n’est pas son côté hybride qui me passionne (la bourre et moi ne sommes pas très copains), je ne l’utilise qu’en simple coil, avec du câble ou de la Fibre Freaks, mais sa vape me convient bien.

L’Olympus est un excellent genesis, ce n’est pas le plus moderne, ce n’est pas celui qui vous offrira la plus grosse vapeur ni le meilleur rendu des saveurs, mais une fois repercé et pour mon utilisation (entre 0.3 et 0.5 ohm), à la Fibre Freaks ou au câble acier, cet atomiseur fait très bien le job. Niveau production de vapeur, une fois l’airflow modifié, on arrive sans peine à obtenir des performances sensiblement équivalents à celles d’un Kraken… certes, le réglage de l’AFC en moins. Et pour 70 euros (je ne saurai vous dire s’il sera encore disponible à la réouverture de Vaper’s Shop), c’est un achat dont je suis vraiment content aujourd’hui encore, soit plus d’un an après, et j’y reviens régulièrement avec plaisir.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *