Nemesis par Atmomixani : la légende grecque

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Nemesis Shine by Atmomixani
Nemesis Shine by Atmomixani

Peu de mods peuvent aujourd’hui se targuer d’avoir écrit des bouts de la courte histoire de la vape. Les deux qui me viendraient en tête le plus naturellement sont le Caravela de Pedro Carvalho et le Nemesis d’Atmomixani. Nous allons aujourd’hui parler du Nemesis qui demeure évidemment plus accessible puis qu’on le trouve pour 155 euros alors qu’il est compliqué de trouver un Caravela à moins de 500 euros.

Le Nemesis fait donc parti de ces mods intemporels dont la popularité n’a jamais cessé (on en est à plus de 10 000 pièces écoulées à travers le monde). Et il y a évidemment des raisons à cette popularité. Mais quel intérêt de faire une énième review du Nemesis, un mod archi connu et pas nouveau ? Et bien à lire les retours plus ou moins bon des diverses copies, me voici replongé plusieurs mois en arrière, où moi aussi je découvrais ce mod par ses copies. Je ne me posais pas spécialement de question concernant d’éventuelles différences entre un Nemesis original et ses copies, je ne voyais pas spécialement ce que l’original pourrait avoir de mieux, grand mal m’en a pris. J’en suis donc aujourd’hui bien revenu. Il aura fallu que l’ami Cnefracasse me fasse découvrir un vrai Nemesis pour me convaincre que les copies du Nemesis, peu importe qu’elles soient de Tobeco, Hcigar ou autres, sont quand même un très net cran en dessous de l’original, et j’ai envie de vous dire heureusement, car par delà la justification du prix de l’original, il y a aussi la justification d’un véritable mythe, probablement le mod le plus cloné du monde, mais aussi le plus vendu du monde dans sa version originale. Pour conclure sur la différence entre les copies à bas prix et l’original, je ne vous parlerai pas de la qualité des métaux (je n’y connais pas grand chose et franchement, je n’ai pas fait analyser la qualité des métaux des modèles respectifs), mais de ce qui saute aux yeux et de ce que l’on constate à l’usage. Le switch de l’original est tout simplement sompteux, totalement incomparable avec celui des copies, et surtout l’original, quand on le pousse un peu, ne chauffe pas contrairement aux copies. Cette chauffe, logiquement localisée au niveau du filetage du tube d’extension 18650 est tout de suite perceptible en ULR sur les copies, ce qui n’est pas le cas sur l’original. Ceci est probablement imputable à un meilleur usinage, je ne saurai pas vous le dire avec certitude, mais ce qui est certain, c’est que je n’ai pas peur de faire de l’ULR avec un Nemesis, une pratique dont je m’abstiendrai bien sur des copies par peur de me prendre une méchante bourre.

Je n’étais pas super fan de la gravure noire, mais les derniers Nemesis arborent maintenant une gravure CNC fine, plus discrète, que je trouve bien plus jolie. Cette gravure, représente la déesse grecque de la « juste colère ».

Le Nemesis c’est aussi un mod hautement personnalisable, et pour quelques euros, vous pourrez vous procurer un switch en laiton par exemple avec votre signe astrologique, ou un tube monobloc 18650 en aluminium anodisé dans une couleur bien funky. Le Nemesis est un mod durable dont il est compliqué de se lasser.

Ceci étant dit, (re)découvrons ensemble notre Nemesis.

Le Nemesis est livré dans une belle pochette en velours bleu avec deux tubes d'extension qui vous permettront dutiliser votre mod dans toutes les configurations possibles et même avec un kick)
Le Nemesis est livré dans une belle pochette en velours bleu avec deux tubes d’extension qui vous permettront d’utiliser votre mod dans toutes les configurations possibles et même avec un kick). Un Nemesis est naturellement polyvalent.
Le logo d'Atmomixani, c'est cette locomotive, vous allez comprendre pourquoi
Le logo d’Atmomixani, c’est cette locomotive, vous allez comprendre pourquoi (vous avez dit machine à vapeur ?)
En 18350, le Nemesis est vraiment compact, sans tomber dans l'extrèmement petit qui le rendrait impossible à utiliser avec mes grosses paluches
En 18350, le Nemesis est vraiment compact, sans tomber dans l’extrêmement petit qui le rendrait impossible à utiliser avec mes grosses paluches
Mais c'est bien en 18650 que je l'apprécie le plus
Mais c’est bien en 18650 que je l’apprécie le plus
La plus grande réussite du Nemesis, c'est ce switch qui embarque deux ressorts, un pin assez large plaqué argent. Un autre petit pin vient caler le bouton du switch avec le bloc du switchafin de permetre le vissage sur le tube. Attention de ne pas le perdre quand vous démontez votre switch pour le nettoyer. Notez qu'avec une mécanique aussi simple, l'entretien est vraiment facile.
La plus grande réussite du Nemesis, c’est ce switch qui embarque deux ressorts, un pin assez large plaqué argent. Un autre petit pin vient caler le bouton du switch avec le bloc du switchafin de permetre le vissage sur le tube. Attention de ne pas le perdre quand vous démontez votre switch pour le nettoyer. Notez qu’avec une mécanique aussi simple, l’entretien est vraiment facile.
Voici le switch remonté, il ne nous reste plus qu'à revisser le contact.notre gros isolant vient caler l'accu. Un Nemesis fonctionnera toujours au top avec des accus flat top ou à téton, l'ajustement est toujours parfait et se fait ultra simplement.
Voici le switch remonté, il ne nous reste plus qu’à revisser le contact.notre gros isolant vient caler l’accu. Un Nemesis fonctionnera toujours au top avec des accus flat top ou à téton, l’ajustement est toujours parfait et se fait ultra simplement.
Le Nemesis est un mod out terrain, que l'on peut emporter partout . Une bague de blocage cache 4 trous de dégazage. Notez également les filetages très fin du switch
Le Nemesis est un mod out terrain, que l’on peut emporter partout . Une bague de blocage cache 4 trous de dégazage. Notez également les filetages très fin du switch
La gravure du switch, en deux finitions, shine et mate.
La gravure du switch, en deux finitions, mate et shine
AU dos du tube 18350, on trouve notre numéro de série et cette intemporelle griffe Nemesis
Au dos du tube 18350, on trouve notre numéro de série et cette intemporelle griffe Nemesis. J’apprécie tout particulièrement le rendu de cette nouvelle gravure CNC.
Le top cap est lui aussi un gage de polyvalence puis qu'il inclue deux trous d'arrivée d'air pour une utilisation avec des atos à arrivée d'air par le pin
Le top cap est lui aussi un gage de polyvalence puis qu’il inclue deux trous d’arrivée d’air pour une utilisation avec des atos à arrivée d’air par le pin
Ici aussi, on a un large contact argent, un choix qui assure au Nemesis des performances exceptionnelles. Il est évidemment ajustable et sera bien flush avec n'importe quel atomiseur
Ici aussi, on a un large contact argent, un choix qui assure au Nemesis des performances exceptionnelles. Il est évidemment ajustable et sera bien flush avec n’importe quel atomiseur
voici notre top cap vu d'au desssus
voici notre top cap vu d’au desssus, des filetages impeccables, je n’ai pas un seul atomiseur qui rechigne à passer.
Le Nemesis est disponible en plusieurs finitions, et ce qui est affreux avec ce mod, c'est qu'on le veut forcément dans toutes ses déclinaisons, SS mate, SS shine, Brass, Copper... La disponibilité de pièces d en spare sur le site d'Atmomixani vous invite à le customiser, c'est un point particulièrement appréciable.
Le Nemesis est disponible en plusieurs finitions, et ce qui est affreux avec ce mod, c’est qu’on le veut forcément dans toutes ses déclinaisons, SS mate, SS shine, Brass, Copper… La disponibilité de pièces sur le site d’Atmomixani vous invite à le customiser, c’est un point particulièrement appréciable.

Conclusion

Le Nemesis ne souffre donc à mes yeux aucune comparaison avec ses copies. Il y a deux points vraiment marquants que l’on peut facilement mettre en évidence :

Le switch : le switch du Nemesis est un véritable joyau. Le bouton est d’une douceur remarquable, bien plus arrondis que se ses copies et la sensation qu’il procure à l’usage est la signature des grands mods : la résistance qu’il offre confine à la perfection, il se fait totalement oublier, son utilisation est ultra naturelle, peu importe comment on pulse, que ce soit avec l’intérieur de la phalange du petit doigt ou avec le majeur, au milieu ou sur la tranche du switch. Peu importe ou on appuie, ça fire tout le temps, dans n’importe quelle position.

Pour un mod composé de plusieurs tubes, le Nemesis original ne chauffera pas, ou très peu, au niveau des filetages des tubes, s’il chauffe, c’est que c’est encrassé, un coup de brosse à dents sur les filetages ou 5 minutes au bac à ultrasons, et hop, plus de chauffe du tout. Les personnes qui pratiquent les mods télescopiques par exemple le savent bien, ces mods sont rarement adaptés à la pratique du power vaping car les filetages ont toujours une fâcheuse tendance à chauffer. Concernant les performances, le Nemesis n’a rien à envier à des mods plus modernes dits orientés power vaping. La chauffe du Nemesis sur ce qu’on identifiera comme un point faible est anecdotique, ce qui fait de ce mod un allié en toute circonstances, pour n’importe quel type d’atomiseur et presque tous les montages… oui, je l’utilise même en dessous de la barre des 0.10 ohm (ce n’est pas une invitation à en faire de même). Le volt drop n’est pas bien élevé, on est sur un truc de l’ordre de 0.03 (avec ou sans le tube d’extension et sans la bague centrale) pour la version SS, et à 0 pour la version brass.

Capture d’écran 2015-03-26 à 10.03.21

Le Nemesis n’est pas devenu une légende par hasard, Atmomixani n’a pas laissé de place à l’aléatoire, à l’à peu près, le modeur grec a conçu un objet d’une précision chirurgicale et si les amateurs l’ont plébiscité au point de rendre intemporel, ce n’est qu’un juste retour des choses… Le Nemesis ne frise pas la perfection, il l’incarne. La légende n’est donc pas prête de s’arrêter et Atmomixani a encore beaucoup de belles choses à nous montrer, il suffit de voir son dernier RDA, le Scythe, pour s’en convaincre.

En France vous trouverez tout ces petits bijoux chez MyFree Cig

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

3 comments

  1. Si je peux juste ajouter une précision, le top-cap « flat » (sans air flow inutile avec la majorité de nos atos d’aujourd’hui) associé au nouveau pin flottant en font un mod compact, performant, sans prise de tête de règlage et vraiment intemporel.
    Enfin, en pièces détachées avec un mono-tube en alu, on tombe le tarif à un poil plus de 100€.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *