Mirage RDA de AB1 : le nouvel OVNI pinoy

Mirage RDA by AB1 Mach
Mirage RDA by AB1 Mach

Je suis tombé sur cet atomiseur au hasard de mes pérégrinations, le Mirage, réalisé par AB1 Mach. J’ai dans un premier temps été assez interpelé par l’absence d’airflow visible. Puis j’ai découvert le plateau et le placement des plots et de l’airflow. Je marque un temps d’arrêt, et là ça me saute aux yeux, ce Mirage est vraiment intéressant. Orienté dual coils, le mirage offre sous le plateau 4 canaux d’airflow, deux sous chacun des deux coils et leur placement fait que le flux d’air vient caresser votre coil comme aucun autre dripper ne le fait. Si 2014 a vu un nombre impressionnant d’innovations sur les RDA, on a quand même senti un sérieux tassement en 2015. La seule nouveauté 2015 « récurrente » sur plein de « nouveaux » drippers, c’est les réduction de la taille de la chambre. Le Mirage n’a pas une chambre ridiculement petite à en vaper les coils collés au drip tip. Les choix faits sont différents, plus affirmés. Il n’en fallait pas plus pour attirer mon attention sur ce dripper.

Et me voilà en train de causer avec Alejo qui est à l’origine du Mirage. J’apprends alors qu’il est aussi à l’origine d’un autre atomiseur dont nous avions déjà parlé ici, le Bakero, il a participé à sa fabrication, et il m’apprend par la même occasion l’existence d’une V2 dont j’espère vous reparler prochainement. Alejo m’a donc envoyé un Mirage pour que je puisse me faire une idée plus précise de ce nouvel OVNI… et vous devinez la suite ? Et oui… évidemment, le rendu est somptueux ce qui le catapulte pour moi dans la catégorie OVNI à saveurs.

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Le mirage est composé de 3 pièces principales : le plateau, la chambre et le drip tip large
Le mirage est composé de 3 pièces principales : le plateau, la chambre et le drip tip large
La chambre, non percée pour l'airflow est plus technique qu'il n'y paraît, c'est par sa base que l'airflow passe
La chambre, non percée pour l’airflow est plus technique qu’il n’y paraît, c’est par sa base que l’airflow passe
La découpe de la cuve et les 2*2 trous d'arrivée d'air juste sous le coil laissent augurer un montage vraiment simplifié
La découpe de la cuve et les 2*2 trous d’arrivée d’air juste sous le coil laissent augurer un montage vraiment simplifié
Quand on regarde sous ce plateau, on ne voit pas non plus d'arrivée d'air
Quand on regarde sous ce plateau, on ne voit pas non plus d’arrivée d’air
Et voici comment ça passe: le collecteur est tenu par un joint torrique l'air passe entre le dessous du plateau et ce collecteur. Ce qui est  cool c'est que ça ne peut pas leaker et l'excédant de juice est condensé / vapé
Et voici comment ça passe: le collecteur est tenu par un joint torrique l’air passe entre le dessous du plateau et ce collecteur. Ce qui est cool c’est que ça ne peut pas leaker et l’excédant de juice est condensé / vapé
Mais regardons mieux ce plateau, au niveau de sa base, on devine un espace entre le plateau et la base justement. C'ette base fait office de collecteur de juice et laisse passer notre flux d'air. Ça a beau être discret, c'est vraiment efficace.
Mais regardons mieux ce plateau, au niveau de sa base, on devine un espace entre le plateau et la base justement. Cette base fait office de collecteur de juice et laisse passer notre flux d’air. Ça a beau être discret, c’est vraiment efficace.
Notre drip tip est bien large, par contre il n'y a à ma connaissance pas encore d'adaptateur pour drip tips standards. ce n'est pas bien important pour moi mais certains d'entre nous aiment bien pouvoir poser leur drip tip fétiche
Notre drip tip est bien large, par contre il n’y a à ma connaissance pas encore d’adaptateur pour drip tips standards. ce n’est pas bien important pour moi mais certains d’entre nous aiment bien pouvoir poser leur drip tip fétiche
Et voici la chambre avec le drip tip en place
Et voici la chambre avec le drip tip en place
Pour le montage, j'ai choisi un dual coil avec du 0.50mm sur un diamètre de 3mm pour être relativement bas
Pour le montage, j’ai choisi un dual coil avec du 0.50mm sur un diamètre de 3mm pour être relativement bas, car même si le Mirage n’est pas un atomiseur résolument orienté cloud chasing, il n’a pas du tout à rougir de ses performances
Les plots un peu centrés sur le  plateau, on bénéficie d'un confort de montage ultra appréciable, les coils viennent naturellement bien au dessus des trous
Les plots un peu centrés sur le plateau, on bénéficie d’un confort de montage ultra appréciable, les coils viennent naturellement bien au dessus des trous, pas besoir de tordre une pate pour aligner correctement les coils avec les arrivées d’air
Et sans forcer, on arrive vraiment à des montages très corrects sans se prendre la tête
Et sans forcer, on arrive vraiment à des montages très corrects sans se prendre la tête
Et c'est là que ça devient intéressant, le placement du coton sur ce plateau au design original
Vu comme ça, on a tout de suite une petite idée pour un placement optimal du coton
0.21 ohm, c'est bas pour ce dripper qui n'a pas besoin d'être tant poussé pour obtenir un très bon rapport volume de vapeur/ rendu des arômes
0.21 ohm, c’est bas pour ce dripper qui n’a pas besoin d’être tant poussé pour obtenir un très bon rapport volume de vapeur/ rendu des arômes
Pas la peine de mettre une blinde de coton ou de fibre
Pas la peine de mettre une blinde de coton ou de fibre
sur le coil de droite, on revient sous la résistance, sur celui de gauche, on le fait passer lautour du plot négatif, ça épouse parfaitement le plateau et notre fibre respire correctement, c'est assez important car le fait que cette fibre respire, on aura tendance à bien assécher toute notre fibre (pas de point de compression qui gène la capillarité). C'est avec ça que le Mirage compense une cuve plutôt réduite comparativement à d'autres atomiseurs avec un airflow sur la chambre
sur le coil de droite, on revient sous la résistance, sur celui de gauche, on le fait passer lautour du plot négatif, ça épouse parfaitement le plateau et notre fibre respire correctement, c’est assez important car le fait que cette fibre respire, on aura tendance à bien assécher toute notre fibre (pas de point de compression qui gène la capillarité). C’est avec ça que le Mirage compense une cuve plutôt réduite comparativement à d’autres atomiseurs avec un airflow sur la chambre
Et voici ce que ça donne une fois que l'on a fait pareil de l'autre côté
Et voici ce que ça donne une fois que l’on a fait pareil de l’autre côté
Notre fibre imbibée avec ce super juice philippin, le Halo Halo de iClouds (un banane bonbon / coco assez addictif
Notre fibre imbibée avec ce super juice philippin, le Halo Halo de iClouds (un banane bonbon / coco assez addictif
On notera que le regalge d'arrivée d'air se résume à deux positions voici le plus serré (mais tout a fait correct pour le montage pourtant assez bas présenté ici)
On notera que le regalge d’arrivée d’air se résume à deux positions voici le plus serré (mais tout a fait correct pour le montage pourtant assez bas présenté ici)
Et le voici un peu plus ouvert. Sachez que la précision d'usinage de cette chambre et les joints toriques parfaitement calibrés font que tout ça se tient parfaitement, sans jeu désagréable. Le Mirage RDA est vraiment un petit chef d'oeuvre de précision dans son usinage
Et le voici un peu plus ouvert. Sachez que la précision d’usinage de cette chambre et les joints toriques parfaitement calibrés font que tout ça se tient parfaitement, sans jeu désagréable. Le Mirage RDA est vraiment un petit chef d’oeuvre de précision dans son usinage

Comme je sais que vous allez vous demander comme moi si l’airflow est suffisant et s’il cloud correctement, voici une toute petite vidéo qui vous montre dans un premier temps la position la plus serrée, et dans un second temps la position un peu plus ouverte.

Conclusion

Voilà un dripper singulier, qui a fait le choix de ne pas suivre la tendance actuelle des drippers à chambre ridiculement petite et qui apporte enfin quelque chose de vraiment nouveau, un airflow intelligent et un redoutable système anti fuite.

Le Mirage a bien quelques points perfectibles :

  • le drip tip, par ailleurs très agréable, est propriétaire, solidarisé au top cap. Vous ne pourrez donc pas utiliser le drip tip de votre choix ;
  • en monocoil on aura les deux arrivées opposées au coil qui resteront ouvertes sans que l’on puisse les fermer (en fait vous pouvez si vous le souhaitez parfaitement les obstruer avec du coton) ;
  • l’airflow n’est pas (vraiment) réglable, c’est donc à vous de trouver un positionnement de coton pour ajuster le flux d’air, mais là encore, le Mirage est si bien équilibré pour son utilisation que cette absence de flux d’air n’est pour moi pas du tout pénalisante, pas plus qu’elle ne l’est sur le Soldado V2 ;
  • le flux d’air par le dessous du plateau ne dissipe pas la chaleur comme le font des trous directement sur la chambre. Si vous êtes fan de chain vaping en ULR, sachez que la chambre peut chauffer fort comme elle n’est pas percée…Mais de toutes façons, le Mirage donnera le meilleur de lui même au dessus de 0.2 ohm ;
  • dernier point, encore lié à l’airflow, le fait que ce dernier soit surélevé sur le plateau fait qu’on perd un peu en capacité de juice, mais ceci est compensé par le fait que le placement du coton est naturel, et que vous pourrez profiter de votre juice jusqu’à assécher totalement le coton, c’est assez impressionnant en terme d’efficacité (testé avec de la Fiber Freaks et du Coton Bacon V2).

Passons à ses immenses qualités :

  • le rendu des arômes est impressionnant, ce placement des arrivées d’air est une réussite, il apporte quelque chose de différent, de plus rond ;
  • il ne fuit pas ! Et le juice ne coule pas sur les accus par le pin ! Et oui, ça peut paraitre évident mais cet airflow sous le plateau pose effectivement la question des leaks par les trous, même surélevés du plateau. Et bien là dessus, le Mirage est irréprochable ;
  • la facilité de montage est déconcertante : le fait que les plots soient placés au centre du plateau avec des arrivées d’air qui viennent se placer juste au bon endroit offre une aisance pour les montage qui est vraiment appréciable. Il est quasi impossible de faire un mauvais montage sur le mirage et même le placement du coton dans la cuve se fait de manière super naturelle. Oui ce dripper et tout à fait à recommander à un débutant qui cherche un dripper orienté saveurs, c’est mille fois plus simple à coiler qu’un Marquis ou qu’un Origen V3.

Un dripper avec lequel on a pas besoin de jouer avec l’airflow pour avoir un rendu des arômes au top ? Et qui ne leak pas ? Il n’y a à ma connaissance qu’un seul autre dripper à ce niveau, c’est le Richelieu, de conception très différente et peut être plus précis que le Mirage. Ceci fait du mirage le petit compagnon idéal pour les déplacements.

Le Mirage est un atomiseur que j’adore vaper entre 0.3 et 0.4 ohm, il excelle dans ces valeurs avec une vapeur chaude et saturée, et même plus haut entre 0.5 et 0.7 ohm valeurs avec lesquelles je l’utiliserai en 18350 (évidemment avec des accus adaptés comme ces supers petits Tensai). Le Mirage a un caractère énorme, bien à lui, avec une teinte très différente d’un Origen V3 qui est parmi ce qu’il se fait de mieux dans cette catégorie. Sa versatilité malgré cette absence de réglage d’airflow m’a vraiment impressionné. Qu’il s’agisse de gourmands à vaper assez assez bas ou des juices frais à vaper un peu plus haut, le Mirage s’en sort très bien pour tout. Bref vous l’aurez compris je vois en lui un atomiseur qui se hisse dans le top 3 des drippers pour flavor chasers que j’ai pu essayer jusque là, et son étanchéité en fait mon choix de prédilection quand je suis en déplacement.

Bravo Alejo pour cet atomiseur innovant, de caractère et tellement pratique.

Quid de la disponibilité ?  Il n’est pas encore arrivé en France en dehors de cet exemplaire. Mais ce n’est probablement qu’une question de jours, je vous tiendrai informé de sa disponibilité ici prochainement.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

3 comments

  1. 2015 c’est le velocity et le vector aussi, personne n’en parle et pourtant… Pas prêt de m’en lassez… niveau versatilité le velocity je cherche encore si il existe quelque chose qui lui arrive ne serais ce qu’a la cheville….

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *