MGNT RDA de Shado Vapor : l’efficacité US abordable

MGNT de Shado Vapor
MGNT de Shado Vapor

Voici un atomiseur que je n’ai pas vu du tout arriver. Mais Jean-Maurice d’Arrow Vape veillant au grain, je découvrais il y a peu un surprenant petit dripper, au look très sobre comme je les aime et avec quelques sérieux arguments pour lui, le MGNT de Shado Vapor, dripper de son état et venu tout droit de Los Angeles, USA. Et c’est vrai que cette année, les américains ont signé quelques drippers qui viennent chatouiller les stars encore souvent pinoys, souvent avec des petites innovations bien senties.

Et le MGNT innove à sa manière, ne vous fiez pas aux apparences, l’innovation ne se situe pas forcément où on la voit…

Spécifications :

  • Terroir : USA
  • Matériaux : acier inoxydable, isolant en peek, laiton plaqué or
  • Diamètre : 22mm
  • Top cap aimanté
  • Plots : trous de 2mm, vis allen
  • Cuve : 4mm
  • Dual coil only

La particularité visible du MGNT ? Un top cap aimanté assez fun à l’usage mais qui m’a conduit à faire une petite bêtise. Son autre particularité, moins visible, c’est son réglage d’airflow.

Cependant comme aucun chaton n’a dégazé et qu’aucun accu n’est mort, nous allons pouvoir en regarder dans le détail cet excellent atomiseur qui a en outre le bon goût d’être abordable.

Vous ajoutez à ça un rendu vraiment excellent, un airflow ajustable par le top bien pensé, un peu à l’image du Mazarin de Volute Modz que nous venons de voir, une cuve bien designée et d’une capacité sympa (il fait mieux qu’un Sapor), et vous avez là un dripper qui enchaîne quand les points forts.

Une chambre, un top cap avec drip tip propriétaire (non amovible) et un plateau, voici le MGNT... et oui, vous n'avez pas raté les aimants... MGNT, MaGNeT si vous n'aviez pas suivi.
Une chambre, un top cap avec drip tip propriétaire (non amovible) et un plateau, voici le MGNT… et oui, vous n’avez pas raté les aimants… MGNT, MaGNeT si vous n’aviez pas suivi.
Voici nos gravures sous la chambre, pas de numéro de série mais un drapeau US qui trahit ses origines, le nom du modeur, le nom de l'ato, et un petit zigwigwi pour meubler (j'ai beau regarder je ne comprends pas ce que ça représente.
Voici nos gravures sous la chambre, pas de numéro de série mais un drapeau US qui trahit ses origines, le nom du modeur, le nom de l’ato, et un petit zigwigwi pour meubler (j’ai beau regarder je ne comprends pas ce que ça représente).
Le pin laiton plaqué or est ajustable, mais attention, son pas de vis est inversé. Il est isolé par du peek
Le pin laiton plaqué or est ajustable, mais attention, son pas de vis est inversé. Il est isolé par du peek
Voici notre deck avec le positif isolé par du peet, la visserie est allen
Voici notre deck avec le positif isolé par du peet, la visserie est allen
Les trous sur les plots font deux bons milimètres, on voit qu'ils ont été correctement poncés
Les trous sur les plots font deux bons milimètres, on voit qu’ils ont été correctement poncés
Et voici notre top cap et son driptip large propriétaire... mais ce n'est pas tout, c'est aussi avec lui que l'on va ajuster notre airflow
Et voici notre top cap et son driptip large propriétaire… mais ce n’est pas tout, c’est aussi avec lui que l’on va ajuster notre airflow
Voici ce que l'on trouve sous ce top cap... deux aimants...
Voici ce que l’on trouve sous ce top cap… deux aimants…
Et en tournant notre drip tipet en tenant la base du top cap, on peut ajuster l'arrivée d'air. C'est bien fichu car on peut arriver à des choses assez précises. Par contre il est plus pratique de l'enlever de la chambre pour l'ajuster
Et en tournant notre drip tip et en tenant la base du top cap, on peut ajuster l’arrivée d’air. C’est bien fichu car on peut arriver à des choses assez précises. On peut choisir de l’enlever de la chambre pour l’ajuster, ou pas, les deux fonctionnent.
pour notre chambre, on retrouve donc les deux aimants qui permettent au top cap de se solidariser avec elle et les deux larges arrivées d'air
pour notre chambre, on retrouve donc les deux aimants qui permettent au top cap de se solidariser avec elle et les deux larges arrivées d’air
Vu d'en dessous on découvre un petit dôme
Vu d’en dessous on découvre un petit dôme… bon ok il est léger vu les airflows
Notre top cap pivote correctement, on peut remplir par le top mais franchement... par le drip tip ça fonctionne aussi pas mal.
Notre top cap pivote correctement, on peut remplir par le top mais franchement… par le drip tip ça fonctionne aussi pas mal.
On va donc attaquer les choses sérieuses...
On va donc attaquer les choses sérieuses…
vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Avec des plots très classiques, on part sur un truc classique, ici du 0.60mm, 4 spires sur du 2mm.
Avec des plots très classiques, on part sur un truc classique, ici du 0.60mm, 4 spires sur du 2mm.
l'idée ici c'est d'avoir des coils assez hauts pour que ces derniers soient relativement près de l'arrivée d'air qui se fait par le top.
l’idée ici c’est d’avoir des coils assez hauts pour que ces derniers soient relativement près de l’arrivée d’air qui se fait par le top.

Conclusion

Ouais… je vous vois un peu venir… « nan mais Touff, sérieux, ça sert à quoi un top cap magnétique ?« . Fonctionnellement, en dehors de faire mumuse avec ou se la péter à un vapéro, on a du mal à trouver une véritable utilité à ce système, mais c’est quand même fun. Et puis ça permet accessoirement une approche innovante du réglage d’airflow. Comme tout dripper, on peut tout à fait dripper par le drip tip (en plus celui ci est assez large pour que même en fin de vapéro vous ne ratiez pas votre coup). Mais attendez tout de même car c’est loin d’être ce qu’il a de plus séduisant. Le MGNT est un vrai bon dripper. Son top airflow lui confère un côté leak proof très appréciable, le réglage d’airflow est efficace et avec le Mazarin, c’est l’un des top airflows les plus efficace qu’il m’ait été donné d’essayer.

Si vous vous posez des question sur le bien fondé des aimants à ce niveau de la chambre… avec des coils qui chauffent durs et qui ne sont pas si loins que ça, dites vous que l’air ne passe pas bien loin non plus et que dans ces conditions, ces derniers ne risquent pas de se prendre un coup de chaud au point que nos aimants se démagnétisent.

Je vous parlais d’une petite gaffe… en retirant le top cap de manière un peu sèche, un des aimants de la chambre est resté collé à un aimant du top cap, je l’ai donc replacé, mais dans le mauvais sens. Je me suis alors logiquement retrouvé avec un côté du top cap qui repoussait l’aimant du top cap, plus moyen de fermer l’ato. Mais avec un peu de patience et armé d’un autre aimant un peu plus strongs (des spares d’aimants de switch d’un mod Fortune, je suis finalement parvenu à l’extraire et à le replacer correctement).

Le MGNT est proposé à moins de à 55€ (hors frais de port, ajouter 5€) chez Arrow Vape, ce qui nous fait un atomiseur avec une approche un peu innovante avec un excellent rendu à un prix très abordable. Il se situe en fait en concurrence directe avec le Vector de VLS à qui reprochais un truc un peu idiot, les trous SUR le top cap… un bon moyen de se cramer les lèvre quand on souffle dedans… ouais là encore je vous vois venir… « nan mais Touff on souffle pas dans un dripper, on aspire ça fonctionne mieux« . Alors d’abord je souffle dans mes drippers si je veux et heu… voilà.

Dernier point, ne vous fiez pas à la finesse apparente des arrivées d’air, c’est un dripper qui a vraiment ce qu’il faut là où il faut, ouvert à fond, on peut vraiment attaquer bas en résistance et envoyer du grain. Pour ma part c’est entre 0.10 et 0.15 ohm que je m’éclate avec, ma plage de prédilection.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

3 comments

  1. Ben alors, qu’est-ce que tu ne comprends pas au cul de l’ato ? On voit bien un aimant en forme de fer à cheval et le symbole du magnétisme ? non ? Et un drapeau US de l’autre coté.

    Sinon, une question, le dip tip peut-il recevoir un autre drip tip ? Parce que ça, je sais que si tu pousse un peu la puissance, tu ne poses plus tes lèvre dessus après trois tafs. Le DT métalliques sur les drippers compacts, on est à la limite de l’hérésie.

  2. Merci pour votre revue.
    Pour info sur la version 1.5 qui vient de sortir, le drip tip n’est pas originel.

    A la lecture de votre revue, je vous rejoins sur la finesse de réglage de l’air flow (similaire à celle du Mazarin), et la qualité/densité de rendu des saveurs.
    C’est un dripper tout à la fois sobre efficace et original pour un excellent rapport qualité prix

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *