Mazarin RDA par Volute Modz : le second cardinal

Le Mazarin par Volute Modz
Le Mazarin par Volute Modz

Et nous voici de retour après un petit break imposé par un emploi du temps assez chargé, pendant lequel j’ai comme vous observé beaucoup de choses assez irritantes concernant l’actualité de la vape, ces multiples charges qui ont par exemple conduit Vap’You à se lancer dans une super initiative accueillie par notre ministre par un lock (automatique ?) de son fil de commentaire assez odieux sur la forme mais toujours très en cohérence avec le fond… une politique sanitaire automatisée où l’humain est relégué au second plan. N’hésitez pas à ce sujet à supporter l’initiative de Sébastien. Et comme une débâcle sur la vape est quelque chose de toujours très méthodiquement coordonné vous n’aurez pas non plus manqué la folie québécoise où les shops n’ont plus le droit de faire tester des liquides (ou à le faire à plus de 10 mètres de la boutique)… du grand n’importe quoi. Des enseignes ne peuvent même plus vendre en ligne. Cynique, irresponsable et meurtrier.

Paradoxalement, c’est sur ce paquet d’excrément législatif que poussent de belles fleures… alors non on ne va pas parler du succès de la Reuleaux, même si cette box le mériterait amplement (je parle de la RT200, pas de celle où vous avez besoin d’installer un windows avant de pouvoir tirer une barre…), nous allons plutôt nous concentrer sur un dripper français. Après l’incontournable Richelieu, Nico et Robin aka Volute Mods nous reviennent donc avec un second dripper, le Mazarin.

Spécifications

  • Terroir : Royaume d’Orléans
  • Matériaux : Acier inoxydable (chambre, top cap et plots), drip top large en delrin
  • Capacité : énorme
  • Diamètre : 22mm
  • Airflow : 2*12*4
  • Dual vertical coil only
  • Disponibilité : imminente

Au menu : on conserve les plots du Richelieu, on se retrouve avec des arrivées d’air très confortables (bien plus aérien que le Richelieu), toujours une énorme cuve, et un drip tip delrin propriétaire au diamètre interne très large. Si on est pas encore dans le dripper compétition, on est quand même dans du « qui cloud fort ». Qui cloud, certes, mais avec « couleur » de vape bien affirmée.

Pourquoi le Mazarin est à la fois si proche et si différent du Richelieu (à vérifier mais à priori le top cap du Mazarin sied au Richelieu, et vice et versa) ? Ça tient en fait à pas grand chose, tout est dans l’orientation de l’airflow.

Voyons tout ça…

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Le Mazarin démonté, on reconnait un plateau qui a comme un air de familles avec le Richelieu.
Le Mazarin démonté, on reconnait un plateau qui a comme un air de familles avec le Richelieu.
Le numéro de série, son petit nom et ce très joli logo de Volute Modz que j'aurais par exemple aimé avoir sur la chambre
Le numéro de série, son petit nom et ce très joli logo de Volute Modz que j’aurais par exemple aimé avoir sur la chambre
Le pin est ajustable, je dirais en acier, mais attention, la version présentée ici est une pré-version que je teste depuis plusieurs semaines
Le pin est ajustable, je dirais en acier, mais attention, la version présentée ici est une pré-version que je teste depuis plusieurs semaines
Le positif comme le plateau des négatif sont en acier inoxydable contrairement à la premiere version du Richelieu où ces parties étaient en laiton. La découpe du positif fait un peu penser à l'Origen MKII, un système fort pratique pour coiler facilement et proprement
Le positif comme le plateau des négatifs sont en acier inoxydable contrairement à la premiere version du Richelieu où ces parties étaient en laiton. La découpe du positif fait un peu penser à l’Origen MKII, un système fort pratique pour coiler facilement et proprement. Notre chambre est elle tenue et étanchéifiée par deux joints toriques.
Et voici notre top cap, embarquant un drip tip delrin propriétaire très large, et juste derrière notre chambre avec ses deux larges prises d'air
Et voici notre top cap, embarquant un drip tip delrin propriétaire très large, et juste derrière notre chambre avec ses deux larges prises d’air
Une fois tout ça en place, la chambre d'atomisation se limite à ce qu'on trouve sous le top cap, c'est pas bien grand
Une fois tout ça en place, la chambre d’atomisation se limite à ce qu’on trouve sous le top cap, c’est pas bien grand
Le design de ces arrivées d'air oriente le flux vers la cuve
Le design de ces arrivées d’air oriente le flux vers la cuve
Le drip tip comme je vous le disais est plutôt du genre énorme
Le drip tip comme je vous le disais est plutôt du genre énorme
12mm de diamètre interne
12mm de diamètre interne
Et c'est sensiblement ce qu'on retrouve au niveau de la découpe de prise d'air de la chambre
Et c’est sensiblement ce qu’on retrouve au niveau de la découpe de prise d’air de la chambre
Évidemment, le tout est ajustable, très facilement, il suffit de tourner le drip tip
Évidemment, le tout est ajustable, très facilement, il suffit de tourner le drip tip
Alors voici par exemple ce qu'il ne faut pas faire... Le top cap vient écraser les coils s'ils sont trop larges, ce qui est le cas ici... laissez vous plutôt guider par le plateau et coilez à la verticale
Alors voici par exemple ce qu’il ne faut pas faire… Le top cap vient écraser les coils s’ils sont trop larges, ce qui est le cas ici… laissez vous plutôt guider par le plateau et coilez à la verticale
C'est comme ça que c'est confort
C’est comme ça que c’est confort
En 3mm de diamètre on a quelque chose de bien sympa avec une kanthal entre 0.50 et 0.60mm
En 3mm de diamètre on a quelque chose de bien sympa avec une kanthal entre 0.50 et 0.60mm.
Le Mazarin est limite un ato que l'on coil avec une seule main. L'astuce pour le vissage c'est par exemple de tenir les pates des négatifs comme ici avec le pouce et l'index, une formalité... moi qui n'aimait pas les coils à la verticale, avec lui je les apprécie vraiment.
Le Mazarin est limite un ato que l’on coil avec une seule main. L’astuce pour le vissage c’est par exemple de tenir les pates des négatifs comme ici avec le pouce et l’index, une formalité… moi qui n’aimait pas les coils à la verticale, avec lui je les apprécie vraiment.
Et nous y voila...
Et nous y voila…

Conclusions

Le plateau est un véritable bonheur à coiler, si vous avez déjà joué avec le Richelieu, vous ne serez pas dépaysés. C’est un atomiseur qui nous guide, on coil à la verticale et pas autrement (même si vous pouvez très bien le coiler à l’horizontale mais partez sur un diamètre de 2mm, c’est comme ça que Robin coil ce plateau sur le Richelieu), un peu comme un Origen dripper… mais la comparaison s’arrête là. Les larges canaux d’aiflow attaquent le coil de haut en bas, la vapeur descends dans la cuve, elle baigne dans le juice, se sature d’arômes et vous revient dans la tronche… et ça fonctionne très bien. Alors oui j’ai bien essayé de le coiler à l’horizontale mais le top cap vient rapidement toucher les coils si on ne les fait limite pas plonger dans la cuve et que leur diamètre est trop important. Ça fait des pattes un peu longues pour aller au positif, donc restez plutôt sur du coil vertical.

Certains reprocheront au Mazarin que c’est un atomiseur pensé pour le dual coil, on a toujours les deux arrivées d’air symétriquement ouvertes… Oui c’est un atomiseur dual coil, et même quadricoils pour ceux qui ont envie de jouer (l’airflow est suffisant pour). Niveau kanthal, j’ai mis jusqu’à du 0.70mm, mais je trouve mon compte avec du 0.50 sans problème.

Petite astuce, comme la cuve est profonde, je coil sur un diamètre de 2,5 ou plutôt 3mm, histoire d’avoir une arrivée de liquide confortable sur le coton.

Le Mazarin est donc relativement exclusif, le réglage d’airflow est efficace mais le fait que l’arrivée d’air n’arrive pas sur la largeur du coil peut être un peu déconcertant, c’est cependant tout ce qui fait son intérêt, la circulation de l’air est différente. Sachez qu’il faut 50 minutes d’usinage rien que pour les airflows, et que si vous le comparez par exemple avec un Sapor, et bien le Mazarin est super silencieux, c’est ces arrondis sur les côtés et la prise d’air plus importante que l’arrivée dans la chambre qui permet d’arriver à ce résultat. Sur un Darang par exemple, outre le fait que les arrivées d’air sont bien plus petites, l’air passe dans l’épaisseur de la chambre du top cap à bien en face des coils. Sur le Mazarin, ça arrive bien au dessus, il faut donc penser à couper votre coton relativement court pour ne pas obstruer les arrivées d’air. Une fois que vous aurez le coup de main (et rassurez vous, ce sera le cas dès le premier montage), on arrive vite à trouver sa vape en ajustant l’airflow en tournant tout simplement le drip tip.

Bilan, Volute Modz a relevé le défi de faire un dripper différent du Richelieu, un dripper tout en efficacité que ce soit pour la restitution des arômes que pour le volume de vapeur produit quand on a envie de jouer un peu.

Si le Mazarin vous fait envie, soyez patients, ce n’est maintenant plus qu’une affaire de jours, il sera disponible directement sur la boutique en ligne de Volute Modz… bande de veinards, il est disponible depuis aujourd’hui pour un peu moins de 100€.

Et sachez que pour les heureux possesseurs du Richelieu, vous pouvez vous offrir le kit de conversion en Mazarin.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

7 comments

  1. Bonjour à tous. Est-il concevable de garder un richelieu en 1 ohm sur accus et une fois à la maison juste changer de capot (top cap? ) et de poser celui du mazarin sur une source 7 ou 8 volts?

    L’idée étant se basculer rapidement de l’un à l’autre.
    Merci.

  2. Bonjour et merci pour tout ton travail.

    Une question me vient à l’esprit en lisant cet article, et j’aimerais bien ton avis éclairé: que peut changer la température de l’air qui arrive sur le coil? Je me dis intuitivement que plus il serait chaud (genre il voyage dans la parois chauffée par un bon chainvape) plus il « décollerait » les arômes, et, a contrario, que plus il est froid (arrivée la plus directe possible de l’air ambiant) plus il favorise la vaporisation? Ou peut-être est-ce plus qu’infime comme effet?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *