Le dripping, une valeur sûre de la vape (partie 3) : Quadricoil setup avec le Stillare de Cartel Mods

A cloud chasing steam machine
A cloud chasing steam machine

J’avais déjà ici évoqué tout le bien que je pensais du dripper d’origine américaine de Cartel Mods, le Stillare. Après avoir entamé notre plongée dans le monde des RDA, puis commencé à nous pencher sur des setup simples, on commence à attaquer les choses un peu plus fun.

La seule chose que l’on pourrait trouver à reprocher au Stillare c’est que ses trous d’airflow ne permettent pas d’en boucher un  et donc, le tarif minimum sur ce RDA, c’est le dual coil. Mais cet énorme double airflow, je le considère surtout comme son plus gros point fort, il suffit de l’exploiter comme il se doit.

Ses larges ouvertures toutes en longueur, un peu comme le Zenith V2, envoient le flux d’air sur toute la longueur de la résistance sur un montage en dual coil, du coup, il ne chauffe pas trop même en chain vappant comme un malade.

Ses plots en plaqué or 24k offrent de larges trous et la visserie est assez large mais très précise… une véritable invitation à la bidouille puisque c’est un régal à monter. Je me suis donc lancé dans un montage quadri-coil, une formalité sur cet atomiseur.

NB : ceci est un montage qui peut s’avérer dangereux si vous ne savez pas ce que vous faites, des montages avec une résistance aussi basse doivent être entrepris quand vous connaissez bien votre matériel et que vous disposez de bonnes batteries pour encaisser de basses résistances.

Voici ce que ça donne en images.

L’idée était d’arriver à 0.6 ohm pour mon premier montage en quadri. Ca demande un peu de précision pour avoir des résistances bien homogènes. Les plots du Stillare facilitent grandement la tâche. Sans coton, nous voici en première mesure à 0.53 ohm. Je suis à 10 tours de kanthal à 0.30 autour d’un tournevis qui doit faire environ 1.5mm de diamètre

20140405_174507

Ca chauffe de manière correcte partout, ce n’est pas parfait mais pas si mal pour une première. un petit ajustement de celle en haut à gauche et on est bons

20140405_174840

Une fois le coton en place, on a un setup un peu Tahiti Bob..

20140405_175654

On passe donc à la découpe de l’excédant, mais de trop car je veux conserver pas mal de coton, tant pour avoir une bonne capacité de liquide que pour amoindrir l’espace de la chambre et ainsi tirer un max de restitution d’arômes

20140405_175818

Une fois le coton correctement ajusté sur la base, sans pour autant le compresser et ainsi permettre à la fibre de bien se gorger de liquide, on est à 0.55 ohm, c’est ce que je recherchais, à l’usage, ça va légèrement remonter.

20140405_180003

Nous y voilà…

20140405_180434

Le résultat surpasse mes espérances. Je ne suis pas usuellement un afficionado du dual que je ne pratique que sur le Stillare en fait, et de temps en temps sur mes clones de trident. Le gain en terme de rendu ne justifiant pas dans la plupart des cas une chauffe plus importante de mon atomiseur. Mais allez savoir pourquoi (surement le large flux d’air), sur le Stillare, ça reste plus que raisonnable et les saveurs explosent, la vapeur produite est dense, énorme, gorgée d’arômes… un setup qui demande certainement à être un peu travaillé mais que je reproduirai sur cet atomiseur.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

3 comments

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *