Le dripping, une valeur sûre de la vape (partie 1) : le bon matériel

trident atomizerS’il y a bien un type d’atomiseur que j’apprécie, ce sont les atomiseurs à dripper, que l’on appelle des dry. Ils n’ont à mes yeux qu’un seul défaut, ils n’ont pas de réservoir et vous contraindront donc à vous balader avec votre petite bouteille de e-liquide pour ravitailler relativement régulièrement (environ toutes les 60/70 bouffées en configuration coton et en fonction des atomiseurs. Ces atomiseurs sont idéaux pour débuter car leur mécanique est ultra simple, reconstruire ses résistances est en principe une formalité (à quelques exceptions près). Voici tous les avantages que l’on trouve généralement aux atomiseurs dry :

  • leur facilité d’utilisation et leur « bidouillabilité » : il est très simple de faire un montage en basse résistance ;
  • ils vapent fort… très fort ;
  • leur prix très accessible (entre $5 et $15) ;
  • le rendu des arômes : de loin le meilleur ;
  • ils sont tout petits, très discrets et tout mignons sur une configuration en 18350 ;
  • la possibilité de passer d’un e-liquide à l’autre régulièrement dans la journée sans que le goût de l’un ne vienne altérer le  goût de l’autre ;
  • les différents montages possibles pour des rendus sensiblement différents.

Vous l’aurez compris, ces atomiseurs sont une figure imposée dans la vape et ils sont surtout parfaits pour appréhender par la suite d’autres atomiseurs au fonctionnement et aux montages plus complexes, comme les genesis. Savourer un bon liquide avec un dry, autour d’un bon verre, c’est une expérience à côté de laquelle vous ne pouvez pas passer si vous êtes un vapoteur épicurien.

Le but de cette petite série d’articles est donc de vous expliquer les rudiments du dripping et les subtilités des atomiseurs dry pour savourer une vape incroyable en terme de rendu des saveurs, en vous expliquant les configurations que j’affectionne le plus : microcoil coton et le dragon nanocoil.

Quels atomiseurs ?

Commençons tout d’abord par le matériel. Le rendu d’un atomiseur à l’autre est souvent assez proche. C’est surtout votre e-liquide et votre choix de montage qui feront la différence. Mes préférés sont le Trident et le v12 (j’utilise des clones, les originaux étant sensiblement plus chers et souvent en rupture de stock). Je vais donc principalement vous parler de ces deux là mais vous pourrez appliquer ceci à d’autres dry (comme les excellents IGO L et IGO W pour ne citer qu’eux). D’une manière générale, préférez des atomiseurs en acier inoxydable, c’est plus sain (pas d’oxydation) et plus simple  à entretenir.

Pourquoi ces atomiseurs ? Sans hésitation aucune, à cause de leur réglage du flux d’air. La différence notable entre le v12 et le Trident, c’est que le Trident dispose de deux trous pour le flux d’air là où le v12 n’en propose qu’un.

bague airflow trident atomizer
La bague de réglage du flux d’air du Trident

Une bague de réglage permettra de présenter au trou de la chambre un trou plus ou moins gros pour un tirage plus ou moins aérien. Pour le reste j’arrive à des rendus sensiblement équivalents. Les deux sont munis de 3 plots vous ouvrant la possibilité d’un montage en dual coil (avec deux résistances), ou en mono coil. Attention cependant, un montage en dual coil aura tendance à faire chauffer rapidement votre atomiseur, plus qu’en monocoil.

Vous trouverez le Trident (mon préféré) sur Desire-Ecig pour $11.99 et le v12 sur Fasttech pour $5.93. Je vous recommande chaudement ces deux atomiseurs car avec eux, vous n’aurez probablement pas besoin de jouer de la perceuse pour agrandir le trou d’air, comme c’est le cas sur pas mal d’autres. Si la perceuse ne vous fait pas peur, alors une large palette d’atomiseurs s’offre à vous.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

8 comments

  1. Bonjour, merci pour cet article clair et intéressant, je me réjouis de lire la suite.

    J’ai longtemps fouiné chez FT et j’ai pris (entre autre un Nemesis Brass… laiton en french, ainsi qu’un Igo w, celui avec les trois plots avec vis Philips, facile à coiller, les autres sont avec vis allen et il faut passer le kanthal dans les petits trous des plots… Pas si simple à faire.
    En fait de nombreux dripper de chez FT on la même base 3 plots vis allen. Du coup j’ai monté un top cap Nimbus 4 air hole (V5) sur la base du igo W et mis un drip tip long. 1/ en double coil les trous tombent pile sur les résistances, 2/ Sur le Nem c’est superbe.

    Bref tout ça pour dire qu’effectivement vaper en drip est vraiment TRÈS agréable. Hit, saveur, simplicité…
    D’ailleurs en ce qui concerne le hit, mieux vaut réduire le taux de nicotine en dry… Ça envoie fort !
    Je me demande quand même pourquoi c’est meilleur en drip qu’en clearo.

    Bonne vape.

  2. Après mon commentaire j’ai été pris d’un doute et je suis aller voir sur FT et confirmation : il me semblait bien que le Trident est disponible chez FT, et ce pour 12 ,60 euros… Il y même une version plaqué or ! Les nombreux commentaires sont élogieux, bon… En Wishlist pour la prochaine commande. Re-merci donc.

  3. Bonjour,

    Un petit retour sur le v12 que j’ai acheté chez FT après avoir lu ta revue :

    Sur les deux que j’ai reçu, le bord de la base est très haut (5mm) et les trous dans les plots très bas (2mm du fond), du coup il est chiant à monter pour quelqu’un qui débute ou qui n’est pas doué (comme moi). J’ai finalement bloqué les pattes du coil sous les vis mais même ça c’est pas super pratique vu que les vis sont étroites et rondes.

    1. Je confesse qu’il est moins bien fichu que le Trident sur les plots. Ce qui me surprend plus c’est ton problème d’alignement des trous, j’en ai 4 et aucun n’a ce problème.
      De mon côté je n’utilise pas les trous des plots, je passe le kanthal au niveau des vis pour tenir la résistance bien haute.

  4. Salut, je découvre ton article un peu tard, je me suis récemment intéressé au dripper, surtout parce que j’aime changer régulièrement de juice et du coup je voudrais savoir comment ça se passe : il faut avoir son coton avec soit et refaire une mèche à chaque changement si j’ai bien compris ? Merci !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *