La presse se plante (encore) sur l’interdiction de vaper sur le lieu de travail

vaping-allowedC’est ce qui tourne en boucle aujourd’hui sur BFM pour ne citer que cette chaine… il serait, à compter d’aujourd’hui, interdit de vaper sur le lieu de travail.

Alors qu’hier Marisol Touraine déclarait que l’interdiction de la vape sur le lieu de travail interviendrait « dans quelques semaines« , alors que le Sénat ne l’a toujours pas entériné, voici que la presse annonce ce jour cette interdiction applicable au 1er juillet, c’est à dire aujourd’hui. Évidemment l’information parfaitement erronée commence à être reprise.

Compliqué à ce stade de savoir d’où sort cette nouvelle mystification. Si l’interdiction de fumer dans les aires de jeux des enfants entre bien en application ce jour, l’amalgame fait avec l’interdiction de vaper sur le lieu de travail n’est elle pas du tout encore à l’ordre du jour, sauf évidemment dans les entreprises ayant intégré cette interdiction dans leur règlement intérieur.

On pourra également épiloguer sur ce qui motive aujourd’hui cette interdiction puisqu’il n’est plus du tout question d’une interdiction fondée sur des arguments sanitaires, arguments balayés par le conseil d’état et surtout par plus d’une centaine d’études indépendantes, et que le ministère plaide maintenant pour « éviter que le geste de fumer soit banalisé, soit considéré comme un geste de séduction, un geste d’appartenance à un groupe« … bref du grand n’importe quoi.

Brice Lepoutre, président de l’AIDUCE a contacté le ministère de la santé qui confirme lui-même que cette information est erronée.

Le ministère confirme que l'interdiction de vaper sur le lieu de travail n'entre pas en vigueur ce jour.
Le ministère confirme que l’interdiction de vaper sur le lieu de travail n’entre pas en vigueur ce jour.

Le temps parlementaire étant ce qu’il est, cette interdiction ne devrait pas intervenir avant la rentrée prochaine.

Cependant je vous suggère de visionner attentivement cette vidéo dans laquelle la député Isabelle Attard explique pourquoi, quand un projet de loi passe devant le Parlement, c’est déjà trop tard, et surtout comment intervenir, en amont, pour devenir efficace.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

One comment

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *