La DGCCRF inspecte les boutiques de vape

dgccrfFrancky (aka Vapo) de Vaposite a posté sur son Facebook un petit compte rendu intéressant d’une visite de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), qui fait la traque aux étiquetages sur les liquides. C’est plutôt une bonne nouvelle pour le consommateur de savoir que les autorités veillent à une information claire sur les juices que nous vapons, même s’il est du coup possible que votre liquide préféré ne remplisse pas, pour le moment les conditions de mise sur le marché français. De votre côté, en tant que consommateurs, peut-être pouvez vous contacter les producteurs qui ne sont pas aux normes pour les inciter à le devenir, car ce n’est évidemment pas la qualité des produits eux-mêmes qui est mise en cause.

Nous le relayons ici le mot de Francky sur son expérience pour que d’autres commerçants puissent en prendre connaissance, et éviter de commander des produits mal étiquetés, comme les liquides d’Alien Vision qui risquent de se faire rares en France si le producteur ne revoit pas son étiquetage :

Avis a toutes les boutiques qui seraient amenées à prendre connaissance de ce post.
La répression des fraudes est en pleine inspection des shops et ce fut moi aujourd’hui.
Je n’avais aucune inquiétude a avoir mais malgré tout, on est toujours inquiet!!!
Seule retenue est que les étiquetages des liquides ne sont plus aux normes et ils devront faire de nouvelles étiquettes avec les nouveaux pictogrammes réglementaires.
Seuls les juices Alien Visions ne sont plus autorisés au shop à cause de leur étiquette.
Même les bases de Revolute ne sont pas épargnées avec des étiquettes aux anciennes normes.
Celle n’empêche en rien la qualité des liquides et des bases bien sûr.
Donc si vous connaissez des boutiques ou que vous souhaitez partager ce post, n’hésitez pas si ca peut aider.
Amicalement
Vapo

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

  1. Bonjour,

    Je représente la marque Revolute.

    J’ai appelé Vapo ce matin afin de savoir ce qu’il en était.

    L’étiquetage n’est pas « hors la loi » dans l’immédiat dans le sens ou ce n’est applicable qu’en mars 2015 !

    Donc pas de panique, nous sommes au normes mais il va falloir modifier certains textes comme « Nocif en contact avec la peau » par : « toxique par voie cutanée » pour le 11 et le 16 mg. Un autre pictogramme sera à changer mais pour le moment l’ancien est encore valable.
    Soucieux de proposer un produit de qualité, avec le maximum de sécurité, nous avons pris contact avec la DGCCRF afin d’obtenir le maximum d’informations sur les lois et réglementation à venir.

    D’aprés Mister Vapo, nous allons avoir une visite au laboratoire… et vous savez quoi ? Tant mieux !!
    Cela ne pourra qu’être bénéfique à partir du moment ou nous n’avons rien à cacher.

    La DGCCRF n’est pas un ennemi, il faut s’en servir pour comprendre ce nouveau marché et anticiper les prochaines obligations.

    Je me suis permis d’intervenir pour éviter toutes mauvaises interprétations.

    Je vous souhaite une bonne journée à tous !

    Arthur

    1. Salut Arthur, merci de ces précisions. Tu as parfaitement raison, comme on en a parlé sur la page Facebook de Franck, oui c’est une bonne chose pour tout le monde car ça permet permet à tout le monde d’y voir à plus clair et c’est donc un propice à instaurer une confiance accrue. Tout le monde y gagne au final. C’est pour les juices US que ça pose surement un peu plus problèmes, le peu de normes chez eux peut les faire trainer des pieds pour s’adapter aux nôtres.
      En tout cas merci pour tes précisions 😉

  2. Merci de faire diffuser l’info afin de mettre en garde les autres confrères de la vape.
    Il est clair que la qualité des liquides n’est pas mise en doute mais seulement l’étiquetage qui doit être le même au niveau international. La tournure des phrases est juste une aberration comme la phrase qui indique que le liquide en contact avec la peau peut être nocif.
    Actuellement, vous pouvez lire sur les fioles: « toxique en contact avec la peau » et on devrait prochainement lire:  » toxique ou nocif selon les taux de nicotine en contact avec les voies cutanées »
    Bref, les agents font simplement leur travail et sont aussi à notre écoute, du moins, la personne que j’ai pu rencontrer.
    Bonne journée à vous et au plaisir.
    Vapo

    1. Attention, je penses qu’il y a une incompréhension dans mon message car les bases et liquides sont aux normes, c’est juste que la classification des pictogramme a changé et donc les fabricants doivent refaire les étiquettes aux normes internationales. Sorti de la, les liquides et les bases restent les mêmes et sont toujours de bonnes qualités et respectent les normes d’hygiène et de consommation.
      Amicalement
      Vapo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *