La communication « digitale » de la ligue contre le cancer dérape

htfVous êtes nombreux ici à connaître Yvon, il est l’un des militants les plus investis dans la défense de la vape.

Ce matin, quand celui ci fait remarquer sur Twitter pour l’interpeler que la Ligue contre le Cancer a fait le ménage dans sa communication contre la vape, un internaute semble outré du tweet d’Yvon.

Nous allons taire son nom, il est jeune, il sort de l’école, c’est un pro de la « communication digitale » et exerce actuellement au poste de Chef de projet numérique / rédacteur à la Ligue contre le cancer… probablement en tant que bénévole (ou pas).

1

Notez que jusque là, la question est pleine de bon sens, on ne demande pas à la Ligue contre le cancer de faire la « promotion de la cigarette électronique », ce n’était d’ailleurs pas le propos d’Yvon qui signifiait juste une mise à jour de la position de la Ligue sur la vape qui date de 2013, en s’appuyant sur du vent, et strictement aucune étude scientifique et d’ailleurs ça c’était vu, puisque l’AIDUCE avait fait à la Ligue une jolie réponse. 2013 / 2016… 3 années lumières à l’échelle de la vape.

Je ne sais pas pour vous, mais quand je fais un don à une association sur un thème aussi lourd, j’attends un peu plus que des avis « au doigt mouillé », j’attends un travail de militant éclairé pour faire reculer l’une des premières causes de mortalité évitable en France.

Les chiffres parlent d’eux mêmes, la vape est aujourd’hui et de très loin, le meilleur moyen de sortir du tabac. Les scientifiques de leur côté l’expliquent à qui veut bien lire leurs travaux : la vape est 95% moins dangereuse que le tabac. Et c’est loin d’être la seule étude, vous en trouverez à foison ici. Les administrations, françaises y compris, révisent souvent de manière spectaculaire leurs positions sur la vape.

Mais voilà, sur Twitter, on a visiblement pas écopé du gratin scientifique de la Ligue contre le cancer… En fait notre interlocuteur semble plus axé « économie de la mort tendance illuminati et lobbying axé écartèlement de bébés chats »

2

D’ailleurs, il semble évident pour ce monsieur, je le rappelle, « Chef de projet numérique / rédacteur » à la Ligue contre le cancer, que nous sommes payés par l’industrie du tabac qui possède les marques de cigarettes électroniques. 🙂

3

Comme quoi on peut être « communicant digital » à la ligue contre le cancer et raconter n’importe quoi de pourtant assez factuellement vérifiable… mais ce n’est pas tout, on peut être véhément dans sa bêtise :

4

Evidemment le monsieur a blacklisté tout le monde sur Twitter et supprimé ses tweets. Un peu facile mais tellement salvateur.

Dis la Ligue, non seulement ce serait quand même bien que tu actualises tes positions sur la vape, juste histoire de ne pas passer pour des gros débiles dans la petite communauté scientifique, mais ce serait quand même bien d’expliquer à tes « communicants digitaux » de se renseigner un minimum sur le tissu économique qu’ils dénoncent et sur les gens qu’ils accusent d’être à la solde de l’industrie du tabac parce que ces derniers ont racheté un brevet il y a quelques mois et sortis 3 produits ridicules alors qu’il en existe des dizaines de milliers.

Voici en tout cas l’un des premiers effets de l’interdiction de communication de la loi santé, des personnes « à responsabilité » de la Ligue contre le cancer sont convaincues que la vape c’est ce qu’on trouve en bureau de tabac et que nous, utilisateurs convaincus, sommes payés par l’industrie du tabac (ou payés tout court).

Méprisant, insultant, ignorant, un peu ridicule aussi… voici une sortie qui doit nous donner à réfléchir sur la Ligue, enfin sur ses « communicants digitaux ».

Au fait, ça paye bien un poste de Chef de Projet / rédacteur à la Ligue contre le cancer pour passer son temps à insulter des gens sur Twitter ?

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

  1. Mais sinon, on s’en tape des « cigareetes électroniques », d’ailleurs c’est quoi des « cigareetes électroniques »?
    C’est pas pour dire, des inversions de lettre ça arrive, mais quand on est CM, euh CD pardon, on se relie avant de valider son message sur les RS.
    Déjà, rien que là, il est discrédité, enfin il l’était déjà avant, mais la il est au fond, il ne lui reste plus que le manche, mais il creuse encore.

  2. Ts, ts, ts … je sais pas pourquoi, mais j’ai du mal à y croire, à son côté « fleur bleue » au gars, là … Il s’est bien-entendu fourvoyé, je le sais, Yvon le sait, la plupart d’entre nous le savent. Mais c’est presque trop (pour nous qui savons) s’il est vraiment ce qu’il dit être, à savoir un … « communicant ».
    Mais il y a les autres, tous les autres, ceux qui « débarquent » … et qui vont prendre de plein fouet quoi comme info?
    Ben que la Vape est un produit de BigTobbacco, donc à proscrire.
    Si c’est l’effet recherché chez ceux que ça intéresse autant que le contrôle technique devenu obligatoire pour les motos, ben c’est bon, le coeur de cible est atteint. Dans les 70% de non-fumeurs, la moitié pourraient être intimement persuadés dans 5 ans que la Vape est un produit du tabac. De plus, les pouvoirs actuels en place ont tout fait pour ça.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *