Kontra RDA : le dripper de Kontrabida Kustoms

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Kontra-RDA-and-Signum-XL-by-Kontrabida-Kustoms
Kontra RDA et Signum XL

Samuel de Vape’n Sam m’a fait parvenir un Kontra RDA, le dripper de Kontrabida Kustoms. Kontrabida Kustom, si vous suivez ce qui se passe ici, vous connaissez forcément puisque nous avons déjà largement parlé du Signum XL (qui est actuellement en promo chez Vaposite et qui reste à mes yeux l’un des meilleurs mods 26650 du moment), ou encore du Verum, un superbe 18650 copper avec un tube de delrin encastré par force. J’attendais donc de pied ferme le Kontra RDA puisque dans mon esprit, celui ci se devait de faire honneur à ces deux mods très réussis du modeur philippin.

Venant de ce modeur et jouant très régulièrement avec ses mods, je me serais plus naturellement attendu à un atomiseur très brutal, un peu dans la lignée d’un Onslaught. Mais j’avoue qu’à sa sortie, Kontrabida Kustoms m’a totalement pris à contre pied avec ce Kontra RDA, il est plus classique et plus sage que ce que j’aurais pu attendre de Kontrabida. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il est aussi probablement plus polyvalent que ce à quoi je m’attendais et c’est au final une bonne surprise.

Découvrons le :

Le Kontra arrive dans une boite aux couleurs de Kontrabida Kustoms avec un isolant supplémentaire pour le pin central
Le Kontra arrive dans une boite aux couleurs de Kontrabida Kustoms avec un isolant supplémentaire pour le pin central
Le voici démonté : un plateau une chambre et un top cap
Le voici démonté : un plateau une chambre et un top cap
Sous le plateau, un pin argent non ajustable et aucune gravure
Sous le plateau, un pin non ajustable et aucune gravure, spartiate, mais on s’en fout un peu,car vu d’au dessus…
Et bien vu d'au dessus, on sent tout de suite qu'un grand soin a été porté à ce plateau, il suffit de regarder la finition des trous sur les plots
Et bien vu d’au dessus, on sent tout de suite qu’un grand soin a été porté à ce plateau, il suffit de regarder la finition des trous sur les plots
C'est propre : les plots en inox ne sont en revanche pas taillés dans le bloc comme c'est assez en vogue en ce moment
C’est propre : les plots en inox ne sont en revanche pas taillés dans le bloc comme c’est assez en vogue en ce moment. La visserie est elle d’excellente qualité
Sous le top cap, on retrouve notre dôme désormais devenu un grand classique
Sous le top cap, on retrouve notre dôme désormais devenu un grand classique
L'airflow avec ses 3 ouvertures est donc pensé pour du dual comme pour du monocoil
L’airflow avec ses 3 ouvertures est donc pensé pour du dual comme pour du monocoil
Le dessus du top cap, sans aucune fioriture
Le dessus du top cap, sans aucune fioriture
Et voici notre 3e pièce, la bague d'airflow, ici finition brass. C'est sur elle que l'on retrouve nos gravures, à savoir le numéro de série...
Et voici notre 3e pièce, la bague d’airflow, ici finition brass. C’est sur elle que l’on retrouve nos gravures, à savoir le numéro de série…
... et le logo du Kontra RDA. Une profonde et belle gravure
… et le logo du Kontra RDA. Une profonde et belle gravure. Notez que cette bague d’airflow n’est pas en contact avec le juice puisque la chambre est constituée pour moitié du top cap et pour moitié du plateau, les deux sont en acier inoxydable.
Et le voici enfin une fois monté
Et le voici enfin au complet.

Après ce petit déballage, on va donc maintenant passer au montage… banzai ! J’ai en fait fait 4 montages dessus avec des kanthal différents, sur des diamètres différents, et à des valeurs de résistances différentes, je vous présente ici celui qui m’a le plus convaincu sur cet atomiseur, on est sur du 0.16ohm pour un dual coil (2*5 spires) sur une tige de diamètre de 3,5mm :

Avec un Kanthal de 0.70mm, c'est ultra confort
Avec un Kanthal de 0.70mm, c’est ultra confort
On arrive sans problème à faire un chouette montage en un rien de temps, on a la place qu'il faut pour travailler. Ici je suis en dual avec des spires d'un diamètre de 3,5mm, c'est gros mais la chambre le permet, alors tentons le coup...
On arrive sans problème à faire un chouette montage en un rien de temps, on a la place qu’il faut pour travailler. Ici je suis en dual avec des spires d’un diamètre de 3,5mm, c’est gros mais la chambre le permet, alors tentons le coup…
Pour le Signum XL avec une bonne MNKE, cette valeur me semble correcte
Pour le Signum XL avec une bonne MNKE, cette valeur me semble correcte

Hell yeah …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

... Fiber Freaks en place
… Fiber Freaks en place, Signum XL et MNKE au taquet
Et un juice Absynthe d'une autre planète réalisé par Samuel dont j'espère vous reparler très prochainement
Et un juice absynthe d’une autre planète réalisé par Samuel dont j’espère vous reparler très prochainement
Kontra RDA + Signum, c'est vraiment un combo pinoy gagnant
Kontra RDA + Signum XL, c’est vraiment un combo pinoy gagnant
Et puisqu'on y est, jetez un oeil au drip tip puisque de lui aussi on va en recauser très vite
Et puisqu’on y est, jetez un oeil au drip tip puisque de lui aussi on va en recauser très vite
Et voici le Kontra RDA sur le Lys que j'utilise aussi beaucoup en ce moment avec son tube 18650, simple efficace et élégant, un setup que j'aime beaucoup
Et voici le Kontra RDA sur le Lys de Smato que j’utilise aussi beaucoup en ce moment avec son tube 18650, simple efficace et élégant, un setup que j’aime beaucoup.

Conclusion

Le Kontra est très bien usiné, c’est impeccable, les joints torique tiennent correctement, tant pour le top cap qui nous sert aussi de réglage d’arrivée d’air que pour tenir la bague d’airflow sur le plateau. Attention cependant car le joint torique qui tient le top cap à la bague d’airflow est étudié pour offrir une résistance optimale pour que le réglage de l’airflow soit super agréable et tienne correctement, mais ceci implique qu’on n’attrape pas son mod par le drip tip car dans ces cas là, le mod ne bougera pas et vous vous retrouverez avec le top cap et le drip tip dans la main, c’est normal, ce n’est pas un défaut, c’est un choix assumé et je n’ai d’ailleurs constaté aucun jeu entre la chambre et le top cap.

Le Kontra est simple, classique, mais il est surtout parfaitement exécuté. Son esthétique globale me plait beaucoup : c’est très sobre, ça va parfaitement sur beaucoup de mods 22mm. Sur le Lys je lui trouve beaucoup de classe et une fois de plus avec ce mod, on a l’impression de vaper sur un hybride.

  • Le premier point concerne ma manière de vaper, qui est loin d’être universelle et confine donc un peu au subjectif : j’aurais aimé un peu plus de folie sur l’airflow, là on est dans du classique (ça reste quand même plus aérien qu’un Quasar), réglable, qui me convient très bien entre 0.12 et 0.30 ohm, les valeurs où je vape le plus. En dessous de 0.12 ohm, l’airflow va être un peu serré pour moi (je tourne beaucoup sur le Mephisto v2 ouvert aux 2/3 ou sur le Castor dont les dimensions et le design de l’airflow poussent un énorme flux d’air). Avec un Kanthal un peu moins bourin que mon 0.70 et mon 0.80mm, j’ai aussi tenu à le tester à 0.6 ohm (avec du kanthal de 0.36mm) : sa réactivité dans cette config est excellente, la vapeur est moins chaude (plus supportable diront certains), ce qui me fait dire que je pourrais tout à fait envisager de l’utiliser dans cette plage de valeur de manière intensive… tout ça pour vous dire que ce premier « défaut » est grandement conditionné par votre style de vape et vos montages.
  • Le second point concerne  le plateau : j’aurais apprécié des bords un peu plus haut pour offrir plus de capacité de juice, il y avait clairement moyen de faire quelque chose à ce niveau, mais ça reste une fois de plus très classique pour un dripper, la capacité est correcte surtout si vous l’utilisez entre 0.6 et 0.8 ohm.
  • Dernier point critiquable, le pin central aurait pu être ajustable, c’est de temps en temps utile avec certains mods, surtout ceux à top cap hybride ou le pin vient directement au contact de l’accu. Mais pour l’immense majorité des mods ce point n’est pas pénalisant.

Avec le Kontra, on reste évidemment dans du high end et son côté classique, son aisance de montage, ses finitions vraiment très soignées (à l’image des trous des plots probablement finis à la main de manière parfaite), le rendu des saveurs pour le ratio airflow / résistance / taille de la chambre est bon, le volume de vapeur satisfaisant et son prix très correct… tout ça fait de lui un dripper très séduisant. Il faut garder en tête que cet atomiseur n’est pas un Mutation X dédié au cloud chasing, le Kontra est plus polyvalent et conviendra probablement à beaucoup de styles de vape.  Si vous cherchez un excellent premier dripper philippin pour chercher un peu votre style de vape sur ce type d’atomiseur, le Kontra est une une option à considérer sérieusement. Pour les plus confirmés, il faudra le mettre en balance avec des atomiseurs soit plus chers comme le Plume Veil ou le Lancia, soit beaucoup plus typés.

Il reste chez Vape’n Sam une dizaine de Kontra RDA . Il est disponible avec bagues de réglage d’airflow cuivre, laiton ou acier inoxydable au prix de 83 euros. S’il vous intéresse, contactez directement Samuel. Ce prix me semble juste pour cet atomiseur, il les vaut. On est dans une technicité et des performances moindres qu’un Lancia à 110 euros, mais dans le haut du panier pour un atomiseur à moins de 85 euros.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

One comment

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *