Kayfun Mini V3 par Svoemesto : un mini Kayfun sous stéroides

Kayfun Mini V3

Kayfun Mini V3
86

Finitions générales

9/10

    Rapport qualité prix

    8/10

      Production de vapeur

      9/10

        Restitution des arômes

        9/10

          Facilité de montage

          9/10

            Pour

            • Le rendu Kayfun
            • Le contrôle de l'arrivée de liquide
            • La production de vapeur pour ce format
            • Deutsche Qualität

            Contre

            • Le réglage d'airflow sous le pin
            • On l'aimerait en 22mm
            Kayfun-Mini-v3-by-Svoemesto-nb
            Kayfun Mini v3 par Svoemesto

            SvoëMesto est de retour un peu plus d’un an après le Kayfun 4 avec un 19mm. Je confesse que ce n’est pas vraiment là que j’attendais SvoëMesto, je tablais plutôt sur un RTA suivant le sens du cloud, et bien non. Ce n’est pas le premier du modeur dans ce format, on se souvient du Kayfun mini 2.1, mais il semble que l’expérience du Kayfun 4 a donné quelques idées à SvoëMesto pour remettre au goût du jour ce format, en se débarrassant de certaines choses qui ne facilitaient pas l’expérience utilisateur.

            Spécifications

            • Terroir : Germano-russe
            • Capacité : 2ml
            • Format : diamètre de 19mm / hauteur 58mm hors drip tip et connecteur 510
            • Matériaux : Acier inoxydable, tank borosilicate
            • Monocoil
            • Airflow ajustable
            • Contrôle de l’arrivée de liquide

            Ce Kayfun Mini, reprend donc quelques concepts (arrivée de juice et ajustement de l’airflow) et un peu du design du Kayfun v4, tout en simplifiant énormément la conception et donc l’entretien et la prise en main. Le Kayfun Mini V3 est bien plus simple à prendre en main qu’un Kayfun V4 et surprise, pour ce format, il est assez aérien, tant et si bien que je ne l’ai même pas vapé ouvert à fond. Mais alors par dessus la super nouvelle… c’est qu’on passe de 41 pièces pour le Kayfun 4 à 6 pièces sur ce V3 mini.

            Derrière cet effort de simplification, SvoëMesto nous passe peut être un message et on se demande bien ce qui va suivre car on imagine évidemment mal le modeur ne pas revenir avec ce concept sur un format 22mm. Mais pour le moment nous allons nous pencher sur ce Kayfun 3 mini, car même si ce n’est pas mon format de prédilection, il faut bien avouer qu’il est assez surprenant. Niveau rendu, on reste bien dans l’esprit Kayfun, les aficionados ne seront pas trop dépaysés.

            Le Kayfun Mini V3 démonté
            Le Kayfun Mini V3 démonté : on est très loin des 41 pièces du Kayfun V4
            Le plateau a sensiblement été revu et corriger, on va voir qu'au montage, c'est un nouveau confort qu'il nous apporte, notamment sur le placement du coton. On retrouve notre classique arrivée d'air sous le coil sur cet atomiseur
            Le plateau a sensiblement été revu et corriger, on va voir qu’au montage, c’est un nouveau confort qu’il nous apporte, notamment sur le placement du coton. On retrouve notre classique arrivée d’air sous le coil sur cet atomiseur.
            Sous notre plateau, la griffe de Svoemesto, le numéro de série et un pin ajustable (SS), qui cache quelque chose
            Sous notre plateau, la griffe de Svoemesto, le numéro de série et un pin ajustable (SS), qui cache quelque chose
            Il case en fait notre réglage de flux d'air. Il faut donc pour l'ajuster démonter le dessous du plateau...
            Il case en fait notre réglage de flux d’air. Il faut donc pour l’ajuster démonter le dessous du plateau…
            et c'est avec cette petite vis qu'on ouvre (sens anti horaire) ou ferme (sens horaire) l'airflow.
            …et c’est avec cette petite vis qu’on ouvre (sens anti horaire) ou ferme (sens horaire) l’airflow.
            la base de notre atomiseur que l'on prendrait pour le réglage d'airflow et qui ne l'est pas est en fait notre contrôle d'arrivée de liquide.
            La base de notre atomiseur sur laquelle se fait la prise d’air via ces 4 trous et que l’on prendrait pour le réglage d’airflow et qui ne l’est pas est en fait notre contrôle d’arrivée de liquide.
            Pour le montage vous l’aurez compris, on part principalement sur du monocoil vu ce plateau. On voit d’ici dans le fond les 4 arrivées de liquide
            Notre chambre au bords bien épais laisse deviner une chambre extrêmement réduite
            Notre chambre au bords bien épais laisse deviner une chambre extrêmement réduite.
            Notre cheminée est relativement large et laisse tout de suite augurer un airflow relativement confortable pour un Kayfun
            Notre cheminée est relativement large et laisse tout de suite augurer un airflow relativement confortable pour un Kayfun. La gravure sur la chambre est évidemment très soignée, tout comme la qualité de l’usinage mais dire qu’un atomiseur de Svoemesto est parfaitement usiné, c’est de l’ordre du pléonasme.
            On retrouve évidemment ici pas mal du Kayfun V4
            On retrouve évidemment ici pas mal du Kayfun V4
            Un seul tank pyrex est fourni avec le Kayfun Mini V3, c'est un peu dommage, un spare ou un tank SS seraient bienvenus.
            Un seul tank pyrex est fourni avec le Kayfun Mini V3, c’est un peu dommage, un spare ou un tank SS seraient bienvenus. Cependant, il est assez épais.
            Niveau top cap, on retrouve le "barillet" du Kayfun v4
            Niveau top cap, on retrouve le « barillet » du Kayfun v4 qui sert au remplissage qui se fait donc par le haut.
            Il se fait précisément par là.
            Il se fait précisément par là.
            Et c'est avec cette pièce qu'on referme notre atomiseur et sur elle que l'on vient placer notre drip tip
            Et c’est avec cette pièce qu’on referme notre atomiseur et sur elle que l’on vient placer notre drip tip.
            Voici notre Kayfun rémonté
            Voici notre Kayfun rémonté
            Le driptip fourni est vraiment très joli, évidemment pas très large mais il fait le job, et la finesse de la gravure est remarquable.
            Le driptip fourni est vraiment très joli, évidemment pas très large mais il fait le job, et la finesse de la gravure est remarquable.
            Ici un petit montage à 0.7 ohm ce qui est relativement bas pour cet atomiseur mais l'airflow lui permet sans problème d'encaisser
            Ici un petit montage à 0.7 ohm ce qui est relativement bas pour un atomiseur de ce format mais l’airflow lui permet sans problème d’encaisser.
            Et le remplissage est un bonheur.
            Et le remplissage est un bonheur.

            Conclusion

            Ce nouveau Kayfun mini est un pur plaisir qui me réconcilie presque avec l’inhalation indirecte, bien qu’il soit assez polyvalent pour de l’inhalation directe. Évidemment, il reste un Kayfun, c’est à dire non taillé pour de l’ULR. C’est entre 0.7 et 0.8 ohm en configuration mécanique et à une puissance de 10 à 15w en électro que j’en ai tiré le meilleur parti pour mon usage avec un tirage relativement serré et des juices fruités ou des gourmands. Le Kayfun Mini aime bien les juices assez compliqués, il est précis dans sa restitution, chirurgical même. Certes, ses dimensions réduites y sont pour quelque chose, son arrivée d’air sous le coil et sa chambre très restreinte concourent aussi à cet excellent rendu.

            La simplification de la construction par rapport au Kayfun V4 est vraiment appréciable, on se perd moins à l’entretien comme au montage. Il y a toujours ce réglage d’airflow sous le pin du 510 qui me chagrine un peu, j’aimerais pouvoir le contrôler sans avoir à dévisser ce pin et jouer avec l’airflow en fonction de ce qui me reste dans les accus en mécanique. Sur un mod électro, ce petit soucis se fait évidemment moins sentir pour mon utilisation et c’est donc bien avec un électro que je l’apprécie le plus : on règle l’airflow une fois et on a plus à y toucher.

            Concernant la capacité de 2ml, c’est léger certes, mais il ne faut pas perdre de vu que cet ato n’est pas destiné au power vaping, on arrive donc à une autonomie parfaitement acceptable et le système de remplissage est vraiment efficace donc c’est un atoiseur « facile à vivre » au quotidien, même pour les nomades.

            J’ai beaucoup apprécié le plateau assez innovant dans son design qui permet un contrôle de l’arrivée de juice qui fait bien le job et surtout qui facilite grandement le placement du coton. Sa production de vapeur à faible puissance est assez impressionnante pour une personne qui comme moi n’est pas très habituée à ce format et à vaper aussi en dehors de certains genesis. En tout cas, il s’impose comme l’un des musts dans ce format, pour les mods à accus de 16x si vous voulez un setup flush ou sur une box électro.

            Les produits Svoemesto sont distribués en France par MFC Distribution, il est disponible dans de nobreuses boutiques physiques comme en ligne pour moins de 100 euros et restez à l’écoute car on imagine mal le modeur s’en tenir là, un Kayfun V5 en 22mm est probablement dans les bacs.

            Partager cet article :

            Twitter Facebook Google Plus mail

            Répondre

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *