JAI… envie d’une clope

JAI (testé cette merde)
JAI… testé cette merde

C’est probablement par pure vengeance que l’ami Yoann m’a offert pour mon anniversaire une JAI, le bidule d’Imperial Tobacco que Ma-Cigarette décrivait fort justement comme une e-cigarette pour rester fumeur. J’ai donc testé la JAI et je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous cette expérience hors du commun pour moi. Si même Elie Seimoun en chante les louanges, c’est soit qu’il a reçu un gros chèque, soit que c’est vraiment efficace… Je vous laisse deviner pour quelle hypothèse je penche le plus. Oui, c’est un peu facile de cracher sur un produit qu’on ne connait pas, merci Yoann de me permettre de dire ce que je pense de cette cigarette électronique sucette à nicotine.

JAI, c’est donc le truc hipster d’Imperial Tobacco, le produit qui devrait en toute logique être irréprochable pour vous permettre d’arrêter de fumer, et par là même conduire Imperial Tobacco à la ruine… heu wait !

Je reprends : JAI est un produit distribué par un réseau de buralistes, qui vendent des clopes et qui est censé vous permettre d’arrêter de fumer et donc conduire les buralistes à la ruine… oh wait again !

C’est marrant, il n’y a rien à faire je n’arrive pas à présenter ce machin sans en venir à la conclusion qu’il y a un truc qui cloche.

On va y arriver : JAI est un produit qui ne vous permettra pas d’arrêter de fumer et qui a été conçu pour vaper discrètement dans les lieux publics, et quand on passe en zone fumeur… et bien on a envie de s’allumer une clope, les buralistes sont contents, Imperial Tobacco est content, non seulement vous restez fumeur mais en plus vous achetez votre JAI pour vaper discret dans le métro. Enfin vaper… il faut le dire vite car si vous absorbez bien de la nicotine, le volume de vapeur que dégage ce machin est risible, la sensation est anecdotique. Côté discrétion, c’est très réussi. C’est sur tout le reste que ça pêche. Ah non, la boite zippo style est sympa aussi, je peux y ranger mes tournevis et clés allen de drippers. Et ça tombe bien, car je rejoins tout à fait Ma-Cigarette sur le fait que ce produit ne permettra à personne d’arrêter de fumer.

Allez ouvrons le bidule pour regarder ce qu’elle a dans le bide…

Commençons par ce petit dépliant, qui décrit la JAI et vous donne les infos pour vous faire rembourser le premier achat
Commençons par ce petit dépliant, qui décrit la JAI et vous donne les infos pour vous faire rembourser le premier achat. Niveau marketing, ils ont mis le paquet
On y apprend qu'il existe des recharges avec 3 arômes : Rich, Fresh et Intense. Je n'ai gouté que les deux premières. Le liquide proviendrait de France et d'Allemagne
On y apprend qu’il existe des recharges avec 3 arômes : Rich, Fresh et Intense. Je n’ai gouté que les deux premières. Le liquide proviendrait de France et d’Allemagne
Le packaging ne manquera pas de vous faire penser à celui d'une boite de préservatifs, puisqu'on peut lire en haut à gauche :  "Goût extra, plaisir prolongé".  On est sur des teintes de blanc et de noir, Apple style...
Le packaging ne manquera pas de vous faire penser à celui d’une boite de préservatifs, puisqu’on peut lire en haut à gauche : « Goût extra, plaisir prolongé ». On est sur des teintes de blanc et de noir, Apple style, le luxe en moins…
Au dos du package, on apprends que la recharge, c'est un peu comme du gaz sarin, les 16mg de nicotine pourraient contaminer vos vêtements. Gaffe donc avec ce trucs... En fait non, ne paniquez pas, avec ce taux de nicotine vous ressentirez tout juste un ultra léger picotement  au contact avec la peau
Au dos du package, on apprend que la recharge, c’est un peu comme du gaz sarin, les 16mg de nicotine pourraient contaminer vos vêtements. Gaffe donc avec ce trucs… En fait non, ne paniquez pas, avec ce taux de nicotine vous ressentirez tout juste un ultra léger picotement au contact avec la peau
Donc le crédo d'Imperial Tobaco, c'et "nous n'avons qu'une vie, vivons la pleinement"...
Donc le crédo d’Imperial Tobacco, c’est « nous n’avons qu’une vie, vivons la pleinement« … et en plus ils se foutent de notre gueule, grande classe les mecs.
Et le tout est très bien documenté
Et le tout est très bien documenté
Et voici ce qu'on découvre dans le pack, un chargeur usb et une boite contenant nos deux JAI
Et voici ce qu’on découvre dans le pack, un chargeur usb et une boite contenant nos deux JAI
L'ouverture de la boite se fait comme celle d'un Zippo, avec le petit clic qui va avec
L’ouverture de la boite se fait comme celle d’un Zippo, avec le petit clic qui va avec
Et voici nos deux JAI, et vu l'autonomie de ce genre de batterie, ils vous en faudrait en fait une trentaine pour tenir la journée
Et voici nos deux JAI, et vu l’autonomie de ce genre de batterie, ils vous en faudrait en fait une trentaine pour tenir la journée
Il faut enlever les plastiques  aux extrémités, surtout le plus petit qui bouche le trou d'arrivée de la vapeur, sinon ça fonctionne moins bien
Il faut enlever les plastiques aux extrémités, surtout le plus petit qui bouche le trou d’arrivée de la vapeur, sinon ça fonctionne moins bien
Voici comment se charge la batterie
Voici comment se charge la batterie, la petite led est allumée pendant la charge et quand on tire dessus
c'est par ici que se fait la prise d'air (4 mini arrivées d'air)
c’est par ici que se fait la prise d’air (4 mini arrivées d’air)
Et c'est donc par là qu'on tire, la vapeur arrive par ce petit trou
Et c’est donc par là qu’on tire, la vapeur arrive par ce petit trou
la recharge à droite se vis sur la batterie. C'est une recharge qui se veut "TPD compliant", genre inviolable pour reprendre les termes de la directive.
la recharge à droite se vis sur la batterie. C’est une recharge qui se veut « TPD compliant », inviolable pour reprendre les termes de la directive.
Déformation professionnelle, j'aime bien violer les trucs inviolables, je me suis donc équipé d'un petit tweezer coudé et pointu
Déformation professionnelle, j’aime bien violer les trucs inviolables, je me suis donc équipé d’un petit tweezer coudé et pointu
... pour faire sauter cette petite pièce qui fait office de contact et accueil un petit bout d'isolant pour le négatif du coil... car oui là dessous se cache un coil...
… pour faire sauter cette petite pièce qui fait office de contact et accueil un petit bout d’isolant pour le négatif du coil… car oui là dessous se cache un coil… On voit à gauche la pate du négatif qui dépasse de la batterie
Et voilà où se cachent le coil et le liquide
Et voilà où se cachent le coil et le liquide. On va s’arrêter là je vais pas chercher à refaire un coil pour ce truc mais je ne doute pas que certains acharnés s’amuseront à les reconstruire.

Conclusion

Ce truc est un produit pas top (comprenez une innommable merde), que vous avez déjà été nombreux à dénoncer, ce à juste titre. Le genre de produit idéal pour dégouter un fumeur de la cigarette électronique et le faire rester de longues années encore à ses deux paquets de malbachs quotidiens. Les recharges fournies à 16mg de nicotines collent bien avec la puissance ridicule de la batterie, on ne sent pas la nicotine ce malgré le taux ahurissant comparé à ce que je vape d’habitude (entre 1 et 3mg, plus rarement sur du 6mg, plutot sur un Genesis ou un reconstructible à tank). L’absence de switch, en mode « tu tires et il ne se passe rien » est très cohérente avec ce genre de produit « cigalike » dont le concept n’est ni efficace, ni innovant, ni rien du tout d’ailleurs. Je pourrais vous parler des deux liquides que j’ai gouté dans ces recharges, mais franchement, ils sont insignifiants et ne valent certainement pas que je vous fasse perdre du temps en m’y attardant.

La JAI est évidemment à fuir, comme tous les produits « cigalike », ça ne vous permettra jamais d’arrêter de fumer. Si vous souhaitez arrêter la cigarette, entrez plutôt dans une boutique spécialisée pour vous faire conseiller par un professionnel. Un toxicomane n’irait pas chercher un produit de substitution chez son dealer, n’allez donc pas chez un buraliste (sauf de très rares exceptions de buralistes très compétents sur ce genre de produits, oui il en existe) pour acheter une cigarette électronique.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

15 comments

  1. Testé aussi, cette « innommable merde » !
    Et pour arriver à obtenir, ne serait-ce qu’un tout petit poil de vapeur et en ressentir le goût, il faut aspirer comme un furieux… à s’en essouffler ! Un comble!
    Pas étonnant qu’il en faille 5 à la fois à Elie Semoun pour ressentir quelque chose !

  2. Superbe review Bluetouff !
    Tu nous donnerais presque envie…de la boite 😉
    Quoique…à y réfléchir un peu, c’est peu-être pas une mauvaise idée.
    Étant donné qu’il rembourse le premier achat, si un max de personnes achetaient et se faisait rembourser leur truc ça les calmerait un peu… (bon OK vu leur puissance financière c’est mal barré 🙁 )

  3. Pfiou tu charges sur un ordi t’as confiance… Ce genre de petit chargeur de merde c’est juste 2 fils et l’électronique embarquée de la JAI ça doit pas casser des briques niveau protection en charge etc… Ma première mini a fait boom sur un chargeur comme ça (sur un transfo mural).

    1. A mon avis la protection est inexistante, elle consiste à un petit joint de plastic au niveau du contact de la recharge sur l’accu pour le négatif, comme sur une mèche de protank.
      J’ouvrirai bien la batterie mais j’ai moyennement confiance…

  4. Dommage. Le format cigarette est vraiment intéressant, pour les fumeuses surtout. Ces incorrigibles coquettes sont nombreuses à considérer une simple ego comme étant bien trop volumineuse et donc disgracieuse, sans l’élégance naturelle d’une cigarette. Sinistres connes, nombre de ces petasses troqueraient néanmoins leur sucette à cancer contre une cigarette électronique de petite taille. La eroll de joytech fait le job correctement.

        1. 1) cne fracasse, tu dois en avoir une bien petite pour traiter la gente feminine comme tu le fais
          2) bluetouff – j’aurais aimé lire de ta plume: tu peux te détendre un peu avec les insultes cne fracasse – ce commentaire complètement déplacé avait déjà été reporté par moi même la semaine dernière

        2. Les termes de Cnefracasse sont l’expression d’une opinion (et connaissant le bonhomme, c’est pas du 1er degré) et non des insultes dirigées envers une personne.
          Je propose donc qu’on se calme un peu tous svp.

    1. Bienvenu au club, j’aime pas ce gars, c’est physique. C’est un prétentieux (je l’ai rencontré) à l’humour discutable qui, n’en doutez pas, s’est fait payer une petite fortune pour sucer 5 tubes en photo.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *