Heracles RDA de Hell’s Vap : conception française bonne pour une naturalisation pinoy

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Heracles RDA, by Hell's Vap
Heracles RDA, by Hell’s Vap

Je vous avais déjà parlé de Hell’s Vap pour son kit drip tip, l’Infinitip… et bien Hell’s Vap a récidivé, cette fois ci avec un RDA qui s’adresse aux power vapers. Donc autant vous le dire tout de suite, si vous aimez a petite vape pépère à 0.8 ohm, cet atomiseur n’est pas pour vous. L’Heracles est un atomiseur conçu en France et produit en Chine, il arrive donc sur un segment de marché sur lequel on commence à voir pas mal de belles choses qui n’ont parfois pas grand chose à envier à des atomiseurs vendus deux fois plus chers. L’Heracles est de ceux là et se paye en plus le luxe d’une option très intéressante, une chambre en peek (en plus de celle en acier inoxydable 316L), un isolant qui se montre redoutable d’efficacité et va vous permettre de pousser vos accus dans leurs retranchements… le tout sans la moindre chauffe.

Comme nous allons le voir, ce dripper a les défauts de ses qualités, et inversement. C’est un véritable pousse au crime et commencez par investir dans des accus et un mod adapté pour pouvoir en tirer le meilleur parti. Son airflow n’étant pas réglable, il va falloir trouver le montage qui vous convienne pour avoir une vape plus ou moins chaude et un volume de vapeur soit énorme, soit monstrueux… c’est au choix. En fait le choix c’est que vous n’avez pas le choix, vous allez enfumer votre salon, donc évitez de vaper à côté de madame quand cette dernière regarde la télévision.

Allez, c’est parti, regardons ça en images :

L'Heracles avec sa chambre SS, son plateau, son drip tip largeet 3 adaptateur pour drip tip 510... et c'est pas fini...
L’Heracles avec sa chambre SS, son plateau, lui aussi en acier 316L comme la visserie, son drip tip large et 3 adaptateurs pour drip tip 510 (SS cuivre et teflon) … et c’est pas fini…
Heracles-by-hells-vap-002
Un coup d’oeil sur l’airflow, et on comprend tout de suite que c’est pas l’atomiseur de Casimir, le village dans les nuages, c’est vous qui allez en devenir l’architecte
La gravure sur la chambre SS est très soignée. On voit également un dissipateur de chaleur sur la partie supérieure
La gravure sur la chambre SS est très soignée. On voit également un dissipateur de chaleur sur la partie supérieure
Voici la chambre avec l'adaptateur 510 SS et le petit drip tip téflon
Voici la chambre avec l’adaptateur 510 SS et le petit drip tip téflon (super agréable en bouche au passage)
La gravure au verso
La gravure au verso
Cet excellent plateau embarque des plots négatifs taillés dans la masse, un plot positif plaqué or et le pin est isolé par du peek
Cet excellent plateau embarque des plots négatifs taillés dans la masse, un plot positif plaqué or et le pin est isolé par du peek. Les trous sont assez confort pour envoyer du 0.80mm en dual coil, c’est ce qu’on lui demande.
La chambre est elle aussi assez profonde et c'est tant mieux car car on sent que notre montage va téter sévère.
La chambre est elle aussi assez profonde et c’est tant mieux car car on sent que notre montage va téter sévère.
Sous le plateau, on découvre la griffe Hell's Vap et le serial. Attention le plot que vous voyez n'est pas définitif, il sera en cuivre.
Sous le plateau, on découvre la griffe Hell’s Vap et le serial. Attention le plot que vous voyez n’est pas définitif, il sera en cuivre.
Et ce gros drip tip je ne vous ai pas encore parlé de ce drip tip. C'est un bonheur, tenu par deux joints toriques, on peut attraper son 26650 par ce drip tip, ni la chambre ni lui ne bougent, c'est parfait.
Et ce gros drip tip je ne vous ai pas encore parlé de ce drip tip. C’est un bonheur, tenu par deux joints toriques, on peut attraper son 26650 par ce drip tip, ni la chambre ni lui ne bougent, c’est parfait.
Nous n'avons que deux arrivées d'air, c'est donc dual coil de rigueur, mais un peu de finesse dans ce monde de brutes, regardez ce joli dôme sous le top cap
Nous n’avons que deux arrivées d’air, c’est donc dual coil de rigueur, mais un peu de finesse dans ce monde de brutes, regardez ce joli dôme sous le top cap
Et c'est à qu'on se rend compte que l'arrivée d'air est parfaitement dosée pour cet énorme dirp tip
Et c’est à qu’on se rend compte que l’arrivée d’air est parfaitement dosée pour cet énorme dirp tip
Ah oui, je vous avais dit que c'était pas fini. A gauche une chambre peek, à droite la chambre SS. Et cette chambre peek, elle est bluffante. Le confort d'usage est génial : on a strictement aucune chaufe
Ah oui, je vous avais dit que c’était pas fini. A gauche une chambre peek, à droite la chambre SS. Et cette chambre peek, elle est bluffante. Le confort d’usage est génial : on a strictement aucune chaufe
On a le même airflow, le même dôme et le même dissipateur de chaleur sur cette chambre. Sauf que là, le dissipateur a un intérêt esthétique et c'est tout, vu qu'elle ne chauffe pas du tout
On a le même airflow, le même dôme et le même dissipateur de chaleur sur cette chambre. Sauf que là, le dissipateur a un intérêt esthétique et c’est tout, vu qu’elle ne chauffe pas du tout
Evidemment, avec un tel airflow, on ne va pas le vaper bien haut.  Voici un montage au Plat 22
Evidemment, avec un tel airflow, on ne va pas le vaper bien haut. Voici un montage au Plat 22
C'est l'un des montages les plus "raisonnables que j'ai fait dessus jusque là.
C’est l’un des montages les plus « raisonnables que j’ai fait dessus jusque là.
Le coton en place
Le coton en place
On pense à dégager le dessous des coils
On pense à dégager le dessous des coils
Et voilà, prêt pour la dégustation
Et voilà, prêt pour la dégustation…

Conclusion

L’Heracles ne s’adresse pas à tout le monde, son airflow fait qu’il va falloir coiler du lourd pour envoyer du cloud… Il s’adresse donc à un public avertis d’amateurs de power vaping, et ça tombe bien, cette vape, je l’adore. Sa promesse est d’être un bon atomiseur de sub-ohm, et sa promesse est tenue, haut la main. C’est à partir de 0.3 ohm qu’on va commencer à avoir quelque chose d’intéressant et en dessous de 0.1 qu’on s’éclate vraiment, tout particulièrement avec le top cap en peek et le drip tip large en téflon. On peut se lâcher, il n’y a pas la moindre chauffe, c’est vraiment impressionnant. Chain vapez le à 0.08  ohm et attrapez le à pleine main, vous ne risquez pas la moindre brûlure, on en oublie presque qu’on a une petite bombe dans le creux de la main.

L’airflow est très ouvert et comme il n’est pas réglable, c’est avec le diamètre interne de vos drip tips qu’il vous faudra jouer s’il ne vous convient pas. De mon côté, c’est bien avec le drip tip large que je l’apprécie le plus : entre 0.06 et 0.10 ohm, l’Heracles est bien joueur, bien équilibré, sa vape est lourde, dense bien saturée. L’utilisation que je vous recommanderai avec l’Heracles, c’est sur une bonne box mécanique avec accus en parallèle et un switch adapté à ces puissances pour gagner en sécurité, c’est là qu’il donne à plein régime. La chambre en peek, pour moi c’est une première, je n’en avais jamais vu jusque là et ici encore, c’est un bon calcul… ça fonctionne particulièrement bien. La restitution des arômes est très bonne pour un atomiseur de cloud chasing.

Proposé dès la fin du mois de janvier 2015 au prix de 50 euros, (il est maintenant disponible en pré-commande) cet atomiseur se situe donc un segment très abordable pour un atomiseur de cette qualité et vient directement concurrencer les RDA de Magbay (Youde) en apportant sa touche : un dôme très prononcé, un drip tip large, des matériaux vraiment haut de gamme.. et cette chambre en peek aussi déconcertante qu’efficace. Ok il est un peu exclusif, mais au moins vous saurez pourquoi vous le choisirez, et en plus d’être de conception française, il restitue bien mieux les arômes qu’un Mutation X.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

9 comments

  1. Un Grand merci pour cette revue, produit très intéressant.
    Je pense toutefois que l’on a une solution pour régler l’air Flow, c’est d’utiliser le réducteur pour DripTip, et d’utiliser des DripTip avec un diamètre intérieur adapté au débit que l’on a besoin 😀
    Bravo à l’équipe d’Hell’S Vap 😉

        1. je pense qu’elle se dissipe naturellement par l’airflow et le drip tip, je ne constate pas de chauffe anormal au niveau du plateau vers l’accu si c’est le sens de la question

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *