Hellfire RDA : le britannique atypique

Hellfire-RDA-Caravela-nb
Le HellFire RDA sur un Caravela

Après l’excellente news que je vous annonçais il y a peu avec ce premier coup d’oeil sur l’Origen RDA Little 16mm, on va revenir sur un autre tout petit dripper mais radicalement différent. Il n’est pas tout neuf, masi il n’est pas pour autant dénué d’intérêt. Je dois avouer être tombé dessus par hasard puisque c’était un bonus à l’achat d’un mod dont je vous parlerai le moment le venu (lui non plus pas récent). J’avais bien repéré cet atomiseur mais je n’y serai probablement pas venu naturellement. Ce petit RDA est d’origine britannique et il l’oeuvre d’Hellfire Mods (The Attysmith).

Il est compliqué de passer à côté du savoir faire, particulièrement lorsque l’on parle de Genesis (Hellfire, MCRRocket Science Mods, FogattySerpent Breath), mais nos amis britanniques font aussi de bons de drippers à l’image d’Hellfire Mods. Et l’atomiseur que nous allons aujourd’hui aborder est intéressant car c’est tout à fait le genre de petit dripper qui serait capable de séduire un public normalement acquis au genesis, tant pour son tirage que pour son rendu général.

Si vous vous attendez à du dripper à gros nuages, allez plutôt voir du côté des philippins ou des américains, outre-Manche, on est un peu plus fins. Notre dripper Hellfire est orienté saveurs, il n’a pas une cuve qui viendra concurrencer celle d’un Origen V3 ou d’un Twisted Messes, ce n’est pas non plus technique puisqu’il n’est pas doté d’airflow ajustable et ne vous autorisera que des montages à simple coil avec ses deux plots… ce qui n’en fait pas non plus le dripper le plus polyvalent du monde.

Mais tout comme nos amis britanniques roulent à gauche et font bouillir la viande, on ne va pas non plus s’attendre à ce qu’ils nous sortent un énième dripper de cloud chasing avec la tronche de Sid Vicious gravée sur la chambre. HellFire Mod se fait un point d’honneur à nous livrer des atomiseurs aussi surprenants que les couleurs des tenues de la reine Elisabeth II et c’est tant mieux. God save the Queen and UK vape mods…

Hellfire-RDA-001
Avec le Hellfire, on fait plutôt dans le basic. Un positif, un négatif non surélevé, et une petite cuve. Le top cap est lui un peu plus travaillé
Hellfire-RDA-002
L’intéreir du trop cap est plat, et il n’est pas bien haut
Hellfire-RDA-003
Le pin est tenu par un écrou plat, mais ce système simple permet un ajustement bienvenu. Ce plateau se prête très bien à des montages mesh en U.
Hellfire-RDA-004
Notre pin est donc aujustable en SS, mais l’isolant lui semble être en delrin, en tout ca ce n’est pas du peek, on prendra donc soin de ne pas le pousser trop bas ou de ne pas envoyer trop de puissance en électro.

Hellfire-RDA-005

Hellfire-RDA-006
Le top cap n’est donc pas bien haut, il dispose d’une ailette destinée à dissiper la chaleur. Assez indispensable sur cet atomiseur
Hellfire-RDA-007
Je l’utilise avec ce drip tip de Vape Prod en configuration minimaliste pour conserver son côté ultra compact, ce drip tip lui va comme un gant, vous en trouverez par exemple sur VapStor
Hellfire-RDA-008
Le Hellfire RDA existe en deux version, une avec l’airflow sur la chambre, l’autre avec l’airflow dans le haut de la chambre sous l’ailette, invisible. Notez que j’ai considérablement élargi ce trou, à la base, c’est plutôt de l’ordre de 0.8mm, donc avec un tirage vraiment très serré
Hellfire-RDA-009
Voici un montage simple à 4 spires de 0.40 espacées sur un diamètre de 2,5mm
Hellfire-RDA-010
Avec de la Fiber Freaks classique densité 1. On enroule naturellement autour du positif
Hellfire-RDA-011
Pour maximiser la capacité de juice, on prend soin de laisser notre fibre bien aérée afin qu’elle se gorge correctement de juice
Hellfire-RDA-012
Avec ce montage on arrive à 0.54 ohm, je vous recommanderai d’éviter d’aller plus bas et même de rester plus haut avec l’airflow par défaut. Cet atomiseur n’a vraiment pas besoin d’être brutalisé
Hellfire-RDA-013
Et le voici avec la fibre qui a bu notre juice. D’aileurs l’autonomie est étonnamment bonne pour une si petite cuve si on prend soin de s’appliquer en plaçant notre fibre
Hellfire-RDA-014
Avec ses 19,7mm de diamètre, on ne s’attendra pas à ce qu’il soit flush, mais ce ‘n’est pas pour autant désagréable, et sur une mini box, ce détail est vite oublié

Conclusion

Ce Hellfire n’est pas le plus simple à monter et il peut dérouter les débutants, ce malgré qu’il soit taillé exclusivement pour le simple coil. Ne proposant pas de pin central percé, il faudra bien prendre garde que le résidu de coil du positif ne vienne pas faire contact avec le plateau sous peine de vous manger un bon gros short qui vous ferait passer un dry hit pour du Graham Cracker de chez Capella… oui ça sent le vécu, je vous le concède… deux ou trois fois même. Ça, je ne peux que le considérer comme un point faible, il y a surement quelque chose à faire pour faciliter les montages même si on comprend tout de suite que ce dripper ne s’adresse pas vraiment aux débutants. Les plus confirmés aiment eux aussi la simplicité, et personne n’aime se tirer une barre qui vaporise un short.

Si vous appréciez les drippers au tirage ultra serré, le Hellfire pourrait vite vous donner satisfaction sans aucune modification. Pour ma part comme nous l’avons vu, après en avoir profité quelques semaines avec le tirage d’origine, j’ai fini par élargir notre arrivée d’air à 2mm. J’ai eu la main lourde dirons les puristes, mais je ne le regrette pas. Certes je perds en autonomie de juice, je perd un petit peu en rendu des saveurs, mais pour ma vape, je gagne en efficacité et sans avoir une énorme manche à air, je peux vaper à 0.5/0.4 ohm avec sans m’exposer à une chauffe trop importante avec le drip tip adapté. Concernant les questions de chauffe, j’aurais apprécié un dissipateur aussi efficace que celui de l’Origen RDA L16, mais si vous l’utilisez avec l’airflow standard, vous vaperez probablement plutôt entre 0.8 et 1.2 ohm avec cet atomiseur et dans ce cas vous n’aurez pas les mêmes besoins qu’à 0.4 / 0.5 ohm. On peut donc difficilement lui reprocher de ne pas être équipé d’un système efficace pour palier des problèmes inhérents à l’utilisation « contre nature » que j’en fais, c’est bien fait pour ma tronche, j’aurais dû commencer par le percer en 1,2mm puis 1,5mm pour vérifier ce point. À moi de m’équiper d’un drip tip en conséquence maintenant.

Côté points positifs, on notera évidemment ce rendu des arômes très intéressant, moins scolaire que celui auquel je me serais attendu sur un atomiseur britannique. Je prends un immense plaisir à vaper des custards tabacs avec, plus exactement mon custard noisette maison avec un peu de Kentucky de chez DiY and Vape. J’ai trouvé le hellfire un peu plus décevant sur les arômes fruités, mais là je pense qu’on entre vraiment dans le subjectif (je me fais un peu une overdose de fruités exotiques, j’en ai trop testé ces derniers temps).

On notera aussi ce système de réglage certes rudimentaire mais efficace du plot positif et ça tombe bien car un si petit atomiseur, je l’utilise évidemment beaucoup avec des mini mods en 18350 dotés d’un top cap hybride (Fortune, Red Rod et Calibre). Sur ces mods, en jouant avec ce pin, il m’est donc possible de réduire la course du switch à un débattement insignifiant, surement de l’ordre du tiers de millimètre sur le Fortune.

Je n’en ferai certes pas mon atomiseur all day, mais voilà, il apporte quelque chose de différent et de pas désagréable du tout, c’est même un petit bonheur du matin pour accompagner le café, vissé sur un petit mod en 18350 en attendant de se sentir moins gauche pour attraper sa box ou son 26650.

Le Hellfire est un dripper très singulier pour moi, mais si je le vape principalement à la Fiber Freaks ou au Coton Bacon v2, rien ne vous empêche d’envisager un montage au mesh, et c’est d’ailleurs très proche de l’esprit d’un genesis avec ce tirage très serré que l’on a par défaut. En plus du public destiné à ce type de dripper, les amateurs de genesis pourraient logiquement tout à fait se laisser séduire par ce dripper à la fois simple, efficace dans son style, un peu chiant à monter (comme un genesis)… mais il est, et ça c’est la mauvaise nouvelle, relativement rare. Quand il est disponible, sur le site d’Hellfire, il vous en coûtera £65 soit 87€, ou peut être aurez-vous plus de chance en trouvant un d’occasion, pour ma part je ne trouve pas que ce soit le meilleur rapport qualité prix du moment même si le public qu’il vise lui trouvera toutes les qualités du monde.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *