Haze RDA de Vapehead Origins : un des meilleurs rapports qualité prix du moment

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Haze-RDA-by-Vapehead-Origins-001
Haze RDA par Vapehead Origins (USA)

J’avais repéré il y a quelques temps ce petit RDA que je vous propose aujourd’hui de découvrir, le Haze de VHO (Vapehead Origins), un modeur philippin qui s’est déjà illustré notamment avec ses mods, le Titan, le Cronus ou le Raijin (mon préféré du modeur). L’airflow du Haze m’avait un peu intrigué car il superpose deux arrivées pour chaque coil et pour avoir déjà repercé quelques atomiseurs un peu à l’arrache de la même manière, j’avais déjà pu constater que cette méthode refroidissait bien la vapeur dans la chambre et procurait un énorme rendu assez agréable à vaper bas. Refroidir l’air un peu au dessus de l’endroit de la chauffe, ça fonctionne bien et ça a une tendance à densifier la vapeur.

Et au déballage du Haze j’ai eu la surprise de découvrir que le RDA est fourni non pas avec un mais deux top caps :

  • l’un est manifestement dédié au cloud chasing puisqu’il intègre un drip tip à large diamètre et sert de bague de réglage du flux d’air en ouvrant pour les deux coils les deux trous superposés de la chambre;
  •  l’autre plus classique vous permet de placer vos propres drip tips mais n’ouvre que les arrivées d’air inférieures pour un ou deux coils.

On regarde tout ça en images et je vous explique comment j’ai trouvé ce petit RDA 😉

Le packaging et la carte d'authenticité ne sont pas ce qu'il y a de plus réussi dans le Haze, mais peu importe car il se rattrape haut la main
Le packaging et la carte d’authenticité ne sont pas ce qu’il y a de plus réussi dans le Haze, mais peu importe car il se rattrape haut la main avec d’autres qualités plus importantes à mes yeux
Dés le premier coup d'oeil on sent qu'on va s'amuser avec lui
Dés le premier coup d’oeil on sent qu’on va s’amuser avec lui
Le plateau accroche tout de suite l'oeil, tout comme le top cap de gauche, celui qui intègre le drip tip à gros diamètre
Le plateau accroche tout de suite l’oeil, tout comme le top cap de gauche, celui qui intègre le drip tip à gros diamètre. Sur la chmabre à droite, c’est le top cap alternatif qui est monté, pour un rendu un peu plus standard en simple ou en double coil
Ici monté avec le top cap dédié au power vaping, on a un RDA au look presque trop sobre pour les performances qu'on subodore
Ici monté avec le top cap dédié au power vaping, on a un RDA au look presque trop sobre pour les performances qu’on subodore grâce à ces énorme arrivées d’air sur la chambre, j’apprécie ce contraste
Les deux top caps intègrent notre désormais traditionnel dôme pour accentuer le rendu des arômes
Les deux top caps intègrent notre désormais traditionnel dôme pour accentuer le rendu des arômes
Sous le plateau, on découvre un pin ajustable
Sous le plateau, on découvre un pin ajustable
Observez la forme de ce plateau très intelligemmen concue pour ne pas compresser le coton entre les paroies de la cuve et vos résistances
Observez la forme de ce plateau très intelligemment conçus pour ne pas compresser le coton entre les parois de la cuve et vos résistances, ceci assure une capillarité optimale, c’est donc un plus incontestable.
Le plot positif est doublé, et les trous sont confortable, sans être énormes
Le plot positif est doublé, et les trous sont confortables, sans être énormes
La chambre arbore le logo du Haze et le numéro de série
La chambre arbore le logo du Haze et le numéro de série
Voici le top cap dédié au cloud chasing, celui qui règle à la fois les arrivées d'air supérieures et inférieures de chaque côté de la chambre. On voit aussi le diamètre énorme de l'arrivée du drip tip
Voici le top cap dédié au cloud chasing, celui qui règle à la fois les arrivées d’air supérieures et inférieures de chaque côté de la chambre. On voit aussi le diamètre énorme de l’arrivée du drip tip intégré à ce top cap
Là c'est un peu plus flagrant : à gauche le top cap équipé d'un drip tip standard... il n'y a pas photo
Là c’est un peu plus flagrant : à gauche le top cap équipé d’un drip tip standard… il n’y a pas photo
Le drip tip intégré au top cap de compétition du Haze et même recouvert d'un isolant thermique
Le drip tip intégré au top cap de compétition du Haze et même recouvert d’un isolant thermique
Le voici en setup avec le Lys de Samato, un look que j'aime beaucoup
Le voici en setup avec le Lys de Samato, un look que j’aime beaucoup

Conclusion

J’ai vraiment adoré la palette de rendus offerte par les deux top cap, ce Haze sait tout faire. Le Haze est un atomiseur très bien conçu, on sent que le modeur s’est cassé la tête pour arriver à la conclusion qu’il fallait offrir deux top caps différents avec cet atomiseur. le Haze a une apparente simplicité, tant dans le look que dans le concept, qui à l’usage se montre bien plus subtil qu’il n’y parait au simple coup d’oeil. La forme du plateau, tout particulièrement les renfoncement à l’intérieur pour laisser passer le coton sans venir le compresser contre le coil, c’est vraiment une excellente idée.

On a donc ici un atomiseur intelligent, bien conçu, doté de deux top cap et qui offre une polyvalence très satisfaisante, tout ça pour un prix de 89 euros chez Arrow Vape, ou chez Vapediem qui en a également, ainsi que Sqyclop… ce qui le catapulte à mes yeux dans cette gamme comme l’un des meilleurs RDA dans cette catégorie. Je l’ai testé de 0.6 à 0.12 ohm, sa polyvalence lui confère pas un énorme caractère dans une utilisation ou une autre mais il s’en tire très bien partout, avec les deux top caps, ouverts à fond ou plus serrés, bien mieux que d’autres atomiseurs bien plus chers.

Chapeau bas à VHO pour ce Haze, j’ai vraiment tout aimé et sur l’atomiseur lui même, je ne trouve vraiment pas grand chose à redire sur l’atomiseur lui même. Le seul autre bémol que j’émettrais concerne le packaging assez cheap et la « carte » d’authenticité qui sent bon l’imprimante domestique et dont le modeur aurait pu faire l’économie… mais très franchement, ceci ne retire rien à ses énormes qualités de vape et à sa conception particulièrement bien sentie. VHO vient officiellement de rentrer dans mes tablettes.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

      1. Pas de problème, c’est vrai que vu comment ils sont bien implantés aux US, cela peut prêter à confusion. Ils ont leur propres boutiques là-bas mais si je dis pas de bétises les créateurs vivent aux philippines. 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *