Haze Mini par Vapehead Origins : le petit pinoy nerveux

Le Haze Mini de VapeHead Origins
Le Haze Mini de VapeHead Origins

Voici un atomiseur philippin que beaucoup d’entre vous connaissent déjà depuis un bon moment et qui je dois l’avouer m’a donner du fil coil à retordre. C’est pourtant un atomiseur qui a connu un franc succès, et à juste titre. J’avais moi même vraiment apprécié le Haze premier du nom, et puis l’ami Jean-Maurice de Arrow Vape m’envoie ce Haze Mini, signé Vapehead Origins (VHO), alors même que je regardais d’un oeil curieux mais sceptique déferler les RDA « mini », une tendance lourde de cette année. Vapehead Origin côté atomiseurs, on sait d’office que c’est du sérieux et que VHO a signé une box mécanique particulièrement intéressante, la Quad, qui se distingue par un système innovant « no tool » pour changer les accus. Quoi qu’il en soit, on sait que VHO est un modeur actif sur lequel il faut compter et dont on reparlera régulièrement ici.

Mais revenons à ce #@&!% de Haze Mini… je confesse que mes premiers montages ont été laborieux. Laborieux car si niveau volume de vapeur il n’y avait absolument rien à redire, j’avais du mal à retrouver mes marques niveau rendu des arômes sur mon propre all day que je trouvais bien plus terne que sur le Silence de Vapershock ou le Mirage V1, deux atomiseurs que je pratiquais énormément à cette période, ou encore le Derringer.

Et pourtant j’y revenais sur ce Haze Mini, car outre le fait que je le trouve très esthétique, je palliais ma déception sur les custard avec des juices « qui piquent », des trucs un peu mentholés. Comme souvent dans ce cas, particulièrement avec des atomiseurs qui sans faire l’unanimité sont quand même largement encensés, si j’ai un problème et que je n’arrive pas à obtenir ce que je veux, c’est que je m’y prend forcément mal. Et forcément, c’est un peu vexant, ce qui fait que j’ai mis bien longtemps à me décider à en parler.Pourquoi arrivais-je à tirer quelque chose de bien meilleur sur le Derringer que sur le Haze à montage équivalent, alors même que le Derringer souffre d’une chauffe nettement plus importante que le Haze Mini ? La réponse était pourtant simple… ce sont deux atomiseurs totalement différents, ils ne se montent pas de la même manière.

Et en s’obstinant, un peu, ça paye toujours, j’ai donc fini par trouver un montage qui me convient très bien sur cet ato pour mes custards et qui ne « bride » pas cette petite machine à clouds qu’est ce Haze Mini. Il est très proche de l’un des montages que je vous avais présenté il y a peu avec le Rage, il faut croire que ces petits atos aiment bien le parallel coil.

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.

 

Le plateau du Haze Mini ne propose pas une cuve bien profonde, cependant, sa découpe maximise sa capacité et facilite le montage.
Le plateau du Haze Mini ne propose pas une cuve bien profonde, cependant, sa découpe maximise sa capacité et facilite le montage.
Côté plots, on a un positif doublé et des négatifs taillés dans la masse du plateau... confort et performances.
Côté plots, on a un positif doublé et des négatifs taillés dans la masse du plateau… confort et performances. Le top cap est lui tenu par un gros joint torique à qui on prêtera une très bonne durabilité.
Le contact argent n'est pas ajustable, cependant il dépasse correctement, on peut donc l'utiliser sans crainte sur un mod à top cap hybride
Le contact argent n’est pas ajustable, cependant il dépasse correctement, on peut donc l’utiliser sans crainte sur un mod à top cap hybride, l’isolant semble être en peek, donc résistant à de très hautes températures… tant mieux vu ce que l’on est tenté de lui infliger.
La chambre a une finition satinée assez sympa, une gravure laser l'agrémente.
La chambre a une finition satinée assez sympa, une gravure laser l’agrémente.
Les airflows sont assez originaux, ils sonsistent en 2*2 cyclopes superposés.celui du haut est moins ouvert que celui du dessous
Les airflows sont assez originaux, ils consistent en 2*2 cyclopes superposés.celui du haut est moins ouvert que celui du dessous
Et c'est avec les deux top caps fournis qu'on ajuste cet airflow
Et c’est avec les deux top caps fournis qu’on ajuste cet airflow
Le top cap SSpropose un petit dôme, ce qui n'est pas le cas du tap cap large
Le top cap SS propose un petit dôme, ce qui n’est pas le cas du tap cap large
Et ce top cap large PMMA est vraiment très généreux
Et ce top cap large PMMA est vraiment très généreux
Le top cap SS a une action sur les deux niveaux d'airflow
Le top cap SS a une action sur les deux niveaux d’airflow
Ou uniquement sur l'airflow inférieur. Par contre, il est exclusivement pensé pour du dual coil
Ou uniquement sur l’airflow inférieur. Par contre, il est exclusivement pensé pour du dual coil
Le top cap large lui ne vous perettra d'ajuster que l'airflow supérieur, les airflows inférieurs avec lui seront toujours ouverts à fond
Le top cap large lui ne vous perettra d’ajuster que l’airflow supérieur, les airflows inférieurs avec lui seront toujours ouverts à fond
Côté montage, après moult montages plus ou moins satisfaisant, c'est sur un dual parallel coil que j'ai fini par trouver mon bonheur. Sur un diamètre de 2mm avec du kanthal de 0.40mm
Côté montage, après moult montages plus ou moins satisfaisant, c’est sur un dual parallel coil que j’ai fini par trouver mon bonheur. Sur un diamètre de 2mm avec du kanthal de 0.40mm pour 7 tours
Ça nous fait une grosse surface de chauffe pour un 0.175 ohm
Ça nous fait une grosse surface de chauffe pour un 0.175 ohm
C'est très réactif
C’est très réactif
Enfin à ces valeurs de résistance, utilisez plutôt une box mécanique parallèle ou une électro, c'est toujours plus sûr
Enfin à ces valeurs de résistance, utilisez plutôt une box mécanique parallèle ou une électro, c’est toujours plus sûr
Avec des coils aussi longs qui chauffent aussi forts, c'est Fiber Freaks obligatoire, le coton ou même l'excellent Coton Bacon V2 aura une fâcheuse tendance à crâmer plus rapidement au centre du coil... et quand ça casse c'est vraiment pas bon ;)
Avec des coils aussi longs qui chauffent aussi forts, c’est Fiber Freaks obligatoire, le coton ou même l’excellent Coton Bacon V2 aura une fâcheuse tendance à crâmer plus rapidement au centre du coil… et quand ça casse c’est vraiment pas bon 😉 Avec ce montage ce n’est pas la peine de blinder la cuve de fibre
Veillez plutôt à laisser bien respirer votre coil et vous obtiendrez un rendement de vapeur optimal
Veillez plutôt à laisser bien respirer votre coil et vous obtiendrez un rendement de vapeur optimal

Conclusions

Comme sur le premier Haze, j’ai tout de suite adoré le plateau, ces bords de cuve un peu creusés accueillent parfaitement la fibre, les quatre trous des plots sont confortables pour passer du Kanthal plus large que du câble téléphonique d’une ligne ADSL non dégroupée du fin fond de la Lozère, c’est vraiment impeccable, on peut travailler dessus très confortablement

En terme de chauffe, rien à redire, on peut vraiment l’amener très bas, c’est un atomiseur qui aime l’ULR, bien plus que le Derringer. Mais il aime tellement ça qu’il me laisse l’impression d’être un atomiseur un peu exclusif qui me pousse presque à être déraisonnable matin midi et soir.

Je vais tenter de pousser un peu plus loin les comparaisons du Haze Mini avec un autre mini dripper en plus du Derringer :

  • Si vous cherchez un bon atomiseur monocoil et que vous ne faites pas de gros ULR, le Derringer sera parfait même un peu en dessous des 0.2 ohm ;
  • Si vous cherchez un bon dual que vous pouvez vraiment pousser bas, optez pour le Haze Mini, mais oubliez le monocoil ;
  • Si vous cherchez un dripper aussi infernal en dual qu’en simple et ultra polyvalent, orientez vous sur le Rage de Psywar.

Nos habitudes de vape évoluant, j’aurais sans hésitation pu vous dire que j’en aurais fait mon all day il y a quelques mois, quand je diminuais drastiquement mes taux de nicotine et quand je ne savais pas faire un montage au dessus de 0.12 ohm. Il n’en reste pas moins que dans son style, le Haze Mini est très réussi, il ne chauffe pas, c’est une usine à cloud et il ne faut pas hésiter à tâtonner un peu pour trouver montage pour son juice, il s’en tire vraiment excellemment bien. Celui que je vous ai présenté ici me convient bien, mais attention il a cependant deux défauts :

  • ce long coil assez fin a une faculté à s’encrasser rapidement
  • qui dit long coil dit risque de casse du coton au milieu, mais pour palier ce problème, il n’y a rien de tel que la Fiber Freaks Original qui offre une très belle durabilité… oubliez le coton sur un coil si long et si bas.

Disponible à 89€ chez Arrow Vape le Haze Mini a su trouver son public. Sur le papier, il n’y a pas grand chose à redire, son top cap ultra large fourni, on devine tout de suite à quoi il est destiné. Mais ce n’est pas parce que cet atomiseur est destiné à envoyer du lourd qu’il ne faut pas tester plusieurs montages. D’ailleurs, ce n’est pas en configuration « bourrin » avec le top cap large que je l’apprécie le plus, je lui préfère le top cap au drip tip moins large, lui aussi parfaitement isolé sur le plan thermique, pour des valeurs de résistance entre 0.1 et 0.2 ohm.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *