Goliath de Youde tech : enfin un vrai RTA à clouds?

Le Goliath de Youde
Le Goliath de Youde

Lorsque l’on parle atos à clouds, on pense immédiatement à nos amis Philippins ayant consacré la pratique du cloud chasing, et produit les drippers qui vont avec.
Depuis 1 an, les drippers destinés aux clouds chasers se sont multipliés (le Mutation X et ses nombreuses versions, le Mephisto, le Weapon X, l’Heracles, les différents CLT de Infinite, et j’en passe), mais ce qu’il manquait, c’était un ato à tank permettant de satisfaire ces amateurs de vape à haute puissance.
Certes, certains atos comme le Kayfun 4 offrent la possibilité de descendre en résistance, de même pour l’Aqua V2 et d’autres encore, mais à aucun moment ces atos n’étaient réellement pensés pour le cloud chasing, à cause notamment du manque d’airflow.

On aurait donc pu se demander, étant donné le succès des drippers à clouds, quel modeur allait nous proposer ce type d’atomiseurs (et aussi à quel prix…).

Spécifications

  • Matériau : full SS
  • Dimensions : hauteur de 56mm (sans drip tip) et 22mm de diamètre (24 au niveau de la bague qui permet le contrôle d’arrivée de liquide)
  • Tank pyrex d’une capacité de 4ml
  • 2 airflow réglables de 3mm
  • Deux posts de 2mm de diamètre
  • Contrôle de l’arrivée du liquide par bague à l’extérieur de l’ato.

C’est finalement Youde Technology, fabriquant chinois de matos original qui s’y est collé. Tout d’abord avec le Goblin (décliné en deux versions), puis avec le Goliath. Comme son petit frère, le Goliath offre 2 airflows massifs, mais il ajoute également un contrôle de l’arrivée de juice.
Youde n’en ai pas à son coup d’essai avec les atos originaux, on les connait surtout pour les célèbres Aga-T.
L’aga-T2, le célèbre genesis que l’on conseillait aux débutants il y a 1 an et demi, mais qui était trop compliqué à coil correctement, bon nombre de personnes sont passées à côté du genesis à cause de cela. Si certains veulent retenter l’expérience voici un très bon tutoriel.
Par la suite Youde à continué à faire des atos originaux à prix abordable, d’autres genesis, RTA, ou drippers, certains de qualité, d’autres moins bons, mais toujours avec cette volonté de vouloir proposer du neuf sans cloner bêtement le matos de modeur, et le tout à prix abordable.

Aujourd’hui on s’intéresse à leur dernier bébé, et le challenge était de taille, un RTA à clouds. Cela implique nécessairement une bonne qualité de fabrication car mauvaise qualité et erreurs de conception dans cet exercice impliquent des gros volt drops et peu d’efficacité.
Voici la bête en détails.

On reçoit la bête dans une jolie petite boîte .
On reçoit la bête dans une jolie petite boîte .
D'un côté on a l'ato...
D’un côté on a l’ato…
... et de l'autre des spares (2 vis SS et 5 joints),  et un petit mode d'emploi.
… et de l’autre des spares (2 vis SS et 5 joints), et un petit mode d’emploi.
Une vue du Goliath avec ses principales parties démontées.
Une vue du Goliath avec ses principales parties démontées.

La première pièce est le dessus du tank, on a ensuite le tank en pyrex, puis le bas du tank qui contient également le système de contrôle d’arrivée de liquide. On a ensuite la cheminée et la chambre que l’on fixe ensemble, on les insère ensuite à travers le bas du tank pour en solidariser les autres pièces.
Les deux dernières pièces sont le plateau et la bague de réglage de l’airflow. L’arrivée de liquide et l’airflow sont donc tout deux réglables très facilement à l’extérieur de l’atomiseur. Un très bon point de ce côté, bien joué Youde!

Le tank vu du dessous : ce sont ces deux fentes que l'on  ouvre plus ou moins en ajustant l'arrivée de liquide.
Le tank vu du dessous : ce sont ces deux fentes que l’on ouvre plus ou moins en ajustant l’arrivée de liquide.

Ces deux fentes ne permettent pas de laisser entrer un embout de juice classique ou une pipette, mais laissent passer les flacons à aiguilles ou les embouts fins du type de ce ceux des unicorn bottle.
Ceci paraît être un gros inconvénient, mais encore une fois la conception est intelligente jusqu’au bout, ces fentes sont assez larges pour simplement pouvoir verser du liquide dessus qui entrera simplement dans le tank, l’air lui pourra sortir par la deuxième fente sans aucun souci. J’ai essayé avec embouts classiques, pipettes et même directement à la bouteille, et dans tous les cas ça fonctionne parfaitement.
Sur ce point encore, bien joué Youde!

Passons maintenant au plateau et au coil!

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.

 

Hop hop un joli petit coil.
Hop hop un joli petit coil.

On arrive à ce qui pourrait être un point noir pour certaines personnes. En effet lorsque l’on parle cloud chasing tout le monde a ses habitudes de coil, et beaucoup utilisent le macro coil. Sur un ato à tank de 22mm, avoir un plateau dual coil permettant de passer des gros coils peut être compliqué, et le Goliath n’échappe pas à la règle. Passer un coil d’un diamètre supérieur à 2,5mm ne sera pas possible (peut être 3mm), et ce à cause de la chambre qui ne laisse pas assez de place pour plus gros.
La plateau est assez agréable à utiliser, deux posts et non trois, ceci permet de ne pas avoir à se préoccuper du centrage des coils. Chacun des posts a un trou de 2mm donc vous passerez vos gros kanthals facilement. Le coton se cale ensuite de chaque côté du plateau jusqu’au dessus des rigoles mais pas à l’intérieur de celles-ci (sinon ce sera dry hit assuré).

Pour ma part j’ai opté pour deux coils de 2mm de diamètre, 5 tours de kanthal 0,5mm, pour une résistance finale de 0,21 ohm.

Voici à quoi ça ressemble sur un Gus telescopic V2.2
Voici à quoi ca ressemble sur un Gus telescopic V2.2

Esthétiquement, c’est agressif! On aime ou on n’aime pas. Perso je suis fan, des lignes bien tranchées à la machette, flush sur des mods en 22mm, du SS brossé passe partout, bref tout ce que j’aime. Malgré la bague de contrôle d’arrivée de liquide plus large que le reste de l’ato, ceci ne pose pas de problème esthétique, ça va avec le look de l’ensemble.
Ce n’est clairement pas l’ato le plus discret du monde, en effet ce fameux juice control augmente sensiblement la taille de l’ato (que ce soit en hauteur ou au niveau du diamètre). Si c’est un vrai problème pour vous le Goblin vous conviendra peut être mieux, mais je n’ai pas pu le tester afin de voir si l’arrivée de juice de celui-ci était suffisante pour des montages aussi bas.

Conclusion

Autant commencer par l’essentiel… Comment ça vape ce Goliath?!
Et bien ça envoie! Avec ces deux airflows de 3mm on a ce qu’il faut d’air pour envoyer des gros nuages comme on aime, le tout avec une vapeur bien chaude et bien dense.
On pourrait avoir peur du rendu des saveurs sur un tel ato, mais les gros airflows associés à une petite chambre permettent de ne pas y perdre du tout! On a un rendu qui est très bon, à condition bien entendu d’ajuster correctement l’airflow par rapport à la puissance de vap (si vous faites un coil à 0,4 ohm avec ces airflows ce sera forcément moins riche en saveurs).
L’airflow ajustable est lui assez efficace pour permettre d’avoir des coils assez hauts (0,7ohm max), tout en conservant un bon rendu. Néanmoins pour une vape avec des coils supérieurs à 0,5ohm cet ato n’aura que peu d’intérêt (il existe de nombreux atos permettant une très bonne vape avec des coils supérieurs à 0,5 ohm).

Concernant la qualité de fabrication et de conception, c’est encore du très bon. Des pas de vis de très bonne facture, une conception bien pensée, un réglage d’airflow et de juice facilement accessibles, un tank pyrex, des gros trous dans les posts et des airflows massifs! What else? (non il ne fait pas le café, pour l’instant…)

Un seul petit bémol, quand vous vissez le plateau sur le tank, les pas de vis sont assez petits à cause des 4 fentes pour mettre le coton, il peut donc être difficile de trouver le début du pas de vis, surtout ne forcez pas et tout ira bien.

C’est donc un pari brillamment réussi pour Youde! On a un vrai RTA fait pour faire des clouds, tout y est bien pensé, c’est agréable à utiliser, le look est d’enfer et ça fonctionne impeccablement.
Si vous aimez vaper à très haute puissance et que vous cherchez un ato à tank pour vous éviter par moment d’avoir à dripper, vous trouverez votre bonheur.

Enfin dernier argument : le prix!
Et oui, qu’ils clonent ou qu’ils innovent, nos amis chinois ont une constante, des prix imbattables! En effet à 25,99$ chez Gearbest avec le code promo « goliath », c’est vraiment une excellente affaire.
Je ne l’ai pas encore vu dans des boutiques françaises mais il ne devrait pas tarder à arriver avec des délais de livraison bien moindres.

Edit du 05/05/2015 : On me signale à raison que je n’ai pas mentionné l’excellent Lemo (version 1 et 2).
La version 1 disposait d’un airlfow généreux, mais non réglable à la volée, et d’un système de remplissage perfectible.
Pour pallier ces défauts, une version 2 a récemment vu le jour, avec un remplissage par le dessus, et un airflow réglable à l’aide d’une bague sur le bas de l’atomiseur.
Néanmoins cet atomiseur a pour défaut de n’être utilisable qu’en simple coil, ce qui peut être un inconvénient quand on recherche la quantité de vapeur.
Certains vont me répondre que pour résoudre ce problème on peut utiliser le parrallèle coil, c’est le cas. Mais ces deux coils devront toujours se partager une seule et même arrivée d’air ce qui sera moins efficace qu’un vrai dual coil.
Autre soucis possible, sur le site officiel du constructeur du Lemo, ils déconseillent l’utilisation en dessous de 0,3 ohm.

On a donc à faire, pour ma part, à 2 atos pour des publics différents : le Lemo/Lemo2 fait pour ceux qui veulent vaper sur RTA avec un airlfow très aérien à haute puissance (en restant inférieur à 0,3ohm), et ceux qui veulent un RTA réellement destiné au cloud chasing, et c’est sur ce terrain que se situe le Goliath.

NB : ceci n’est le reflet que de mon optinion personnelle, je peux me tromper, et vous pouvez ne pas être d’accord.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

  1. Très bonne article.
    Seul bémol: youde n’est pas le premier à nous offrir un RTA Pour le cloud.
    Il y a Eleaf et son lemo et maintenant, le lemo2. Pour un prix toujours très abordable : 35-38€ en shop FR.

  2. Pardon, mais j’ai pas bien compris tes remarques sur les valeurs de résistances pour chacun des 2 atos que tu cites.

    Quelle sont à ton avis les résistances idéales en ohm pour le Goliath et pour le Lemo v2 ?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *