Germaine juice : une dose de folie dans vos atos !

En plus de faire parvenir le Aris de the Council of Vapor à Bluetouff, eVaps m’a fait parvenir le test pack de Germaine juice.

Spécifications

  • Fiole à embout classique fin de 10ml de contenance (pour 5ml de liquide) pour le test pack, fiole de 27ml à pipette pour la version normale.
  • Disponible en 0, 6 et 12 mg/ml de nicotine
  • 50% PG et 50% VG
  • Créé par Germaine juice
  • Arômes US
  • Liquide fabriqué en France
  • Prix : 19,90€ pour le test pack de 8 fioles de 5ml, et 18,90€ pour les fioles de 27ml

Mais alors Germaine c’est qui ? Autant vous prévenir, l’histoire de la marque est aussi barrée que l’ensemble du site ! Je vous conseil d’ailleurs d’aller y faire un tour, un peu d’humour c’est toujours agréable. Le projet a été lancé par l’équipe de eVaps. En effet lors d’un voyage aux Etats-Unis ils ont rencontré la grand-mère d’un de leurs partenaires, celle-ci ayant beaucoup aimé l’un des juices vapé par un des membres de eVaps, elle proposa de devenir l’égérie de ce juice. Mais quand des personnes aussi déjantées se rencontrent, ce qui n’était qu’une blague finit par se concrétiser! Au final un accord a été trouvé entre la firme californienne et eVaps, et c’est bien cette Germaine que vous trouvez en photo sur le site de la marque !

C’est d’ailleurs de là que viennent les histoires qui ont inspiré la marque, chacun des membres a ensuite apporté sa petitbb45f0da7fc2cb88877154ce4750ef58743bf252e touche perso et tadaaaa l’image complètement folle de cette marque était née. Au delà de l’aspect déjanté de ses membres, cette touche d’humour avait aussi pour but d’apporter un peu de bonne humeur dans le monde de la vape. Et à l’heure des futures restrictions ou des guéguerres entre vapers qui ne font avancer que l’ego de certains, c’est la bienvenue !

Les liquides ont été élaborés à partir d’arômes US et la conception des prototypes des différents juices a eu lieu en France. Les versions finales des liquides sont elles le fruit d’échanges entre eVaps et leur partenaire US. Une fois les versions finales concoctées, la production a été lancée dans un laboratoire à Paris.
La gamme Germaine est distribuée par eVaps, mais est également proposée aux revendeurs Français et US.

L'étiquette du Absurd Knit.
L’étiquette du Absurd Knit.

Sur l’étiquette on retrouve des informations très utiles pour certains consommateurs :

  • Sans eau bénite : vampires, démons ou monstres en tout genre y étant sensible, vous pouvez y aller sans soucis !
  • Sans sulfite : vous n’aimez pas les vilaines gueules de bois? Pas de risque avec les liquides de Germaine !
  • Sans nitroglycérine : le seul risque sera donc une explosion de saveurs !

Au niveau des informations plus traditionnelles on a :

  • Composition en PG/VG
  • Taux de nicotine
  • Adresse et numéro de téléphone du distributeur.
  • Pictogramme indiquant un danger et précautions d’usage.

Niveau informations on a donc le minimum, c’est dommage la DLUO étant une information utile pour les shops peu scrupuleux qui pourraient ne pas hésiter à vendre des fioles retrouvées au fin fond des stocks, ou simplement pour celles oubliées à la maison au fond d’un tiroir.

Passons maintenant à ce qui nous intéresse le plus : c’est bon ou bien?
Pour la dégustation j’ai utilisé un Darang, rien ne vaut un bon dripper pour découvrir de nouveaux liquides. Les liquides étant en 50% PG/VG, ils ne sont clairement pas destinés aux amateurs de gros nuages ni aux montages associés, j’ai donc utilisé un mono coil de 0,6ohm.
Pour chacun des liquides j’ai ajouté un lien vers la description officielle, afin de vous faire profiter de la touche « Germaine style ».

Absurd knit : apogée de fruitsabsurd knit

Description officielle. En résumé : Poires, cassis, framboises…
Odeur : une agréable odeur de cocktail de fruits, un côté acidulé très agréable . Difficile de décrire les différents fruits qui le compose, probablement de la poire très acidulée mais difficile de voir ce qui peut sa cacher d’autre.
Goût : un agréable cocktail multivitaminé ! Très agréable même. Adepte du DIY j’avais abandonné le projet de faire un tel liquide à cause de la difficulté d’équilibrer correctement les arômes, mais c’est un pari réussi pour l’Absurd Knit. Il y a juste ce qu’il faut d’acidité, les fruits sont très bien dosés, ce liquide sera un plaisir pour les amateurs de saveurs fruités.

Brain soup : potion druidiquebrain soup

Description officielle. En résumé : Absinthe, jus d’agrumes frais et passionnés.
Odeur : On sent du réglisse et des agrumes, ces derniers apportent un côté acidulé et sucré. Vite la suite j’ai très envie de goûter.
Gout : on a d’abord un réglisse à la fois « sec » (un vrai bon réglisse !) et doux pour ne pas cacher le gout du reste. Ensuite vient un cocktail d’agrumes qui se mélange parfaitement avec le réglisse et qui l’adoucit avec enfin un petit côté frais type koolada. Je ne saurais décrire en détails les différents agrumes mais une chose est sure, ce liquide est une tuerie. Si vous aimez le réglisse foncez, vous ne serez pas déçu !

Cougar Slap : avalanche de fraîcheurcougar slap

Description officielle. En résumé : Menthe fraîche, chlorophylle, menthol…
Odeur : j’ai du mal à le décrire, je ne vape pas de menthe, difficile donc de faire la différence entre les différents arômes existant.
Goût : il porte bien son nom, à la première barre une claque de froid en pleine tête. J’ai été ralenti dans l’écriture de cette revue à cause d’une bonne crève, quelques barres sur ce liquide et mon nez était débouché. C’est un liquide type menthe glaciale, vraiment fort, c’est donc à réserver aux amateurs de ce type de juice.

Facelift : élixir de jouvencefacelift

Description officielle. En résumé : Absinthe, jus de citron frais, menthol…
Odeur : On sent surtout un côté anisé et légèrement alcoolisé (de l’absinthe), malgré la douceur de la note on ne sent que peu les autres odeurs, on passe donc à la vape pour en savoir plus.
Goût : Encore une fois un assemblage d’arômes très bien réussi ! On a un liquide à la fois frais et doux avec une petite note sucrée très agréable. La fraîcheur ressemble à du koolada ou à une note de menthe glaciale, et le sucre vient probablement de la mélasse. Difficile d’identifier les autres arômes, on retrouve légèrement l’absinthe et le citron, mais le mélange est tellement bien réussi qu’on peine à tout reconnaître. Si vous cherchez un liquide rafraîchissant aux notes variées, Facelift saura probablement vous combler.

Toothless : exquise gourmandisetoothless

Description officielle. En résumé : Brioche dorée cannelle / banane…
Odeur : on sent surtout la banana bonbon. Ce n’est pas forcément un bon point, c’est un arôme assez fort qui peut s’avérer écœurant, et on a du mal à distinguer les autres arômes tant elle l’emporte sur le reste. Il y a donc une petite appréhension.
Goût : à la première bouffée tous les doutes s’en vont dans un nuage voluptueux, il s’agit d’un banana nutbread, et d’un très bien réussis ! On a d’abord une banane, qui contrairement à ce que pouvait laisser présager l’odeur est très bien dosée. Viennent ensuite un petit côté gâteau et une note d’épices (de la cannelle). Bref, un délicieux gâteau à la banane parfaitement épicé pour le plus grand plaisir des gourmands !

Saggy Boobs : tir de custardsaggy boobs

Description officielle. En résumé : Une crème complexe vanillée et caramélisée…
Odeur : d’abord une forte note de caramel bonbon puis ensuite une gousse de vanille. Difficile d’en dire d’avantage, au nez la caramel masque l’aspect crémeux qu’on peut attendre de la custard il faut donc passer à la dégustation pour savoir ce qu’il en est…
Goût : j’ai testé ce liquide deux fois. La première, il m’a laissé une impression mitigée : j’ai trouvé qu’on sentait trop le caramel et pas assez la vanille. J’ai donc un peu été déçu et je l’ai laissé de côté pendant deux jours. En le reprenant j’ai trouvé le goût de vanille plus prononcé, il y avait vraiment un goût de crème à la vanille. Malheureusement une fois le coil réalimenté en juice retour de ce caramel un peu trop prononcé à mon goût. En soit le liquide est bon, mais pour une custard je trouve la vanille trop peu présente et, à l’inverse, qu’on sent trop le caramel malgré l’aspect « crémeux » qui se dégage à chaque bouffée.
Si vous cherchez un liquide au caramel crémeux avec une petite note de vanille vous trouverez donc votre bonheur avec le saggy boobs!

Post Menopause : tabac gloutonpost menopause

Description officielle. En résumé : Base tabac caramélisée, custard, noisettes…
Odeur : décrire un tabac est toujours quelque chose d’assez compliqué… Pour celui-ci on sent essentiellement un mélange de noisette et de caramel.
Goût : pas de doute on est sur un tabac gourmand. Une pointe de tabac, un peu de noisette (type noisette fraîche) et un petit côté biscuit caramélisé. La note de custard évoquée dans la description est plus ou moins présente selon les bouffées : en expirant par la bouche j’ai plus la note biscuitée alors qu’en expirant par le nez la note de custard est plus présente. La noisette laisse un agréable goût en bouche qui donne envie de revenir sur ce liquide encore et encore. Vous l’aurez compris j’aime beaucoup ce liquide qui est pour moi une réussite totale qui réunit tout ce qu’on aime dans un tabac gourmand.

Walking Frame : tabac énigmatiquewalking frame

Description officielle. En résumé : Base caramélisée et briochée; vanille custard et miel.
Odeur : on sent d’abord la cannelle, puis autre chose chose que j’ai d’abord eu du mal à identifier, du miel! One ne sent pas vraiment le tabac, ni la vanille (à part peut être une légère note adoucissant le reste).
Goût : A la première bouffée je me suis demandé si je ne m’étais pas trompé de fiole, cela m’a fait penser au Vanilla Mama de Eway que j’avais adoré. Un délicieux biscuit spéculoos, une note de vanille et enfin un tabac très léger, le tout avec juste ce qu’il faut de sucre. On est plus proche d’un juice gourmand que d’un tabac gourmand mais c’est un réel délice pour les papilles. On a l’impression de manger un spéculoos avec en prime d’autres notes très agréables. Le dernier arôme que l’on retrouve se fait plus discret au goût, il s’agit du miel : il épice le liquide et lui apporte une réelle profondeur sans qu’on le sente énormément (on m’a néanmoins fait remarquer une odeur de miel dans la pièce dans laquelle je l’ai vapé).

Conclusion

Bon, vous l’aurez rapidement compris dans la description des différents juices, j’ai adoré Germaine! Des liquides fruités, des gourmands, des tabacs, très bien réussis, remplis de saveurs, et sur lesquels on a envie de retourner sans cesse.
Certes, le menthol ne m’a pas emballé, mais c’est simplement que je ne suis pas un fan de liquides mentholés, difficile donc de donner un avis objectif. Seul petit bémol pour moi, la custard dans laquelle j’aurais aimé sentir un peu plus la vanille (les goûts et les couleurs…) . Mais pour les autres liquides, c’est une réussite totale.

Et sinon que nous réserve Germaine pour la suite ? Vous l’aurez noté, il n’y a malheureusement pas la possibilité de se procurer les liquides en 3mg et le gap entre 6mg et 0mg est assez important quand on cherche à réduire son dosage (particulièrement sur dripper). Il est donc envisagé que sorte par la suite ce dosage intermédiaire (rien d’arrêté pour l’instant, mais j’espère que ce sera fait afin que les adeptes du dripper puissent eux aussi profiter de ce que Germaine nous a concocté!).

Fan de Germaine et envie de t-shirts originaux ? Germaine est là aussi, vous en trouverez ici et ici.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *