Fiber Freaks : ça y’est, elle arrive !

La Fiber Freaks arrive !
La Fiber Freaks arrive !

Quand l’ami Mahood m’a proposé de tester la Fiber Freaks et qu’il m’a expliqué comment et dans quel but il avait planché dessus, j’ai tout de suite été emballé par le sérieux et le bien-fondé de sa démarche, mais je ne vais pas spoiler cette belle histoire, j’estime que c’est à lui de vous la raconter. Après essais intensifs (jusqu’à 0.08 ohm) sur une bonne période, j’ai été bluffé par la qualité, la tenue dans le temps, l’absence totale de goût parasite même au premier drip, la capillarité et la résistance dans le temps de cette fibre de cellulose dédiée à la vape, pensée pour la vape. Un ange est passé et je me suis mis à contempler les 500 grammes de cardé que je venais d’entamer en ne leur donnant plus longtemps à vivre dans mes coils.

Cette fibre est tout bonnement géniale et je serai de toutes façons amené à en reparler, sachez juste que cette fois ci c’est la bonne, je sais que pas mal d’entre vous l’attendait… vous faisiez bien, vous pouvez oublier le coton japonais, cette fibre d’origine française va devenir votre nouveau Graal.

Mahood a posté aujourd’hui des photos, les voici :

 

Sachez enfin, que qu’à l’occasion de son lancement un concours est organisé et vous pouvez donc en gagner 😉

Capture d’écran 2014-09-17 à 20.44.25

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

16 comments

  1. Ai eu le plaisir de rencontrer Mahood à la vapexpo cet aprem.
    Me suis empressé de tester l’échantillon que je lui ai quémandé de manière vile et fourbe ;D
    Premières impressions excellentes. Capillarité au top et une neutralité tout simplement exceptionnelle !

  2. Tester a l’instant effectivement coté capillarité c’est top ça boit le juice c’est génial, beaucoup plus rapide a poser c’est top aussi quel galère ce coton cardé en comparaison et pour le goût ? Ben la je sais pas trop je commence le diy et j’ai justement mélangé 2 juice ce soir après avoir remplacer mon coton qui a noirci rapidos. Je sais juste qu’entre le coton et la cellulose le rendu n’est pas le même mieux ou moins bien je ne saurai le dire pour l’instant mais c’est très prometteur :-))).

  3. Testé sur dripper veritas , macroparallel coil 1 ohm, un tout petit brin dans le coil suffit à siphonner la cuve du dripper, incroyable!
    Une vapeur gigantesque,une abscence totale de gout….
    Au point que, habitué à voir le dry hit venir grace au gout du coton qui réapparait, là j’en ai fai deux ou trois…
    Flûte me dis je, j’ai flingué mon échantillon…
    Ben non, malgré le hooch , j’ai pu rincer la mèche, la réutiliser avec du snake oil, sans arriere gout de hooch, de la science fiction!
    Pas vu le prix, mais bon, quelle différence de qualité avec le coton!!!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *