Evolv attaque Joyetech et Wismec en justice pour violation de brevets

evolvIl semblerait qu’Evolv n’apprécie pas vraiment que d’autres fabricants proposent des chipsets « bas de gamme » pour reprendre ses termes, qui incluent la fonctionnalité trompeusement nommée « contrôle de température ». Le fabricant a donc décidé d’assigner Joyetech et Wismec pour leurs produits. Wismec est dans le viseur pour sa Reuleaux RX200 et Joyetech pour la Cuboid.

Evolv est titulaire de brevets sur ses chipsets et est donc parfaitement en droit d’attaquer ces sociétés pour la commercialisation de produits jugés litigieux (du moins sur le territoire américain) mais tout ceci ressemble quand même à un joli patent troll.

« Upon information and belief, the circuit board included in the Cuboid was copied by Joyetech China, which reverse engineered Evolv’s DNA® 200 circuit board. »

Concernant la Reuleaux RX200, Evolv se plaint notamment d’avoir reçu des demandes d’utilisateurs de la RX200 qui pensaient que le chipset était l’œuvre d’Evolv. Ce dernier est en fait fabriqué par Joyetech… ce qui est plutôt cocasse quand on compare le nombre d’utilisateurs se plaignant des paramètres usine stupides de la DNA200 et l’obligation de passer par un logiciel pour corriger ça avant utilisation, là ou la RX200 est utilisable out of the box.

D’ailleurs Evolv explique que l’entreprise est menacée puisqu’il n’apparait plus économiquement viable de commander des DNA200 et que des fabricants ont annulé leurs commandes en raison de l’alternative moins onéreuse que présentait la RX200. Evolv serait mis sous pression pour réduire le prix de ses chipsets et on imagine mal l’entreprise américaine s’aligner sur les prix des fondeurs chinois.

Because of the stark price difference between the Defendants’ knockoff devices and legitimate devices containing Evolv’s DNA® 200 circuit boards, Evolv is under pressure by its customers – the vaporizer manufacturers – to reduce the price of its circuit boards. One high volume device manufacturer has already cancelled a purchase order for DNA® 200 circuit boards, explaining that it can no longer realistically sell vaporizers containing the DNA® 200 circuit board because of the low-priced “Reuleaux RX 200” alternative. Other manufacturers have ceased placing new orders for Evolv’s circuit board

Mais la Cuboid et la Reuleaux ne sont pas les seules visées, Evolv entend s’attaquer à tous les produits embarquant les chipsets de Joyetech :

On information and belief, the following vaporizer products directly infringe at least claim 1 of the ’330 Patent: Wismec Reuleaux RX 200, Wismec Presa Standard, Wismec Presa TC75W, Wismec Presa TC40W, Wismec VaporFlask series (including at least the Classic, Lite, and Stout models), Joyetech Cuboid, Joyetech eVic Series (including at least the VT, VTC, and VTC mini models), Joyetech eGrip Series (including at least the VT and OLED models), Joyetech eCom wattage controlled, Joyetech eMode, and Eleaf iStick series (including at least the Eleaf Mini iStick 10W, Eleaf Mini iStick 20W, Eleaf iStick 20W, Eleaf iStick 30W, Eleaf iStick 50W, Eleaf iStick 100W, Eleaf iStick TC40W, Eleaf iStick TC60W, and Eleaf iStick TC100W models).

Le plus amusant dans le document du cabinet d’avocats d’Evolv reste tout de même l’insistance avec laquelle la firme flingue les chipsets de Joyetech sur le plan technique en les désignant comme des produits de mauvaise qualité, un argument qui fera probablement sourire les utilisateurs d’Evic VTC et de Reuleaux RX200.

À travers cette action, Evolv entend faire stopper la commercialisation sur le territoire américain des produits Joyetech et Wismec qui violeraient ses brevets. Si Evolv a gain de cause, c’est d’abord sur le marché américain que ces produits disparaitront mais même si les autres marchés ne sont pas directement visés par l’action d’Evolv, la perte du plus gros marché aura probablement un impact sur les nouveaux produits de Joyetech. Evolv pourrait en toute logique assigner d’autres marques qui intègrent des chipsets d’autres fabricants (on pense aux chipsets de Yihie).

Pour lire l’intégralité du document, c’est par ici

Pour télécharger le document au format PDF c’est par là.

Un gros merci à Alain de Geek à Vapeur pour l’info 😉

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

2 comments

  1. J’ai souvent plaisir à vous lire, mais là, je pense que vous vous trompez lourdement, notamment lorsque vous déclarez avec aplomb qu’Evolv se comporte comme un « patent troll », et ce sans doute parce que vous ne comprenez pas l’expression. Pour commencer, les brevets déposés pas Evolv correspondent à de vrais technologies, ce qui n’est pas le cas des brevets fantasques d’habitudes détenus par les patent trolls.
    Ensuite, l’accusation est très précise, elle indique que les chipset Joyetec et Wismec ont copiés directement la technologie d’Evolv, le reste visant à présenter la perte engendrée. Si c’est effectivement le cas, et ben désolé, mais c’est tout à fait normal que les Chinois passent à la caisse, même si leur chipset sont aujourd’hui meilleurs. Au passage, c’est souvent bien plus facile et moins cher d’améliorer une technologie existante en la copiant que de développer la sienne propre.
    Bref, la justice tranchera, mais je ne vois rien de fantasque dans cette poursuite judiciaire, à la différence de votre article.

    1. Bonjour,
      De fantasque non, d’ailleurs vous retenez de votre lecture le « patent troll », et non pourtant comme je l’écris qu’Evolv semble dans son bon droit… Mais peu importe.
      Et là où je me rends compte que je n’ai peut être pas assez bien expliqué, c’est que vous semblez penser que les « chinois vont passer à la caisse ». Et bien non. C’est Joyetech USA qui est assigné, Joyetech Chine ne sera pas inquiété.
      De même, Wismec boite US sera inquiété, et peut être à terme des modeurs américains qui utilisent des chipsets à TC non Evolv.
      Vous trouvez l’accusation très précise ?
      Moi techniquement je la trouve justement un peu légère. Sur quoi Evolv s’appuie pour déclarer que Joyetech à « reversé » son chip ?
      L’équation mathématique qui calcule la résistance et ajuste la température… « une technologie », oui pourquoi pas, aux USA ça peut presque tenir.
      Oui la justice tranchera et d’ici là, nous verrons ce qu’il restera en boutique.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *