Êta par Meka Mod : leçon de conductivité par un maître modeur

Êta par Meka Mod

Êta par Meka Mod
9.3

Qualité de fabrication et finitions

9.5 /10

Conception

9.0 /10

Switch

9.5 /10

Conductivité et performances

9.5 /10

Usage quotidien

9.0 /10

Pour

  • Conductivité optimale
  • Switch ultra fiable à course réglable et doté d'un système de verrouillage sans faille
  • Nécessite peu d'entretien
  • Sobre et élégant
  • Prix correct au regard de la qualité et des prix pratiqués pour des mods hype

Contre

  • Uniquement en version hybride
  • Corps uniquement en laiton

Les passionnés de la vape sur un mod mécanique pourront vous parler durant des heures des mods qu’il faut à tout prix posséder ou au moins avoir essayé. Je parle ici des Nemesis, Stingray, Sketelon Keys, Caravela, Chi You. Et puis, il y a ces mods moins connus, mais  terriblement efficaces et qui bénéficient surtout d’une très grande estime auprès de ceux qui les possèdent. Les productions d’Alain le modeur de Meka Mod en font partie.

Specifications

  • Terroir : Suisse
  • Matériaux : Corps en laiton
  • Format : 18650
  • Switch verrouillable en acier inoxydable ou laiton au choix de l’utilisateur avec connection en cuivre
  • Connection hybride
  • Diamètre : 22 mm
  • Hauteur : 85 mm
  • Poids : 105 g

La Suisse recèle de grands talents de modeurs comme E-Phoenix, L’Atelier et plus récemment My Ohmies. Meka Mod sous la patte experte d’Alain se distingue par la régularité de ses productions de grande qualité. Il fabrique depuis plusieurs années des mods et des box mécaniques dont la réputation n’est plus à faire. Je citerai en vrac les mods Alpha, Beta, Gamma, la Raiden un box full meca et plus récemment la Yokai, une box full meca bottom feeder. Aucun raté,  un vrai festival. Ces créations sont toutes des réussites car bien pensées et surtout particulièrement biens finies.

J’avais déjà eu la chance de pouvoir tenir en main un Alpha et un Gamma. Ces tests m’avaient laissé le souvenir tenace de mods mécaniques de grande qualité, particulièrement bien finis, dotés d’un switch particulièrement efficace et réactif. Ce switch est d’ailleurs unanimement reconnu pour sa fiabilité et ses qualités, ce qui a conduit Sébastien Lavergne de Pro-Ms, le modeur du Steampunk, à collaborer avec Alain pour équiper ses tubes de switchs MeKa Mod.

Vous l’aurez compris, tous ces éléments m’ont conduit à acquérir, il y a quelques semaines, ce magnifique tube que je vais m’empresser de vous détailler.

J’ai eu le chance de pouvoir profiter d’une offre de lancement pour l’Êta. En plus du mod, accompagné de sa carte d’authenticité et d’un fusible, j’ai reçu un porte mod (que les puristes reconnaîtront puisqu’il s’agit de celui qui était fourni pour l’achat des Alphas et de ses trois tubes), et d’un petit drip tip en laiton.

 

Pour le mod, on ne peut pas faire plus simple, un tube d’une seule pièce en laiton et un switch qu’il est possible de choisir soit en acier inoxydable, soit en laiton. Mais qui dit simple ne dit pas forcément sans travail. De légères rainures ornes ce superbe tube usiné d’une seule pièce, ce qui lui assure une prise en main impeccable et évite qu’il glisse.

 

Le dessus du tube. La connection hybride et deux trous de dégazage. Le filetage de la connection est parfait seuls mes deux habituels atos pinoys au filetage « aléatoire » ne passent pas. Tous les autres atomiseurs que ce soit des atos tank ou des drippers passent à merveille. Attention toutefois, si vous n’êtes pas un habitué des connections hybrides à bien choisir votre atomiseurs. Il faudra que la connection de votre atomiseur dépasse de quelques millimètres ou quelle soit réglable, sinon c’est le court circuit assuré.

 

Le dessous du tube une fois le switch ôté. Les filetages sont parfaits et ce malgré la présence des deux larges rigoles permettant un dégazage par le bas. Trous de dégazage par le haut et rigoles par le bas, on ne rigole pas avec la sécurité chez Meka Mod et c’est tant mieux.

 

Pour ceux qui voudrait une sécurité supplémentaire, il suffit de placer le fusible entre votre accu et le switch. Rien de plus simple puisque le fusible est aimanté et vient se placer tout seul sur votre accu.

 

Le fameux switch Meka Mod est aimanté. Le connection est en cuivre isolée par du delrin. le corps est en laiton et le switch pivote très facilement par quart de tour. Un quart de tour pour loquer, un quart de tour pour délocker. IL est possible de rallonger la course du switch en dévissant légèrement la vis cuivrée. Personnellement je préfère les courses courtes. Ici, on atteint mon nirvana en terme de switch, course courte toute en souplesse, un vrai régal.

 

Le dessous du switch simple et sans fioriture. La mention swiss made et un numéro de série. Le touché est particulièrement agréable.

 

Le switch démonté. Attention la vis est en cuivre et donc assez tendre, soyez précautionneux lors du démontage. On remarquera les deux petits ergots sur la partie en laiton qui lorsque l’on fait pivoter la partie en acier d’un quart de tout viennent se retrouver en face des trous sur celle-ci. On peut switcher. Un quart de tour supplémentaire et les ergots se placent face à la partie plate du bas du switch et donc on est locké. Les parties aimantées ne sont pas accessibles et attention à ne pas perdre la petite bille qui assure une rotation parfaite à ce switch.

 

La partie basse du switch entièrement démontée. Le système de rotation est assuré par une bille métallique retenue par un ressort. Le ressort puis la bille sont à placer sur les coté de la partie cylindrique. Pour l’entretien pas besoin de graisse, simplement un petit coup de WD40 pour nettoyer et fluidifier si besoin.

 

Le ressort puis la bille remontés.

 

Ce qui fait tout le charme de notre Êta, c’est sa simplicité d’utilisation. On place son atomiseur sur le tube, puis son accu et le switch en se visant vient régler le tout. Ici un Zenith v2.5 et sa bague en laiton qui vient orner magnifiquement mon Êta.

C’est Êta m’a redonné foi dans les tubes mecas que j’avoue avoir délaissés pendant quelques temps. Un peu marre des réglages de rattles à chaque changement d’accu. Là, on ne peut pas faire plus simple, on cale son ato, son accu, le switch et c’est réglé.
Mais au delà de sa simplicité d’utilisation ce qui m’a le plus marqué avec l’Êta c’est sa conductivité optimale. Je suis fan des connections hybrides parce qu’elle permettent de profiter à plein des qualités des mes atos, mais avec l’Êta la seule limite est celle de la décharge de l’accu. La course ultra courte du switch permet une réactivité quasi instantanée. Une vraie petite fusée.
Un régal, un vrai régal.
Si j’ai eu du mal avec la rédaction de certains articles sur du matériel, celui-ci est sorti d’une traite. Ce mod est à la fois simple d’utilisation et d’entretien et surtout ultra efficace. Cet article a été tellement simple à écrire qu’il aurait même pu se limiter par un « achetez le, il est top, vous ne serrez pas déçu ». Et croyez moi, comme je vous l’expliquais en introduction, je comprends désormais tous les heureux possesseurs de mods ou de box Meka Mod. Vous en avez vu beaucoup en vente d’occasion ? C’est surement que lorsque l’on en possède un, on est tellement ravi qu’on le garde.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

One comment

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *