Epilogue 1 : c’est l’histoire d’un effet Flamby

flambyJe ne souhaite pas revenir sur la polémique qui nous a agité ces derniers jours et qui nous fait allègrement perdre de vue nos objectifs communs. J’ai attentivement lu la réponse faite par Anthony que je ne peux que saluer de ne pas avoir réagit de manière aussi épidermique que moi quand j’ai reçu son mail. Epidermique ? Oui c’est le mot, mais probablement pas pour les raisons auxquelles on pourrait le croire.

Contrairement à une grande partie d’entre vous, je ne connaissais pas Anthony, que je n’avais vu qu’une seule fois dans l’épisode 1 des Vapomaniacs. Et encore, sur le coup, je n’ai pas percuté que c’était lui. Je n’en ai pris conscience que quand on m’a signifié qui il était.

Une brève recherche sur Internet m’a renseigné sur son ancienne activité… et c’est pour ça que j’ai vu rouge, comme seuls les geeks peuvent le comprendre. Ma méthode et mes propos auraient probablement été moins brutaux si je ne m’était adressé qu’au Anthony de la vape. Cette méthode et ces propos visaient une personne qui a contribué de manière très significative au développement des logiciels libres, et donc d’Internet en général… un milieu qui me tient particulièrement à coeur. Cette activité passée, mise en perspective avec ce que je découvrais dans son mail, que j’ai bien pris comme une menace au premier degré, pas un comme un amical conseil ou une invitation au dialogue puisqu’il avait en outre la subtilité de rappeler ma récente condamnation en appel pour m’être « maintenu frauduleusement dans un espace public dans lequel je ne me suis pas introduit frauduleuse puisqu’il est public, et vol de documents publics non confidentiels relatifs à des questions de santé publique… qui ne devaient pas être publics, mais il fallait le deviner »… ne riez pas c’est la triste réalité… je l’ai trouvé hallucinante, incohérente. Bref tout ça pour vous dire que ce n’est pas en me collant un grand coup de pieds dans les roubignoles qu’il faut s’attendre à ce que je sois prédisposé à instaurer un dialogue calme et constructif.

La chasse au Vampire

La chasse au vampire, c’est une activité que je pratique régulièrement dans le cadre de mes activités sur d’autres sites, cette fois de presse. On fait quoi pour chasser un vampire ? On l’expose à la lumière. Quand on se présente à moi comme représentant une profession en France pour me menacer, j’estime que la moindre des choses, c’est que la profession en soit informée. Si c’est vrai, ça fait l’effet d’un pétard mouillé, si c’est faux, le vampire est démasqué, il brûle.

La prise de judo 2.0

Cette réaction, sous forme de publication, s’est transformée en prise de judo. Ca fait quand même quelques années que je tiens des blogs, et s’il y a bien un truc que je n’aime pas, ce sont les menaces. Et croyez moi sur parole, c’est loin d’être les premières que je reçois : pour les menaces rigolotes, j’ai eu droit en vrac à des menaces de procès (Orange, les moines copistes de DVD, des charlots du référencement, une grande agences de comm’, des éditeurs de solutions de sécurité…), à des fatwas d’un zigoto en Californie, à la solde de Ben Ali qui se prenait pour un Imam, jusqu’à des menaces de mort d’on ne sait pas trop qui quand on causait de dossiers certes un peu sensibles dans le cadre de mon activité de presse. Je ne vais pas vous raconter plus ma vie, tout est sur le Net…

Qu’on ne s’y trompe pas, ce n’est pas mon petit blog de vape qui était le flamby au milieu de la cuisine. Le flamby, c’est les clones. Sauf qu’il y avait quelque chose, enfin quelqu’un, de bien plus visible que le flamby. Et c’est Anthony. Si cette histoire est partie en sucette, c’est aussi grandement en partie à cause de mon inculture du monde de la vape, et ça je vais y revenir. Car non, je ne savais pas qu’Anthony était aussi connu dans ce milieu.

Il y a donc un énorme décalage entre ma réaction à son mail : une publication en bon et du forme, et la violence verbale de certains, jusqu’aux menaces physiques.

La fermeture (temporaire) de Vape.li est en grande partie due aux débordement verbaux de certains, aux insultes gratuites. Les lumières qui sont derrière ces menaces physiques et ces insultes ne reflètent absolument pas ce que je découvre jour après jour des différentes communautés (oui, pour moi il y en a plusieurs) de la vape et je ne serais pas surpris qu’il s’agisse d’éléments perturbateurs tiers qui se frottent les mains de jeter de l’huile sur un feu déjà vif.

Dans cette réponse d’Anthony, j’ai naturellement été particulièrement choqué d’apprendre qu’il avait été menacé lui et ses proches. Je vais me borner à condamner les débordements de certains qui ont jugé opportun de saisir l’occasion de cette histoire pour s’en prendre lâchement à la personne d’Anthony et à ses proches, c’est juste abjecte. Je fais d’ailleurs confiance aux compétences d’Anthony pour être en mesure d’exploiter les logs en sa possession pour éventuellement se retourner contre les quelques imbéciles qui se pensent anonymes derrière un VPN (message subliminal ici).

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

12 comments

        1. Bonjour

          Tu ne crois pas que tu pourrais t’adresser à bluetouff d’une façon un peu plus sympa quand tu lui poses des questions? Tu te crois où? ne soyons pas étonné que nos petites têtes blondes se comportent comme leurs géniteurs.

  1. mouarf.. t’as vraiment pas besoin de faire amende honorable, sachant qu’il insupporte beaucoup de monde depuis bien longtemps, sa prise de position sur l’aiduce, son discours sur les clones, mêlé de mauvaise foi of course, sa politique de tarification, etc. Cette histoire n’est qu’une suite logique.

    D’ailleurs il n’est plus partie prenante dans la vape, l’information et les conseils, plus aucun tuto, il est devenu un démonstrateur de produits et un revendeur.

    Un personnage qui n’est ou n’a été important que pour des vapoteurs représentants un niche microscopique dans le business.

  2. +1 sur les loulous qui en ont profité pour jeter de l’huile sur le feu, dans le genre comique, un revendeur, bien connu pour sa fourberie maladive, s’est même fait un malin plaisir a relayer le mic-mac sur sa page fb.

  3. Salut,

    Désolé mais j’aurai défendu Antony de toute part, que je respecte au niveau du monde de la vape, la plupart du temps sa maitrise technique et ses conseils de prudence voir la majorité de ses coups de gueules étaient et pour la plupart sont encore justifiés reste que…

    Antony n’a pas à se faire le porte parole des groupes industriels même en tant que vendeur, n’a pas à jeter d’anathème su quiconque concernant les « clones ».

    De plus de ce que je sais d’Antony c’est que par le passé il faisait parti de l’équipe de Canonical, ce monde « Ubuntiste » qui de mon point de vue c’est SERVI du monde de l’open source mais n’a que très peu apporté sa CONTRIBUTION. Canonical est un deviant de longue date de la philosophie qui à fait naitre les différentes licences libres. (http://www.zoominfo.com/p/Anthony-Mercatante/1352007129)

      1. Je n’ai absoluement pas parlé de déviance en empruntant les même outils que Debian (sinon on aurait pu aussi parler de deviance Sabayon/Gentoo ou Manjaro/Arch). Si j’ai parlé de déviance c’est du point de vue de leur rapports au logiciel libre.
        Par exemple ne pas faire de retour et corriger les bugs uniquement pour leur gueule (avant Unity ça faisait râler la communauté Gnome et je les comprends). Et maintenant le fait de diviser avec leur machin se nommant MIR.

  4. De toute façon ça couvait depuis un moment toutes ces histoires de clown. ça a commencé en fait avec une lettre ouverte d’un certain modeur dont je ne dirai pas le nom mais que tout le monde a reconnu (Et il se reconnaîtra)et je me demande d’ailleurs pourquoi il a commencé à jeter un cailloux dans la mare alors que ses mods n’ont jamais été cloné. Puis une discussion a été ouverte sur ce thème sur le GF par un groupe de trublions. Bien entendu cette discussion est partie en sucette. Toutes ces histoires qui arrivent c’est toujours les mêmes qui prennent un certain plaisir à jeter de l’huile sur le feu.

    1. Je pense que c’est un peu le système du « pompier-pyromane » certains jettent l’anathème sur les utilisateurs de clones et ensuite affirment qu’il faut rester unis pour la vape libre et blablabla et blablabla. Bref c’est tout

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *