Droplet par Element Mods : le second élément

Droplet by Element Mods

Droplet by Element Mods
81.666666666667

Qualité globale et finitions

9/10

    Performances

    8/10

      Switch

      9/10

        Pour

        • Hybridable avec le Elm
        • Switch
        • Lock ring
        • Look très sleek
        • Format 20/1

        Contre

        • Prix de vente initial
        • Tubes 650 normalement non fourni (sauf dans les bons shops)
        Droplet-by-Element-Mods-nb
        Droplet by Element Mods

        Ces deux dernières années, les américains nous ont régalé d’un paquet de mods mécaniques tubulaires tous plus efficaces les uns que les autres, souvent à la conception assez classique. On l’a vu avec le Cartel V1, avec le Mirandus, et on le verra encore avec d’autres, mais à partir du moment où on cherche un mod avec un switch capable d’encaisser de grosses puissances, c’est souvent vers les USA ou les Philippines qu’il faut se tourner. Et la simplicité quand c’est bien exécuté, c’est toujours efficace. C’est dans cette droite lignée que s’inscrit le Droplet, un mod simple, haut de gamme, et qui fait exactement ce qu’on attend de lui.

        Element Mods, localisé en Californie du Sud est donc un artisan modeur qui a choisi de décliner sa gammes autour du thème des éléments. En 22mm on va donc y trouver notamment le Nado (le vent) et le Bonfire (le feu) en laiton, ainsi que le Droplet (l’eau) et le Tree of Life (la terre) en finition inox… Il s’agit techniquement des mêmes mods, seule leur gravure diffère.

        Spécifications

        • Terroir : USA
        • Matériaux : acier inoxydable, contacts cuivre, isolant delrin (top cap)
        • Pin : télescopique ajustable
        • Switch ressort
        • Volt drop : 0.66v mesuré à 0.28ohm

        Le Droplet dont nous parlons aujourd’hui est apparu en octobre 2014, il est hybridable avec le Elm, un petit dripper sans prétention mais sympa pour l’époque (bien que son plateau ait aujourd’hui pris un petit coup de vieux) et qui confère au setup quelque chose de sobre, de très élégant, et une remarquable efficacité. Au chapitre des drippers, Element Mods a plus récemment sorti le Stumpy que vous avez probablement du voir passer. Sachez enfin que le modeur propose aussi une box DNA200 (LiPO), la Walnut.

        Initialement, Element Mods ne fournissait pas avec ses mods le tube 18650, se cantonnant au 350 et au 500, le 650 étant disponible en option pour 40$ de plus, ce qui nous poussait le prix du mod en shop au grand complet à une fourchette variant de 240 à 280$. On était donc sur un positionnement très haut de gamme. Le succès commercial des boxes éclipsant un peu les tubes, il nous est aujourd’hui possible de tomber sur d’excellentes affaires pour les amoureux de cette marque et le Droplet était par exemple en déstockage pour 50 euros (avec tube 650!) et le Elm pour 30 euros chez Eway dont on va d’ailleurs très vite reparler… à ce sujet regardez attentivement il y a encore de vraies perles ici.

        Voici le Droplet démonté avec ses 3 tubes, et en haut à gauche le Elm, un atomiseur que beaucoup trouveront anecdotique mais hybridable sur le Droplet et tous les mods en 20/1 (Caravela, Gus....)
        Voici le Droplet démonté avec ses 3 tubes, et en haut à gauche le Elm, un atomiseur que beaucoup trouveront anecdotique mais hybridable sur le Droplet et tous les mods en 20/1 (Caravela, Gus….)
        Attention en fonction de là où vous l'achetez, à l'origine les prix s'entendent sans le tube 18650.
        Attention en fonction de là où vous l’achetez, à l’origine les prix s’entendent sans le tube 18650. C’est une volonté initiale du modeur.
        Voici le top cap du Droplet, rien à dire sur le connecteur 510.
        Voici le top cap du Droplet, rien à dire sur le connecteur 510.
        Notre pin est isolé par du delrin
        Notre pin est isolé par du delrin
        Et voici un on ne peut plus classique pin copper ajustable (côté atomiseur comme côté batterie pour éviter tout flottement).
        Et voici un on ne peut plus classique pin copper, bien large et ajustable (côté atomiseur comme côté batterie pour éviter tout flottement).
        Et le voici en place dans le top cap
        Et le voici en place dans le top cap
        Notre switch est lui aussi assez simple, niveau gravures on trouve sur le bouton la griffe du modeur et son terroir. À l'intérieur du switch, donc non visible quand il est monté, on trouve un "DL 128", pour Droplet et numéro de série 128. Le "Water" indique la série, une par éléments comme vu en introduction.
        Notre switch est lui aussi assez simple, niveau gravures on trouve sur le bouton la griffe du modeur et son terroir. À l’intérieur du switch, donc non visible quand il est monté, on trouve un « DL 128 », pour Droplet et numéro de série 128. Le « Water » indique la série, une par éléments comme vu en introduction. Ces gravures ne sont pas des plus fines ni des plus précises, mais c’est un détail qui ne me perturbe pas plus que ça, surtout placé à cet endroit.
        Beaucoup plus intéressant maintenant, les trous de dégazage. On en voi bien deus ronds sur la base du switch mais aussi deux larges au dessus des pas de vis de l'anneau de blocage. Ceci permet tout simplement à un accu de dégazer quelque soit la position de l'anneau de blocage.
        Beaucoup plus intéressant maintenant, les trous de dégazage. On en voi bien deus ronds sur la base du switch mais aussi deux larges au dessus des pas de vis de l’anneau de blocage. Ceci permet tout simplement à un accu de dégazer quelque soit la position de l’anneau de blocage.
        Ici on voit bien les trous de de dégazage utiles quand le lock ring est en position de blocage du switch
        Ici on voit bien les trous de de dégazage utiles quand le lock ring est en position de blocage du switch
        Ici avec l'anneau de blocage en position de switch non bloqué (ça dégaze par les deux trous ronds sur la base du switch).
        Ici avec l’anneau de blocage en position de switch non bloqué (ça dégaze par les deux trous ronds sur la base du switch).
        Niveau ressort, ça plaisante pas, notez que ce ressort épouse parfaitement l'axe dans lequel se visse le pin de contact, un peu comme ce que nous avons sur le Cartel V1 ou le Tahiti Evo
        Niveau ressort, ça plaisante pas, notez que ce ressort épouse parfaitement l’axe dans lequel se visse le pin de contact, un peu comme ce que nous avons sur le Cartel V1 ou le Tahiti Evo. C’est peut être pour ça que ce switch pourra vous donner une très légère impression de scratcher un peu au début, mais pas de préoccupation, cette sensation disparait au bout de quelques heures d’utilisation.
        On ré-assemble notre switch.
        On ré-assemble notre switch.
        Et voici notre Droplet, avec sa gravure assez classe sur le tube représentant une goutte d'eau (Water serie)
        Et voici notre Droplet, avec sa gravure assez classe sur le tube représentant une goutte d’eau (Water serie), sur lequel trône le Elm, le dripper hybridable d’Element Mods.

        Conclusions

        Element Mods jouit d’une réputation solide et est le produit d’une recette efficace : faire dans l’élégance et la sobriété un mod qui vous décoche une bonne grosse patate, même si avec le Droplet, on n’est par exemple pas au niveau de ce que va envoyer un Cartel V1 pour rester dans du tube SS et comparer ce qui est comparable. Comme les pas de vis sont en 20/1 il vous est possible de composer un peu avec d’autres matériels à votre disposition dans ce « standard », comme les Gus par exemple. C’est ce que j’ai fais avec un tube Tree of Life trouvé chez Vaperev pour 4$ en lui collant un top cap Gus, un pin télescopique Element Mods et un switch 2.2 de chez Gus.

        À gauche le Droplet, à droite le.... Tree of Gus ?
        À gauche le Droplet, à droite le…. Tree of Gus ?

        Ce switch Element, a tout ce que j’apprécie, relativement ferme, avec un anneau de blocage efficace et une course très courte. Out of the box, il est possible que vous trouviez qu’il accroche un peu, surtout ne faites rien, utilisez le normalement, ça disparait en moins de 48h d’usage normal et ça révèle ensuite un switch super agréable même si assez ferme, qui ne flotte pas et capable d’encaisser du 0.12 ohm sans broncher, sans chauffer. Les larges contacts cuivre assurent de bonnes performances, des performances évidemment toujours au rendez-vous en hybride avec le Elm, on est sur du 0.66 volts de drop mesuré à 0.28 ohm sur un accu chargé à 4,04 v.

        Tout respire la robustesse et la durabilité dans ce mod, cette simplicité fait de lui un mod que l’on peut envisager en setup avec l’immense majorité des atomiseurs modernes. Mais comme nous n’avons pas toujours besoin d’un porte-avion pour avoir une bonne vape, c’est bien avec son atomiseur hybride que je l’apprécie. Alors je ne vous ferai pas l’injure d’une review d’un dripper qui ne présente pas les conforts modernes considérés aujourd’hui comme les plus basiques (oui, comme des trous dans les plots… quoi que j’ai bien envie de vous parler du 3D d’Atmomixani), mais voici quand même en gros comment se présente notre affaire.

        Le Elm est donc hybridable sur le Droplet, il offre un plot positif et deux plots très négatifs basics (full SS, sans trous, ce qui devient pénible à coiler avec du kanthal de plus de 0.6mm). La chambre est tenue par 2 joints toriques, et le pin est en cuivre avec un ajustement pour le débattement de la batterie, et le pin est isolé par ce qui ressemble fort à du delrin. Aucune gravure pour la chambre, juste 2 airflow ajustablesavec les débards du plateau. La cuve n'est pas hyper profonde, l'airflow est pourtant assez confortable et je le pousse à 0.2 ohm sans grand problème.
        Le Elm est donc hybridable sur le Droplet, il offre un plot positif et deux plots très négatifs basics (full SS, sans trous, ce qui devient pénible à coiler avec du kanthal de plus de 0.6mm). La chambre est tenue par 2 joints toriques, et le pin est en cuivre avec un ajustement pour le débattement de la batterie, et le pin est isolé par ce qui ressemble fort à du delrin. Aucune gravure pour la chambre, juste 2 airflow ajustablesavec les débards du plateau. La cuve n’est pas hyper profonde, l’airflow est pourtant assez confortable et je le pousse à 0.2 ohm sans grand problème.

        Le prix du setup complet à sa sortie est comme nous l’avons vu en introduction assez dissuasif puisqu’avec l’Elm, on arrivait très vite au dessus des $ 300, mais vous le trouverez à des tarifs plus accessibles aujourd’hui, beaucoup de superbes tubes sont déstockés quand ils sont encore en shops, sinon il vous faudra être attentifs au marché de l’occasion (en croisant les doigts pour que les tubes mécaniques ne redeviennent pas à la mode ?).

        Partager cet article :

        Twitter Facebook Google Plus mail

        Répondre

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *