Cthulhu v1 : un bon RTA orienté clouds

Le Cthulhu par Cthulhu Mods
Le Cthulhu par Cthulhu Mods

Dans les tendances lourdes de cette année 2015, on a vu débarquer une floppée impressionnante de RTA bottom coils orientés gros nuages. Petite particularité de cette tendance… elle est massivement d’origine asiatique. Je vais revenir un peu les propos que je tenais déjà il y a petit moment. J’expliquais en pleine petite gueguerre de clones, pas clones, gris ou arc en ciel, que les chinois s’imposeraient avec du matériel original de qualité et surtout… innovant. Et c’est bien cette année que ça a commencé à déferler, tout particulièrement avec ces atomiseurs à tank bottom coils qui tentent de rivaliser avec la production de vapeur de certains drippers pinoys, exercice dans lequel ils sont de moins en moins ridicules.

Spécifications

  • Dual coil only
  • Tank pyrex
  • Airflow ajustable : 2*3mm sous les coils
  • Arrivées de juices : 4*2,5mm
  • Plot positif dédoublé
  • Remplissage par le top ou le bottom (vis sous le plateau)
  • Capacité du tank : 4ml

La recette est relativement simple, on prend le concept d’un Kayfun, un système à dépression et une petite cloche qui offre une chambre réduite au dessus du plateau, on élargit la cheminée, tout comme on élargit l’arrivée de juice et surtout l’airflow. Sur le papier ce ne sont pas les atomiseurs les plus techniques, mais c’est pourtant particulièrement efficace.

Yoann vous avait ici même parlé du Goliath que j’ai aussi beaucoup pratiqué et qui va me donner un point de comparaison intéressant  pour parler du Cthulhu (ne me demandez pas de le prononcer en revanche, j’ai tendance à dire « chtoulou » alors que c’est probablement plutôt un truc comme « stulu »… enfin on s’en  fout, ce qui nous intéresse, c’est sa vape, vu que ce n’est pas demain qu’on vous posera la question de sa prononciation pour un entretien d’embauche).

C’est l’ami 2A de Geek à Vapeur qui m’a envoyé ce RTA (merci Alain 😉 ), et qui me permet d’ajouter mes 2ct sur cet ato, parce qu’il en vaut vraiment le coup. Il n’est certes pas parfait mais il présente des points forts remarquables, il a du moins des caractéristiques qui sont loins de me déplaire. Le principal défaut que je trouve à ce genre d’atomiseur, comme le Goblin ou le Goliath pour ne citer qu’eux, c’est un rendu des saveurs assez plat. Je pense qu’une cheminée large et  un peu longue ne se prête pas forcément à une restitution optimale pour les liquides que je vape, alors que les mentholés passent à mon sens bien mieux sur ces atomiseurs. Il faudrait voir ce que donne un RTA de ce type en 30mm avec cheminée courte (et donc un tank moins haut mais plus large) par exemple, mais mon petit doigt me dit que le rendu pourrait se trouver très sensiblement amélioré. Et pourtant, c’est une bonne surprise avec ce Cthuluh, il s’en tire plutôt pas mal du tout.

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Le Cthulhu démonté, c'est moins compliqué qu'un Kayfun4
Le Cthulhu démonté, c’est moins compliqué qu’un Kayfun4
Sur le plateau on découvre 2 arrivées d'air massives et 4 arrivées de liquides non moins massives. Au moins, au premier coup d'oeil on sait à qui on a à faire.
Sur le plateau on découvre 2 arrivées d’air massives et 4 arrivées de liquides non moins massives. Au moins, au premier coup d’oeil on sait à qui on a à faire.
Sur les plots, on a de quoi passer un dual Clapton ou un dual twisted sans problème, très confort pour un RTA. En revanche je ne m'explique pas d'où vient cette mode de surélever le positif. Les coils de traviol semblent en vogue en ce moment
Sur les plots, on a de quoi passer un dual Clapton ou un dual twisted sans problème, très confort pour un RTA. En revanche je ne m’explique pas d’où vient cette mode de surélever le positif. Les coils de traviole semblent en vogue en ce moment. A la base de notre atomiseur on découvre les trous pour la prise d’air (airflow ajustable)
Vu d'au dessus c'est quand même relativement impressionnant ... mais si, souvenez vous à quoi ressemblait un plateau de RTA il y a un an.
Vu d’au dessus c’est quand même relativement impressionnant … mais si, souvenez vous à quoi ressemblait un plateau de RTA il y a un an.
les vis des plots ne sont vraiment pas bien grosses, si vous coiler avec du gros Kanthal, attention de ne pas plier la clé...
Les vis des plots ne sont vraiment pas bien grosses, si vous coiler avec du gros Kanthal, attention de ne pas plier la clé… Et qui dit gros airflow, dit cheminée énorme.
La chambre elle même n'est pas bien grosse, comme sur les Kayfun.
La chambre elle même n’est pas bien grosse, comme sur les Kayfun.
Cthulhu-RTA-010
Alors oui sur le Cthulhu, on a un poulpe sur la cheminée, c’est sympa les poulpes, après il ne faut pas me demander si les céphalopodes benthiques ont une signification particulière en Chine, mais je trouve ça plutôt fun (référez vous à Wikipedia, merci Alain, c’est un peu le mot que je n’aurais jamais tapé sur ce site). Enfin notez au passage les arrivées de juice, si avec ça vous prenez un dry hit c’est que vous avez confondu le paquet de Fiber Freaks avec du plâtre…
On a donc un tank en pyrex, c'est un très bon point. Il repose sur deux joints torique. RIen à dire niveau étanchéité, et un bon point sur le pyrex qui tiendra le choc même avec votre DiY à base d'acide électrolyte.
On a donc un tank en pyrex, c’est un très bon point. Il repose sur deux joints toriques. Rien à dire niveau étanchéité, et un bon point sur le pyrex qui tiendra le choc même avec votre DiY à base d’acide électrolyte, mais pas au contact du carrelage.
Alors ça c'est un plan sur cet ato, le système de remplissage par le top cap consiste en 4 trous (ouais 4 c'est mieux qu'un, même s'il y en a 3 dont on se demande à quoi ils servent), assez larges pour envisager un remplissage à la pipette.
Alors ça c’est un bon plan sur cet ato, le système de remplissage par le top cap consiste en 4 trous… ouais 4 c’est mieux qu’un, et si vous avez envie de le remplir au Karcher, ça fonctionne. Pas besoin d’insérer le bout de la pipette dans un trou, ça coule tout seul dans le tank… je suis fan, je peux enfin remplir un RTA à la pompe).
Alors ça en revanche, c'est pas la trouvaille du siècle, cet écrou sert à solidariser notre ant avec le plateau en se visant sur a cheminée. C'est pas le truc le plus pratique quand on a des gros doigts.
Alors ça en revanche, c’est pas la trouvaille du siècle, cet écrou sert à solidariser notre tank avec le plateau en se visant sur a cheminée. C’est pas le truc le plus pratique quand on a des gros doigts.
Pour moi, c'est à la pince que ça se passe
Pour moi, c’est à la pince que ça se passe
Et voici notre top cap
Et voici notre top cap
Vu d'en dessous, avec un joint torique, nickel our l'étanchéité, un peu moins nickel pour la facilité que l'on a à le visser.
Vu d’en dessous, avec un joint torique, nickel pour l’étanchéité, un peu moins nickel pour la facilité que l’on a à le visser.
Sous le plateau, notre atomiseur arbore son petit nom que je suis toujours incapable de prononcer, un numéro de série, et un pin cuivre facilement ajustable, un bon point donc
Sous le plateau, notre atomiseur arbore son petit nom que je suis toujours incapable de prononcer, un numéro de série, et un pin cuivre facilement ajustable, un bon point donc
Si vous ne trouvez pas votre compte avec l'un des 4 trous de remplissage sous le top cap, sachez que le Cthulhu propose aussi un système de remplissage par le bottom, dès fois que vous vous baladiez avec votre petit tournevis cruciforme, que vous ayez une irrépressible envie d'enlever votre ato de votre mod pour prendre 10 minutes à faire ce que vous pouviez faire en 1 minute avant de vous rappeler que la pipette ne pourra jamais passer dans ce trou ridicule. Enfin on va pas se plaindre, le mini joint torique est efficace, l'atomiseur ne pisse pas sous le plateau.
Si vous ne trouvez pas votre compte avec l’un des 4 trous de remplissage sous le top cap, sachez que le Cthulhu propose aussi un système de remplissage par le bottom, dès fois que vous vous baladiez avec votre petit tournevis cruciforme, que vous ayez une irrépressible envie d’enlever votre ato de votre mod pour prendre 10 minutes à faire ce que vous pouviez faire en 1 minute avant de vous rappeler que la pipette de votre bouteille de juice ne pourra jamais passer dans ce trou ridicule. Enfin on va pas se plaindre, le mini joint torique est efficace, l’atomiseur ne pisse pas sous le plateau… bref, useless feature.
Si toutefois ce remplissage par le cul vous séduit (je veux bien une explication au passage), voici sur le bord droit du plateau par où il arrive
Si toutefois ce remplissage par le cul vous séduit (je veux bien une explication au passage), voici sur le bord droit du plateau par où il arrive
Côté coil, en dehors du fait que les positifs sont plus haut que les négatifs et que les coils sont de travers (oui c'est la seconde énigme de cet atomiseur), rien à dire, on a de la place, ici un coil de 3mm de diamètre (impossible sur le Goliath par exemple)
Côté coil, en dehors du fait que les positifs sont plus haut que les négatifs et que les coils sont de travers (oui c’est la seconde énigme de cet atomiseur), rien à dire, on a de la place, ici un coil de 3mm de diamètre (impossible sur le Goliath par exemple)
Petite astuce, afin de ne pas boucher les arrivées de juice avec un surplus de fibre ou de coton, biseautez la découpe
Petite astuce, afin de ne pas boucher les arrivées de juice avec un surplus de fibre ou de coton, biseautez la découpe
la chambre en place, avec juste ce qu'il faut de fibre qui dépasse pour boire le liquide
la chambre en place, avec juste ce qu’il faut de fibre qui dépasse pour boire le liquide
Et côté look, c'est relativement sobre pour passer inaperçu... jusqu'au moment où vous lâcher un gros nuage.
Et côté look, c’est relativement sobre pour passer inaperçu… jusqu’au moment où vous lâchez un gros nuage.

Conclusions

Dans sa dernière vidéo, Nukevapes parle amplement des atomiseurs à tank top coils en comparant l’Origen V2, le Change et un atomiseur que je ne connaissais pas du tout avant ce vlog, l’infernal Genius². Et pour tout vous dire, ce sont souvent les top coils que je préfère au RTA bottom coils car ils offrent généralement plus d’options de montages (coton, fibre, mesh câble). La polyvalence est une question relativement nouvelle pour moi car à force de tester plein de choses différentes, je me rends compte que j’apprécie des styles de vape au final très différents, et en toute logique, je m’intéresse à des atomiseurs souvent très polyvalents ou au contraire, ultra exclusifs (genre les drippers bien bourrins). Donc soyons clairs, si vous cherchez de la polyvalence, regardez plutôt du côté des top coils, vous obtiendrez généralement un meilleur rendu des arômes et vous ne serez pas bridés par un plateau qui nécessite son dual coil au coton et ne tolère pas grand chose d’autre.

Le Cthulhu, a pour vocation à être simple et efficace dans ce qu’il propose. Côté conception, on pointera du doigt un top cap un peu lourdingue à replacer, mais rien d’insurmontable et de réellement agaçant à l’usage, c’est un coup de main à prendre : on appuie et on visse. L’écrou pour solidariser le tank n’est pas non plus le système le plus simple mais comme on ne recoil pas non plus les jours, ce n’est pas rédhibitoire. Toujours concernant le montage, les vis Allen nécessitent une toute petite clé, comme je suis un spécialiste pour les perdre, j’utilise un tournevis de précision avec un embout T3, ça fait l’affaire, mais c’est pas un format commun et sûrement pas le plus durable, un peu comme sur le Royal Hunter.

La polyvalence, ce n’est évidement pas le point fort du Cthulhu. Avec cette grosse arrivée de juice et ce gros airflow, il pousse à la déraison sur les montages, tout comme le Goliath. Oui on peut parfaitement le monter en 0.6/0.8ohm, mais ce sera toujours en dual coil et de toutes façons, on est systématiquement tenté de le pousser en dessous des 0.3 ohm tant on sent qu’il en a sous sa cloche. Pour ma part j’évite de le descendre en dessous des 0.18, c’est à partir de là que j’ai l’impression que l’arrivée de juice atteint ses limites, sensiblement comme le Goliath.

Tout comme le Goliath encore, il ne leak pas, et c’est exactement ce qu’on attend de ce genre d’atomiseur bottom coil, ce qui est un avantage sur nombre de top coils (pas tous). Aucun problème donc pour se balader avec, le système de dépression fonctionne bien.

Contrairement cette fois ci au Goliath (v1), il ne propose pas de contrôle de l’arrivée de juice, mais très franchement on s’en fout, l’arrivée de juice du Goliath, je ne l’ai jamais utilisée autrement qu’ouverte à fond.

Mais gros avantage sur le Goliath, là où ce dernier bouffe un peu les arômes, le Cthulhu s’en sort aussi bien, même mieux que le Subtank que je trouvais déjà pas si mal, c’est pour le moment l’un des RTA « bourrins » qui me fait globalement la meilleure impression, avec un gros plus sur ce rendu qui fait bien illusion (illusion car le but recherché c’est pour moi d’avoir quelque chose qui se rapproche d’un dripper). Côté facilité de montage, l’avantage est encore au Cthulhu, sans toute fois égaler le plateau reconstructible à vis plate du Subtank que je recommanderais à n’importe quel débutant qui veut se lancer dans le reconstructible sans s’arracher les cheveux, mais qui lui se « limitera » à du monocoil.

Le Cthuluh c’est donc évidemment atomiseur pour des personnes un peu confirmées qui cherchent une grosse production de vapeur et un rendu plus que correct pour se passer de leur dripper quand elles sont en vadrouille. Un atomiseur exclusivement pour du dual coil, c’est un choix qu’il vous faudra faire à l’achat, ce n’est pas le roi de la polyvalence… ce qui nous amène directement à son prix de vente. On le trouve en France pour entre 20 et 30 euros, à partir d’une dizaine de dollars sur des sites chinois, ce qui fait de lui un atomiseur que l’on peut s’offrir, par exemple en complément d’un atomiseur plus fin ou plus polyvalent, et côté rapport qualité prix, il n’y a rien à redire, on sait pourquoi on l’achète et il fait ce pourquoi on l’achète, avec une petite mention spéciale sur le rendu des arômes pour ce type d’atomiseur.

Sachez enfin que Cthulhu Mods a sorti une V2 qui intègre le contrôle de l’arrivée de juice (qui a encore été élargie) et que le même Cthulhu Mods est aussi l’auteur d’un dripper, le Hastur qui propose une arrivée d’air un peu semblable à celle du très intéressant Vortice de Vaporshark.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

5 comments

  1. J’aime son rendu, peut être le meilleur que j’ai testé en RTA, moins les fuites de jus par l’airhole, malgré plusieurs montages pour tenter de pallier au problème, amplifié lors d’un remplissage par le top cap, donc je passe par la petite vis au cul.
    J’ai aussi changé tous les joints, en vain.
    Je précise que j’ai une grande habitude des reconstructibles de tous poils depuis 2 ans.
    Le démonter entièrement avec outils obligatoire pour simplement changer sa mèche, ça devient lourd.
    Les minuscules vis Allen sont ridicules, y avait moyen de mettre autre chose.
    Un subtank avec RBA est certes moins performant, mais O combien plus facile au quotidien.
    Je le garde, mais j’attends la V2 qui semble plus facile à vivre et permet de choisir entre mono et double coil.

    1. Ben voilà, j’ai reçu la V2.
      Nettement plus facile au niveau maintenance.
      Test en plateau simple et double coil.
      Le cotonnage est délicat à trouver, dry hits si l’on met le coton dans les rigoles. Si on affleure au ras du plateau on a un rendu exceptionnel, mais ça pisse de partout.
      Plusieurs montages, avec fiber freaks, cellucoton, coton maxim et coton bio, et j’ai toujours pas trouvé l’idéal entre dry hit ou piscine.
      Pour le moment il reste à la maison avec un sopalin à la main en permanence.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *