Crius V3 RTA par OBS : plus de coils SVP

Crius V3 RTA par OBS : plus de coils SVP

8.5

Qualité/finitions

8/10

    Facilité de montage

    9/10

      Précision de l'airflow / rendu

      8/10

        Documentation/prise en main

        9/10

          Rapport qualité prix

          9/10

            Pour

            • Réglage d'airflow efficace
            • Rendu en quad coil assez proche d'un bon dripper
            • Système de remplissage génial
            • Facilité d'utilisation
            • Deck à la velocity utile sur un RTA

            Contre

            • Pin non ajustable
            • Base du tank dure à dévisser pour l'entretien

            Pour cette review, on va casser nos petites habitudes… d’ailleurs on va tout de suite commencer par l’avertissement :

            vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisés avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
            Crius-V3-RTA-by-OBS-001nb
            Crius V3 RTA par OBS

            Il devient compliqué de suivre ce qu’il se passe sur le segment des atomiseurs reconstructibles à réservoir tant l’année 2015 a été riche en nouveautés. On peut tout de même définir un fil conducteur : ils ont des airflows énormes et ils font des nuages presqu’aussi énormes que ceux que font des drippers pinoys et US. Une autre tendance forte, et je ne cacherai pas que ce n’est pas ma préférée, ce sont généralement des bottom coils, donc avec une vape plus froide, et que je trouve personnellement très souvent moins précise en restitution des arômes.

            Spécifications

            • Terroir : Chinois
            • Capacité : 4,2ml
            • Airflow : à faire pâlir un dripper pinoy
            • Pin : non ajustable plaqué or, isolant peek
            • Deux plots à deux trous superposés (type Velocity)
            • Signe particulier : ne bronche pas à plus de 90w

            Le Crius arrivant aujourd’hui après des dizaines de RTA bottom coil orientés clouds, il lui faut quelque chose qui groove un peu. Son fabricant OBS, d’origine chinoise, s’est déjà adonné au même exercice avec les deux premères itérations du Crius (sans deck type Velocity) et le T-VCT qui reprenait franchement le concept du Subtank de Kanger avec un deck pour mèches pré-faites et convertible en reconstructible. Avec Crius V3, OBS introduit deux choses très intéressantes  :

            • un nouveau système de remplissage par le top ;
            • un contrôle de l’arrivée de liquide très efficace.

            Le deck à la Velocity permettra de son côté de vous adonner à des montages un peu différents du sempiternel dual coil. Et c’est justement là, pil poil où je ne m’y attendais pas vraiment qu’un point vient changer la donne. Allez je vous spoil la fin : le Crius n’est pas fait pour une petite vape pépère qui pseudo cloud à 0.5 ohm comme pas mal de RTA de ce segment. Il cache en fait un atomiseur plus diabolique, et pour peu qu’on s’en donne un peu la peine au montage, on arrive, en plus des clouds, à avoir une vapeur chaude et un rendu qui s’approcherait presque d’un dripper…

            Le Crius est livré avec packaging, spares (dont un tank pyrex) et documentation !
            Le Crius est livré avec packaging, spares (dont un tank pyrex) et documentation !
            C'est une documentation en anglais mais elle est complète et mêmes les non anglophones s'y retrouvent aisément
            C’est une documentation en anglais mais elle est complète et même les non anglophones s’y retrouvent aisément.
            Aussi bien l'architecture que l'utilisation et l'entretien de l'atomiseur y sont décrits.
            Aussi bien l’architecture que l’utilisation et l’entretien de l’atomiseur y sont décrits.
            Le plateau attire tout de suite l'oeil, reprenant un airflow type Subtank et des plots à la Velocity, on sait tout de suite que ça va être sympa à monter et que même les gros poumons vont y trouver leur compte
            Le plateau attire tout de suite l’oeil, reprenant un airflow type Subtank et des plots à la Velocity, on sait tout de suite que ça va être sympa à monter et que même les gros poumons vont y trouver leur compte
            Sous le plateau le nom de l'atomiseur et son fabricant, le pin plaqué or n'est pas ajustable.
            Sous le plateau le nom de l’atomiseur et son fabricant, le pin plaqué or n’est pas ajustable. Je ne sais pas trop quoi penser du marquage CE en revanche 😉
            Si le pin est non ajustable, pas de panique il ressort quand même suffisament pour ne pas avoir de mauvaise surprise avec un mod à top cap hybride
            Si le pin est non ajustable, pas de panique il ressort quand même suffisamment pour ne pas avoir de mauvaise surprise avec un mod à top cap hybride.
            Niveau airflow, on est large, vraiment très large... à un point tel que je ne le vape qu'à 1/3
            Niveau airflow, on est large, vraiment très large… à un point tel que je ne le vape qu’à 1/3
            Et niveau arrivées de juice, on est pas moins bien servi. Rien qu'en observant le plateau, décèle le potentiel et sent qu'on va pouvoir jouer un peu.
            Et niveau arrivées de juice, on est pas moins bien servi. Rien qu’en observant le plateau, décèle le potentiel et sent qu’on va pouvoir jouer un peu, la question, c’est jusqu’à quel point.
            C'est uniquement par cette cloche que l'on va être limités dans nos montage, comme sur tous les atos à cloche, si vous coilez trop gros, le coil touche la chambre, ça short. Evitez le clapton à 3,5mm de diamètre par exemple.
            C’est uniquement par cette cloche que l’on va être limités dans nos montages, comme sur tous les atos à cloche, si vous coilez trop gros, le coil touche la chambre, ça short. Evitez le clapton à 3,5mm de diamètre par exemple.
            Sachez que le bas du tank se dévisse pour nettoyer l'ato, mais que ça peut être un peu dur à envlever, je n'ai pas insité pour tout vous avouer, je n'avais pas envie de bouriner au risque de cassez le pirex. Je pense que joint torique entre la base du tank et cette pièce peut rendre l'opération difficile. Mais dans ma profession, comme on a coutûme de le dire "if it works, don't fix it"... n'insitez pas, vous aurez bien le temps de voir comment c'est foutu quand vous aurez le pyrex si vous êtes aussi adroit que moi.
            Sachez que le bas du tank se dévisse pour nettoyer l’ato, mais que ça peut être un peu dur à enlever, je n’ai pas insité pour tout vous avouer, je n’avais pas envie de bouriner au risque de casser le pirex. Je pense que joint torique entre la base du tank et cette pièce peut rendre l’opération difficile. Mais dans ma profession, comme on a coutûme de le dire « if it works, don’t fix it »… n’insitez pas, vous aurez bien le temps de voir comment c’est foutu quand vous aurez cassé le pyrex si vous êtes aussi adroit que moi.
            sur la clog on voit le calibre des arrivées de juice,, c'est ça qui vient s'aligner sur les arrivées du plateau et vous permet d'avoir un système de contrôle d'arrivée de liquide très efficace.
            sur la cloche on voit le calibre des arrivées de juice,, c’est ça qui vient s’aligner sur les arrivées du plateau et vous permet d’avoir un système de contrôle d’arrivée de liquide très efficace.
            Mais voici l'un des trucs qui m'a vraiment plu dans ce Crius : on tire sur le topcap, et voici le MEGA trou de remplissage. Alors là tout passe, la tête d'une pompe, les pipettes, c'est un véritable bonheur à remplir. Et j'ai envie de vous dire heureusement parce qu'avec ce qu'on va lui coller comme montage, 4,2ml ça peut très vite partir.
            Mais voici l’un des trucs qui m’a vraiment plu dans ce Crius : on tire sur le top cap, et voici le MEGA trou de remplissage. Alors là tout passe, la tête d’une pompe, les pipettes, c’est un véritable bonheur à remplir. Et j’ai envie de vous dire heureusement parce qu’avec ce qu’on va lui coller comme montage, 4,2ml ça peut très vite partir.
            Le drip tip fourni, c'est du pyrex, il faut y voir un signe. Ce n'est pas qu'il chauffe fort naturellement mais il n'est pas impossible que vous soyez tenté de le pousser vraiment bas. Et dasn ce cas, c'est loin d'être un mauvais calcul le pyrex. Alors oui je sais ça condense à l'intérieur et les bubulles collées à l'intérieur du drip tip c'est pas joli... OSEF
            Le drip tip fourni, c’est du pyrex, il faut y voir un signe. Ce n’est pas qu’il chauffe fort naturellement mais il n’est pas impossible que vous soyez tenté de le pousser vraiment bas. Et dans ce cas, c’est loin d’être un mauvais calcul le pyrex. Alors oui je sais ça condense à l’intérieur et les bubulles collées à l’intérieur du drip tip c’est pas joli… OSEF. Il est efficace, on ne lui en demande pas plus, s’il ne vous convient pas libre à vous de placer le drip tip qui vous convient le mieux.
            Alors ça se monte comment ? Et bien comme vous voulez. Vous pouvez choisir de placer vos coils en biais (inversés négatif / positif), ou l'un en bas et l'autre au dessus.
            Alors ça se monte comment ? Et bien comme vous voulez. Vous pouvez choisir de placer vos coils en biais (inversés négatif / positif), ou l’un en bas et l’autre au dessus.
            le logement pour placer le coton est une bonne idée, veillez simplement à ne pas l'écraser dans les arrivées au point d'obstruer l'entrée de juice sur la base du plateau, laisser tout ça respirer un peu
            le logement pour placer le coton est une bonne idée, veillez simplement à ne pas l’écraser dans les arrivées au point d’obstruer l’entrée de juice sur la base du plateau, laissez tout ça respirer un peu. Nul besoin de beaucoup de coton.
            Voici le truc ultra efficace de l'atomiseur : quand on revisse le tank, une fois revissé, ç continue à tourner, mais cette fois...
            Voici le truc ultra efficace de l’atomiseur : quand on revisse le tank, une fois revissé, ça continue à tourner, mais cette fois…
            ... et bien c'est les arrivées de liquide qu'on ajuste.
            … et bien c’est les arrivées de liquide qu’on ajuste.
            Et on remplis notre tank.
            Et on remplis notre tank.
            Nos petites bubulles remontent , tout va bien
            Nos petites bubulles remontent , tout va bien

            Voilà, jusque là j’ai été sage, je suis parti sur un dual clapton sympa, mais très loin de ce que j’ai trouvé de meilleur comme montage sur le Crius. Cet atomiseur, il aime qu’on le brutalise un peu, et si vous êtes amateurs de drippers, non pas fâché avec les RTA mais… vous sentez qu’il manque un truc, et bien le Crius n’attend qu’un chose, enfin deux de plus :

            Et c'est bien en quad coil que j'ai vraiment apprécié cet atomiseur, j'avais pourtant quelques appréhensions sur l'irrigation des wicks supérieurs, mais c'est une excellente surprise pour moi, ça marche fort, c'est chaud, on s'approche d'un rendu dripper de manière convaincante.
            Et c’est bien en quad coil que j’ai vraiment apprécié cet atomiseur, j’avais pourtant quelques appréhensions sur l’irrigation des wicks supérieurs, mais c’est une excellente surprise pour moi, ça marche fort, c’est chaud, on s’approche d’un rendu dripper de manière convaincante.
            Evidemment, on tombe un peu bas, mais on retrouve bien une rondeur de rendu que vous n'aurez pas en dual. Ensuite, rien ne vous oblige d'être aussi bas, mais d'une manière générale je trouve le rendu en quad meilleur (en fait pour être franc, à des années lumières) sur cet ato qu'en dual.
            Evidemment, on tombe un peu bas, mais on retrouve bien une rondeur de rendu que vous n’aurez pas en dual. Ensuite, rien ne vous oblige d’être aussi bas, mais d’une manière générale je trouve le rendu en quad meilleur (en fait pour être franc, à des années lumières) sur cet ato qu’en dual.

            Conclusions

            C’était franchement pas gagné. Je ne suis déjà à la base pas ultra fan des bottom coil dont je trouve la vapeur souvent trop froide. J’ai ensuite regardé les aiflows… très subtank dans l’esprit… ouais toujours pas convaincu. Premier montage, je découvre une arrivée de juice très efficace, je suis à ce moment en dual coil spires serrées entre 0.2 et 0.3 ohm, pas convaincu, un rendu lui aussi très Subtank. Je regarde ensuite la video de Geek n’ Vaps, spires espacées meilleur rendu… ok allons y… toujours pas ça pour moi, je suis vers 0.3 ohm.

            Je me manque quelque part, c’est évident, Geek n’ Vaps n’est pas réputé pour raconter des conneries, il lui trouve un excellent rendu, c’est donc que je m’y prends mal. C’est à ce moment là que je rentre dans ma minute « Homer »… « hum 4 trous… 4 coils… plus de coils !« . Et c’est reparti pour un montage plus saignant, en quad coils à 0.14 ohm. J’ai pourtant coutume de dire qu’aligner les coils ne procure pas forcément une meilleure vape (c’est même souvent le contraire de ce que j’ai observé sur nombre de drippers, on arrive souvent au dessus de 3 coils à des centrales thermiques molles du genoux), et bien le Crius est un atomiseur qui m’a fait mentir.

            Bingo, on change tout de suite de dimension. Le montage occupe une bonne partie de la chambre, ça condense plus fort sur le top de la chambre et ça conserve bien les coils du haut irrigués contrairement à mes appréhensions (quelque chose que j’avais déjà expérimenté sur un dripper, le Legion de TXR. Ma conclusion à l’époque était cruelle sur ce dripper : « c’est bourin, c’est joli, et on a un stade de foot pour coiler… mais à quoi ça sert concrètement ? »

            Ah oui la conclusion… c’est quoi la conclusion ? Et bien vous le vapez comme voulez, ce n’est pas qu’une question de valeur de résistance. Avec un quad coil pas mal fichu, vous aurez une vape chaude même à 0.3/0.4 ohm, plus proche d’un dripper, qu’en dual coil à 0.2 ohm. Si en plus vous vous sentez les poumons d’un cloud chaser de compétition, le Crius a tout ce qu’il faut là où il faut pour envoyer du grain jusqu’à 0.1 ohm, et ça pour un tank bottom coil, c’est quand même vachement impressionnant. En électro, on peut aller flirter avec les 100 watts, toujours avec ces 4 coils et ce placement pourtant hasardeux du coton, les arrivées de juice font vraiment bien le job.

            Vu que je suis plutôt amateur de vapeur chaude, je n’irai pas vous dire que c’est l’atomiseur le plus versatile du monde même s’il semble savoir faire pas mal de choses. C’est aussi quand je me suis rendu compte de sa faculté à dissiper plus qu’honorablement la chaleur, en chain vapant dessus à environ 80w les doigts sur l’ato que j’ai fini de me convaincre, c’est définitivement un vrai ato à clouds, qui même avec ses 4 coils sous le capot est plus que supportable, boit correctement le juice malgré un montage surement loin d’être optimal… le Crius est donc tolérant, et même sans être un artiste du coil porn, on arrive assez facilement à trouver sa vape. Le deck à deux plots à trous superposés vous laisse une latitude très intéressante pour laisser votre créativité s’exprimer mais alors attention il y a tout de même une contrainte comme sur tous les atomiseurs à cloche : dur en Clapton coil ou en twisted de coiler sur plus de 2mm de diamètre, généralement évitez de coiler à plus de 2,5mm pour ne pas que le coil entre en contact avec la chambre, une fois ceci assimilé, vous n’aurez aucun problème de montage.

            En parlant de montage il y en a un qui me semble assez intéressant, en dual vertical coil en bordant les bords des coils de coton et en laissant passer l’air dans le coil, voici une vidéo trouvée sur Youtube, je n’ai pas encore testé mais il y a des chances que ce soit vraiment sympa et différent comme rendu.

            Maintenant que vous savez à qui il s’adresse, si vous aimez les vapes plus froides, vous aurez probablement un meilleur rendu sur d’autres atos, mais si vous ne rechignez pas sur les coils et que vous cherchez un ato à tank pour vous passer d’un dripper une partie de la journée, sans que ce soit une galère pour le remplissage, vous avez devant vous une pièce de choix avec ce Crius.

            Dernier point qui ne gâche rien au plaisir que j’ai à vous parler de ce RTA, son prix, puisqu’il est disponible pour moins de 40 euros. Un atomiseur à tank à recommander aux amateurs de drippers pas trop feignants pour enchainer 4 coils ? Oui assurément.

             

            Partager cet article :

            Twitter Facebook Google Plus mail

            Répondre

            Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *