Challenger MKIII de Mikroengineering : la robustesse et le confort accessibles

Challenger MKIII de Mikroengineering
Challenger MKIII de Mikroengineering

Voici un petit mod anglais que j’ai découvert grâce à Mahood (Fiber Freaks)… un mod dont je m’étonne qu’il ne soit d’ailleurs pas plus connu, le Challenger MKIII de Mikroengineering. Un beau petit mod européen (fabriqué au Royaume-Unis), bien conçu, agréable en main, et proposé pour 30 £ dans ses deux versions (aux formats 18350 et 18500)… une prouesse qui en fait une petite perle. Le Challenger MKIII a ce petit côté indestructible que l’on retrouve sur le Basic V2 de NoName d’origine italienne, mais son galbe lui donne à mes yeux plus d’allure, et comme nous allons le voir, ce design à la fois simple et passe partout fait de lui un mod qui s’accommode de beaucoup d’atomiseurs du marché pour offrir un setup très agréable à l’oeil. Et ce n’est pas là ses seuls atouts…

La version que je vous présente aujourd’hui est au format 18350, ce n’est pas le plus petit de sa catégorie mais comme on va le voir, ce n’est pas plus mal en terme de prise en main et de confort général.

Le Challenger MKIII démonté. Notez qu'il est monté par défaut avec deux aimants  mais que vous avez le loisir d'en ajouter pour une sensasion un peu moins souples (4 aimants supplémentaires sont fournis et le switch en tolère jusqu'à 4)
Le Challenger MKIII démonté. Notez qu’il est monté par défaut avec deux aimants mais que vous avez le loisir d’en ajouter pour une sensation un peu moins souples (4 aimants supplémentaires sont fournis et le switch en tolère jusqu’à 4)
Concernant les spares, on a 3 pins supplémentaires, 4 aimants et un tournevis
Concernant les spares, on a 3 pins supplémentaires, 4 aimants et un tournevis
Le top, avec le connecteur 510, sobre, mais parfaitement usiné
Le top, avec le connecteur 510, sobre, mais parfaitement usiné
Notre pin se vis dans l'isolant, mais ce pin se compose de deux pièces
Notre pin se vis dans l’isolant, mais ce pin se compose de deux pièces
Et voici notre pin, avec le contact sur le + de l'accu, en laiton, et on aperçois à l'intérieur le pin vissé qui vient faire contact avec le pin de l'atomiseur
Et voici notre pin, avec le contact sur le + de l’accu, en laiton, et on aperçois à l’intérieur le pin vissé qui vient faire contact avec le pin de l’atomiseur
...le voici qui dépasse, il est donc parfaitement ajustable, on est bien flush avec tout les atomiseurs et notre accus est correctement calé
…le voici qui dépasse, il est donc parfaitement ajustable, on est bien flush avec tout les atomiseurs et notre accus est correctement calé
Les filetages du tube
Les filetages du tube
Un tube sobre mais galbé et élégant
Un tube sobre mais galbé et élégant
Le switch magnétique est simple mais très bien fait et permet d'être utilisé avec 2, 3 ou 4 aimants
Le switch magnétique est simple mais très bien fait et permet d’être utilisé avec 2, 3 ou 4 aimants.
Le bouton et le connecteur laiton sont percé, c'est par ici que les accus dégazent en cas de problème
Le bouton et le connecteur laiton sont percé, c’est par ici que les accus dégazent en cas de problème.
Voici le switch monté
Voici le switch monté
Et toujours notre switch côté contact
Et toujours notre switch côté contact
Notre Challenger MKIII n'est pas le 350 le plus petit, à gaughe un Swan en 650, et à sa droite le Original brass de Fortune  Mods qui est lui l'un des plus petits 350 du marché
Notre Challenger MKIII n’est pas le 350 le plus petit, à gauche un Swan en 650, et à sa droite le Original brass de Fortune Mods qui est lui l’un des plus petits 350 du marché
Le challenger a une hauteur de 66mm
Le challenger a une hauteur de 66mm
Le Red Rod lui met 15,5mm dans la vue... mais est-ce bien important ?
Le Red Rod lui met 15,5mm dans la vue… mais est-ce bien important ?
Le voici avec le Silence RDA., un très beau setup, particulièrement agréable à l'usage
Le voici avec le Silence RDA., un très beau setup, particulièrement agréable à l’usage
Et le voici avec le Kayfun 4 avec lequel il est définitivement fait pour s'entendre
Et le voici avec le Kayfun 4 avec lequel il est définitivement fait pour s’entendre

Conclusion

Le Challenger MKIII est vraiment un mod qui gagne à être connu. Avant d’entreprendre quelques recherches pour recenser les modeurs, j’avoue que je n’imaginais pas qu’il existait en dehors de Gus et Delaniemod, des modeurs capables de proposer des pièces de qualité à un tarif aussi tiré, produits en Europe, et sans rechigner sur la qualité générale du matériel. Je suis vraiment bluffé. Le Challenger MKIII est robuste, sa prise en main est exemplaire, le switch magnétique est particulièrement agréable et son look, tout en sobriété, n’est pas dénué d’élégance. Pour parfaire le décor, le Challenger MKIII est richement doté, avec 3 pins et 4 aimants de spare.

J’ai particulièrement apprécié la conception de ce switch magnétique, bien que simple, il vous laisse la latitude d’y placer 2, 3 ou 4 aimants. Plus vous avez d’aimants, plus la résistance à la pression du doigt est importante, vous avez donc le choix entre un switch souple avec deux aimants, moins souple avec une course un peu plus courte avec 3 aimants, plus dure avec 4 aimants…. Vous devriez donc trouver votre aise sans grand problème. Notez qu’avec 4 aimants vous ne gagnez pas bien plus en terme de course du switch car il faut dévisser un peu le contact pour que celui ci vienne toucher l’accu quand on fire, mais bonne nouvelle, même un peu dévissé, ça ne bouge pas à l’usage.

La conception du pin est elle aussi très simple et intelligente, on a un mod bien flush avec n’importe quel atomiseur, rien à redire non plus de ce côté là.

Pour faire simple, si le format 500 et 350 vous intéresse, qu’il s’agit d’un premier achat ou que vous avez besoin d’un petit mod robuste et accessible, épargnez vous l’achat d’une mauvaise copie en vous offrant ce petit mod original d’excellente facture qui sera bien plus durable. Il vous en coutera donc 30£ soit 42€ auxquels il faudra ajouter 10£ de frais de port si vous le commandez chez Mikroengineering.

Merci Mahood pour cette belle découverte 😉

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *