Ces pays qui interdisent la vape

Rappelez vous les mésaventures du vapoteur suisse qui avait été arrêté et emprisonné 6 jours en Thaïlande l’année dernière pour simple possession d’une cigarette électronique. Si vous partez à l’étranger, il convient d’être très prudent quant à l’utilisation de votre matériel de vape dans votre pays d’accueil.

Or, le site internet de Lonely Planet (Le Guide du Routard anglo saxon) vient de publier une page particulièrement intéressante consacrée aux pays qui interdisent ou réglementent très drastiquement l’usage de la vape. Cette information a été quasi instantanément été publiée par VapYou (que nous remercions au passage pour le partage).

Nous vous proposons donc une traduction de cette page et vous rappelons que sur notre blog est également disponible un article qui recense quelques conseils pour transporter son matériel de vape en avion sans encombres.

Les éléments présentés ci dessous ne sont transposés qu’à titre indicatif et ont été notamment mis à jour en fonction des connaissances que nous avions des législations des pays en cause. Philippe Poirson nous a également apporté son aide précieuse afin de compléter certaines informations erronées présentées par Lonely Planet. Ils ne vous dispensent en aucun cas de vous rapprocher des autorités de votre destination de voyage pour être sûr et certain de la législation en matière de l’usage de la cigarette électronique sur place.

Argentine: Le vapotage est interdit en Argentine depuis 2011. Vous ne pouvez légalement acheter, vendre ou importer des cigarettes électroniques et même les cigarettes électroniques sans nicotine sont interdites.

Brésil: Le gouvernement brésilien a interdit la fabrication et la vente de cigarettes électroniques en 2014. On sait que des amendes sont infligées pour tout produit confisqué.  

Brunéi: Les cigarettes électroniques sont illégales au Brunéi depuis 2010. Toute personne capturée à l’aide d’un dispositif de vapotage dans une zone non-fumeurs peut être condamnée à une amende de 300 $ (256 €) s’il s’agit de sa première infraction ou de 500 $ (427 €). L’usage personnel n’est pas expressément interdit, mais les voyageurs sont priés de faire preuve de prudence.

Cambodge: Les cigarettes électroniques ont été interdites depuis 2014.

Egypte: Bien qu’il existe de nombreuses zones d’ombre autour de la loi, les cigarettes électroniques ont été interdites depuis 2015 et peuvent être confisquées à la douane. (Cf. l’article du blog Planet of the vapes).

Emirats arabes unis: La vente et l’importation de cigarettes électroniques sont illégales. Le produit sera confisqué à l’aéroport si les voyageurs tentent de l’introduire dans le pays.

Inde: Les cigarettes électroniques sont interdites dans six États, dont le Jammu, le Cachemire, le Karnataka, le Pendjab, le Maharashtra et le Kerala. Les lois sont strictement appliquées dans ces états. En 2016, un homme a été condamné à trois ans de prison et à une amende pour avoir prétendument vendu et utilisé des ecigs au Pendjab.

Indonésie: Bien que des voyageurs aient signalé que des cigarettes électroniques soient ouvertement disponibles à l’achat dans les zones touristiques et qu’un certain nombre de cybercigarettes opèrent ouvertement à Bali, le vapotage est interdit en Indonésie.

Jordanie: Les cigarettes électroniques, y compris celles qui ne contiennent pas de nicotine, sont interdites depuis 2009.

Liban: Les cigarettes électroniques ont été interdites depuis 2016. [NDLR : Certains vapoteurs français nous ont affirmé avoir pu vaper au Liban mais aucun élément en notre possession ne nous permet d’établir avec quelle degré de sévérité la loi est appliquée dans ce pays).

Malaisie: Les lois concernant le vapotage en Malaisie peuvent être déroutantes pour les voyageurs. Bien qu’il n’y ait pas d’interdiction nationale sur le vapotage, les états de Johor, Kedah, Kelantan, Negeri, Terengganu et Sembilan ont interdit leur vente. La vape est illégale dans les parcs, les stations-service et les bâtiments publics à Selangor et pourrait entraîner une amende de 2 300 $ (1 964 €) ou jusqu’à deux ans de prison.

Mexique: Les cigarettes électroniques sont interdites car tout autre produit ressemblant à un produit du tabac mais n’est pas du tabac ne peut être vendu au Mexique. Bien que de nombreux touristes soient entrés dans le pays sans aucune complication, il a été signalé que les autorités sur place avaient confisqué des cigarettes électroniques pour diverses raisons.

Oman:  Alors que certains expatriés rapportent que l’usage personnel est toujours permis, les cigarettes électroniques ont été interdites depuis 2012. 

Qatar: Les cigarettes électroniques ont été interdites depuis 2014 et ne peuvent pas être importées dans le pays.

Panama: Malgré les informations selon lesquelles l’usage personnel des cigarettes électroniques est généralement toléré, l’importation et la vente de cigarettes électroniques sont illégales et peuvent être confisquées.

Philippines: Les cigarettes électroniques sont interdites en public en dehors des zones réglementées communes avec les fumeurs et quiconque enfreint la loi risque jusqu’à quatre mois de prison.

Singapour: Tous les appareils, fournitures et accessoires de vapotage sont interdits à l’achat, la vente ou à l’utilisation depuis 2010. Des amendes allant jusqu’à 5 000 dollars (4 270 euros) peuvent être appliquées pour la première infraction. Les cigarettes électroniques peuvent être confisquées à la douane et sont considérées comme de la contrebande. [NDLR : Certains vapoteurs français nous ont précisé avoir pu vaper à Singapour et ont précisé que celà était du au fait qu’ils arrivaient directement d’Europe. Les amendes seraient appliquées pour les voyageurs ayant fait un crochet par d’autres pays d’Asie du Sud Est comme la Malaisie. Toutefois aucun élément factuel en notre possession n’a précisé cette état de fait.).

Taïwan: Les cigarettes électroniques sont classées comme une drogue réglementée et leur importation et leur vente peuvent entraîner des peines d’emprisonnement et des amendes.

Thaïlande: La Thaïlande possède certaines des lois les plus sévères en matière de vapotage dans le monde. Si vous êtes pris avec une cigarette électronique, vous pourriez être condamné à une amende et potentiellement faire face à une peine d’emprisonnement allant jusqu’à dix ans.

Turquie: Les cigarettes électroniques sont interdites en Turquie et des cas de cigarettes électroniques et d’accessoires ont été signalés à des douaniers.

Uruguay: La vente de cigarettes électroniques est illégale depuis 2009.

Venezuela: Bien que les voyageurs soient autorisés à vaper dans certains lieux publics, l’achat et la vente de cigarettes électroniques sont interdits au Venezuela. Sachez que des amendes peuvent être infligées sur place.

Vietnam: Le vapotage a été récemment interdit au Vietnam et des sanctions sévères peuvent être appliquées.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.