Box (semi) mécanique Tesla Invader V2 : le 4×4 low cost triple airbag

vapadvisoryAttention, les montages présentés ou évoqués dans cet article peuvent présenter des risques s’ils sont réalisés avec de mauvais accus. Si vous débutez et que vous n’êtes pas familiarisé avec votre matériel il est vivement recommandé d’éviter de réaliser des montages avec des résistances d’une valeur inférieure à 1 ohm. Pour en savoir plus sur les règles de sécurité à observer lors de vos montages et concernant le choix de votre matériel, merci de vous référer à cet article.
Box semi mécanique Telsa Invader V2
Box semi mécanique Telsa Invader V2

Nous allons aujourd’hui d’une box mécanique à prix accessible, en bois, enfin en bois, sachez qu’on parle quand même plus de bois à cagette que de Kamagong philippin, d’ébène du Gabon ou d’érable flammé triple A, mais qui a le bon goût d’être trouvable pour une trentaine de dollars en ligne… une vape « low cost but big cloud » pour qui ne cherchera que la vape et non un objet d’art à exposer sur une étagère.

La Tesla Invader v2 a beau  afficher quelques défauts, j’ai trouvé qu’il était tout de même intéressant d’en causer, car son prix couplé à la possibilité de bénéficier de la sécurité offerte par de 2 batteries 18650 montées en parallèle et de 3 Mosfets (!), c’est quand même bien sympa, tant pour des raisons de sécurité que d’autonomie. Si vous souhaitez vous lancer dans le reconstructible mais que la sécurité des tubes à piles vous fait peur, ce qui va suivre pourrait bien vous intéresser.

Tesla… on cause pas de bagnoles là ?

Le 454 Big block  rebrandé Tesla, cuivre et laiton en contact avec le juice pour l'option vape enrichie en métaux lourds...
Le 454 Big block rebrandé Tesla, cuivre et laiton en contact avec le juice pour l’option vape enrichie en métaux lourds…

Après avoir produit quantité de clones, Tesla cherche semble t-il à se donner une image plus respectable et s’est donc lancé dans l’aventure de la production de matériels originaux, c’est d’ailleurs l’un des acteurs chinois qui s’est lancé le plus tôt dans cette aventure puisqu’en plus des egic « classiques », on lui connait déjà un beau paquet de mods plus ou moins bien fichus, box électros, box mécaniques, et même des reconstructibles et des drippers (mais ça c’est pas encore trop leur truc).

A ce sujet, vous tomberez surement sur un dripper qui ressemble assez étrangement au 454 Big Block, et pour tout vous dire je me demande s’il s’agit « juste » d’un clone rebrandé aux couleurs de Tesla ou si l’original a été à la base fabriqué par Tesla, ou plus précisément, conçu aux USA par Kyptonite Vapor et fabriqué en Chine par Tesla.

Comme la box mécanique devient une tendance qui commence même à toucher un public pas forcément très aguerri à la manipulation de ce genre d’engins, Telsa y a intégré quelques fonctionnalités intéressantes en terme de protections.

On oublie vite l’Invader V1

Spécifications

  • Essence de cagette véritable colorisée au spray
  • Dimensions : énorme (environ 3,5 iPhone 6+)
  • Disponible en finition « brown » ou « red »
  • Connecteur 510 auto-ajustable
  • Dual 18650
  • Protection triple Mosfet contre les courts circuit et l’inversion de batterie.
  • Switch SS (non lockable)
  • négatifs sur lames SS d’1 mm d’épaisseur
  • positif en cuivre
  • Capot amovible magnétique

Je m’étais déjà laissé tenter par une Tesla Invader 1, une box pleine de défauts mais que j’ai malgré tout pas mal apprécié. Ses dimensions généreuses, sa prise en main, le confort du 510 monté sur ressort auto ajustable, et surtout ses deux accus en parallèle. Sauf que voilà,les promesses n’étaient qu’en partie tenues, la faute à ces deux ressorts un peu cheap qui s’aplatissaient comme des crêpes en dessous de 0.14 ohm. Quand j’ai vu débouler la Tesla Invader 2 sur Fasttech, j’ai naturellement tout de suite remarqué que ces ressorts avaient laissé la place à deux lames, me semblait-il plus robustes que ces ressorts agaçants qui n’avaient que le mérite de couper le contact quand la bobox décidait que je vapais trop bas. En plus de ces ressorts en cuivre trop cheap pour tenir les promesses d’une bonne box mécanique la trape aimantée dépassait de trois bons millimètres de la box vers le positif des accus et à chaque barre, on avait un peu tendance à jouer des castagnettes chinoises.

… Et bien sur l’Invader V2, on conserve ce qui fonctionne, on fixe tout ce qui n’allait pas sur la V1, et on améliore encore sa sécurité. Côté look, on reste dans le format « crosse de flingue » aux galbes d’une Volvo des années 80 (ses coins transperceront une poche un peu usée), mais exit la peinture noire cache misère au profit d’une finition translucide qui inspire déjà un peu plus confiance (disponible en red et en brown) que sur la V1.

La prise en main .. et bien il vous en faut des grosses (NB: je parle bien des mains)
La prise en main .. et bien il vous en faut des grosses (NB: je parle bien des mains)
Nos deux 18650 sont recouvertes par un capot fixé par 4 aimants
Nos deux 18650 sont recouvertes par un capot fixé par 4 aimants, ça tient très bien
Un connecteur 510, avec pin en cuivre, autoajustable
Un connecteur 510, avec pin en cuivre, auto-ajustable
Le berceau à accus en parallèle, avec les contacts + en cuivre
Le berceau à accus en parallèle, avec les contacts + en cuivre
c'est du gros cuivre tortillé qui couvre une bonne surface du + de vos accus
c’est du gros cuivre tortillé qui couvre une bonne surface du + de vos accus
Nos lames pour les négatifs sont en SS bien robuste, d'1mm d'épaisseur, c'est très ferme, ça ne bouge pas. On noteras que le câblage et la soudure sont eux aussi assez propres
Nos lames pour les négatifs sont en SS bien robuste, d’1mm d’épaisseur, c’est très ferme, ça ne bouge pas. On notera que le câblage et la soudure sont eux aussi assez propres
Le switch n'intègre pas de mécanisme de blocage, cependant sa fermeté et son poisitionnement sur la box font qu'il sera dur de le faire contacter accidentellement quand on la transporte
Le switch n’intègre pas de mécanisme de blocage, cependant sa fermeté et son positionnement sur la box font qu’il sera dur de le faire contacter accidentellement quand on la transporte. Ce switch est vraiment super agréable.
Mais au cas ou... là dessous se trouve un arsenal de sécurité qui se compose de 3 mosfets !
Mais au cas ou… là dessous se trouve un arsenal de sécurité qui se compose de 3 mosfets le tout posé sur une board, ce qui fait donc de notre Invader 2 une box « semi mécanique » !
Voilà à quoi ressemble cette board de protection (photo by Teslaecic®)
Voilà à quoi ressemble cette board de protection (photo by Teslaecigs®)
Pour une trentaine de dollars, on se dit que c'est déjà assez luxueux mais, comme la V1, l'Invader v2 se voit accompagnée d'une petite sacoche de transport, accrochable à la ceinture avec son mousqueton. Une manière secure de transporter votre box quand vous êtes en déplacement
Pour une trentaine de dollars, on se dit que c’est déjà assez luxueux mais, comme la V1, l’Invader v2 se voit accompagnée d’une petite sacoche de transport, accrochable à la ceinture avec son mousqueton. Une manière secure de transporter votre box quand vous êtes en déplacement
Il y a même de la place pour y glisser de quoi coiler en route (Kanthal, coton, tournevis...)
Il y a même de la place pour y glisser de quoi coiler en route (Kanthal, coton, tournevis…)
Quand on compare les finitions de la V1 à droite (avec son capot qui dépasse de 3/4mm), avec celles de la v2,  on voit un net progrès
Quand on compare les finitions de la V1 à droite (avec son capot qui dépasse de 3/4mm), avec celles de la v2, on voit un net progrès
Même le bois de cagette semble un peu mieux que sur la V1
Même le bois de cagette semble un peu mieux que sur la V1
Et elle est même numérotée !
Et elle est même numérotée !
Mais voilà, si vous êtes habitués à une iStick mini, il va falloir vous adapter un peu. Voici en comparaison sur la droite ma box de référence, une semi mech DiY dual 26650 avec voltmètre et Mosfet.
Mais voilà, si vous êtes habitués à une iStick mini, il va falloir vous adapter un peu. Voici en comparaison sur la droite ma box de référence, une semi mech DiY dual 26650 avec voltmètre et Mosfet.

Conclusion

L’une des choses importantes à mes yeux dans la vape, c’est que devant une importante typologie de matériels dédiés à des usages spécifiques, en fonction de son type de vape, on a envie de pouvoir tout essayer pour mieux comprendre. En proposant une box mécanique intelligemment pensée pour un public de débutants, Tesla va probablement à séduire un public bien plus large d’utilisateurs plus confirmés qui ont juste envie d’essayer la vape sur une méca en parallèle. Les sécurité embarquées par l’Invader 2 son quasi transparentes à l’utilisation. Je dis bien quasi car il y a quand même un truc qui m’a beaucoup surpris sur cette box. Elle me fait un peu penser à un Jeep Willis de l’armée américaine, où lorsqu’on coupe le contact, le moteur continue de tourner pendant 5 minutes. Ok là ça ne dure par 5 minutes, c’est plutôt de l’ordre d’une seconde, mais qu’on on pulse et qu’on relâche le bouton, les mosfets semblent prolonger le pulse d’une seconde. Bref rien de rédhibitoire, juste une sensation étrange quand on est familiarisé avec des mécas purs à positions on/off instantanées.

Ok cette box ne vous offre pas le must en matière d’essences exotiques, elle est plutôt légère mais elle fait le job, et pour une trentaine de dollars sur un segment où le ticket se situe plutôt entre 150 et $200, on va pas jouer les fines gueules. L’Invader 2 va donc faire une excellente box pour les débutants sur du reconstructible, et une très bonne petite box d’appoint pour les plus confirmés, idéale à se trimbaler sur la plage pour éviter que la corrosion du sel de mer n’attaque votre box à 200 euros.

Non, ce n’est pas la conductivité et la puissance de feu d’une Dimitri ou d’une Alum, mais c’est une box sécurisante, tout terrain, pas chère, originale, qui vous donne accès à un univers où le ticket d’entrée était jusque là bien trop élevé pour une simple découverte et se trouvait donc réservé à un public très avertis. Pour tout vous dire, c’est une box que j’aurais aimé moi même mettre à disposition du public, mais les tinois m’ont doublé ! Bref, une excellente petite box mécanique et surtout l’un des meilleurs rapports qualité prix du marché… Kweuwah ? Du low cost plus secure que de la box high end et qui vape super bien ?! Ben oui !

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

4 comments

  1. J’ai craquer quan mon regar c’est posait dessus étant ébéniste ariver avec un semi meca en bois sa fait class j’ai meme commander son copain mode box la veriter et c pas un full meca qui patate mai pour un débutant comme moi cetai parfait et class des vapo en bois c pas courent quand neme
    Juste pour info le bois et bien du sapin laqué cheap mai efficace

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *