Box GI 2 clonée par Smokjoy

Ce qu’il y a de fun quand on commence à vaper, c’est qu’on reçoit plein de spams relatifs à la cigarette électronique. Le business du spam dans la vape est encore balbutiant, mais s’il y en a bien qui éclatent à plates coutures les grecs et les philippins réunis, ce sont le chinois.

Et le spam du jour nous annonce quoi ? je vous laisse la (re)découvrir… un clone de la GI 2 signée Smokjoy avec un chipset 100w, un boitier inox, deux slots pour batteries 18650, un slot SD card pour customiser son écran de boot au format minitel, et un JTAG… non là je fantasme mais les geeks se reconnaitront 😉

2 accus et 100W pour tolérer des résistances jusqu’à 0.4 ohm, c’est un peu la loose à côté de l’IPV2 et ses 50W qui tolèrent jusqu’à 0.2ohm, un bon conseil, rabattez vous plutôt sur l’IPV3 qui arrive à la fin de ce mois ci avec ses 100W et une tolérance de résistances jusqu’à 0.1 ohm.

Allez voilà à quoi elle ressemble avec les specs complètes :

20140801024643533(2)

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

3 comments

  1. Remarque moitié comique moitié sérieuse: le slot SD card sur la ecig, ça ne serait pas un bon moyen d’infecter une carte SD et donc un PC sur lequel elle devra être connectée à un moment ou à un autre? Le jour où la NSA clonera des box, on pourra se poser des questions 😉

    1. Un peu d’optimisme voyons 😉 J’y voyais surtout le moyen de faire tourner une NetBSD…
      Je vais garder la moitié comique vu le nombre de personnes que cette box intéresse vraiment. Autant l’originale est intéressante pour son chip, autant celle ci est anecdotique et ne fera jamais une « cible aussi intéressante qu’une batterie Ego ou qu’une Vision Spiner. Le problème n’étant pas ce qu’elle embarque mais ce qu’elle pourrait communiquer étant connectée à une machine ou un réseau 😉
      NB : pas besoin d’un slot sd pour balancer un payload, une ego sait théoriquement le faire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *