BCC Mega d’iSmoKa (via Ecig-Vapo.com)

iSmoka BCCEcig-Vapo m’a fait parvenir un BCC Mega d’iSmoka, un clearomiseur bottom coil doté d’une bonne capacité de liquide (3ml). Je suis toujours un peu perplexe avec les clearomiseurs que j’ai assez rapidement abandonné au profit des drippers et d’autres atomiseurs reconstructibles.

Cependant, je suis régulièrement surpris de (re)découvrir ces atomiseurs avec certains liquides, particulièrement des fruités. C’est un peu ce qui m’est arrivé avec ce petit (enfin pas si petit que ça) clearomiseur.

Allez on passe tout de suite à la vidéo, il s’agit donc du BCC d’iSmoka, que vous trouverez pour 11,37 € chez Ecig-Vapo qui a eu la gentillesse de m’en envoyer un pour le tester…

Si Kangertech avec son protank et son aerotank captait il y a peu le plus gros du marché, d’autres clearomiseurs comme le iClear d’Innokin et surtout le Nautilus se sont rapidement fait une solide réputation. iSmoka, que je ne connaissais jusque là que pour le Magoo, un clone d’iThaka, s’est donc logiquement attaqué au segment des clearomiseurs qui concentre un public d’utilisateurs débutants, ou même bien plus confirmés, qui trouvent leur vape avec ce genre d’atomiseur, où même s’il n’est pas impossible de reconstruire ses résistances, préfèreront souvent en acheter des toutes faites pour ne pas avoir à s’embêter avec un peu de bricolage. C’est un choix parfaitement respectable et qui convient très bien au plus large public.

On ne peut donc ignorer les clearomiseurs, et pour tout vous dire, grand bien m’en a pris, car un petit clearo de temps en temps, c’est loin d’être désagréable, et s’envoyer des barres de pinoy à 0.2 ohm, on ne peut pas faire ça toute la journée ni dans n’importe quel lieu.

Le BCC Mega est livré avec 3 resistances : 1.8 ohm, 2.2 ohms et 2.5 ohms. La simplicité d’un clearomiseur, c’est quand même quelque chose de très appréciable, un grand débutant pourra tout de suite obtenir des bons résultats sans avoir à se taper 14 vidéos de montage sur Youtube. Le simple fait de le démonter et de le remonter vous suffit amplement à comprendre son fonctionnement. Sur l’emballage du BCC Mega d’iSmoka, vous trouverez même une petite notice d’utilisation ultra simple.

Quand je reçois un atomiseur à tester, j’en viens très vite à la question du mod : sur quel mod vais-je pouvoir tester correctement cet atomiseur. Et un clearo, comme le BCC Mega, avec un connecteur 510, ça convient forcément à un bon petit électro. Mon choix s’est cette fois ci porté sur le Zmax v5 de Sigelei que j’ai peu utilisé jusque là, le délaissant au profit de mods mécaniques. de cette manière j’ai pu jouer un peu avec la tension et la puissance. Evidemment, comme à mon habitude, j’ai pris mon temps pour tester le BCC Mega. On ne teste pas un atomiseur en tirant 2 barres dessus, on apprécie de voir ce qu’il donne à l’usage, vider 2/3 tanks me semble un minimum pour se faire un avis objectif.

Je suis parti sur la résistance pré-montée, à 2.2 ohm, avec un liquide maison à 6mg de nicotine, ne comprenant que de la glycérine végétale et ce magnifique arôme pêche jaune venu de Solubaromes, pour une vape entre 3.2 et 3.5 volts. Le rendu est plus que correct, c’est même très bon, avec un volume de vapeur confortable, même si bien évidemment, ça reste incomparable avec un dripper.

L’airflow se passe au niveau du connecteur, sous l’atomiseur (bottom air feed) et il n’est pas réglable, comme c’est le cas sur la majorité des clearos. Le choix du Zmax V5 n’est donc pas du tout anodin car la bague / top cap de ce mod sert précisément dans notre cas à ajuster l’ouverture de ce bottom aiflow. Mais malgré ça, là encore, c’est confortable. Moi qui aime bien les airflow bien aériens, je n’ai avec l’iSmoka pas ressenti de frustration particulière et notre BCC Mega a échappé à un coup de dremel hasardeux..

Le tank du BCC méga en PMMA et il est gradué. Ses 3,5 ml lui assurent une bonne autonomie, c’est toujours très appréciable quand on est en déplacement de ne pas avoir à recharger son tank 3 fois par jour. Le remplissage de ce tank se fait par le dessous, de manière encore une fois très simple.

En conclusion, voici un clearomiseur que j’aurais apprécié de découvrir à la place du Stardust de mes débuts. Avec un bon petit mod électro, vous voilà parés pour sortir en douceur du tabac. Son réservoir de 3,5ml lui confère une autonomie suffisante pour la majorité d’entre nous et son look est assez passe partout pour ne pas faire ridicule sur un mod électro. J’ai beaucoup apprécié que l’on puisse y mettre son propre driptip, n’étant pas fan du drip tip en matière plastique fournit avec le BCC mega.

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *