AGA T2 : montage dual microcoil câble et coton

AGA T2Ça y’est… j’ai enfin trouvé un intérêt à cet atomiseur vraiment surprenant qu’est l’AGA T2. Je me suis procuré ce petit atomiseur plein de ressources chez Liquid-Ecig .Ce dernier trônait sur mon bureau depuis le mois de septembre dernier après plusieurs montages infructueux et de belles prises de tête à lutter contre les points chauds. L’AGA T2 est mon premier Genesis, je me suis un peu fais la main dessus, mais jusque là je n’étais arrivé à rien d’extraordinaire et il s’était fait éclipser par l’AIOS que je pratique quotidiennement.

Moralité : ne désespérez jamais avec un atomiseur, si vous ne parvenez pas à vos fins, hackez le, détournez le, il y a forcément un usage qui le rendra fantastique.

Pour arriver à un résultat qui me convienne, j’ai finalement opté pour un montage dual microcoil au Kanthal 0.36 à 0.8 ohms au câble et coton. A ce montage j’ai ajouté un belle grosse arrivée d’air de 3.2mm en reperçant le trou d’origine qui était vraiment trop faiblard à mon goût.

Voici les avantages que je trouve à ce montage :

  • La simplicité :  je n’ai eu vraiment aucune difficulté à y parvenir (après de nombreux montages au mesh infructueux qui me donnaient points chauds sur points chauds). Là c’est magique, le coton éradique toute possibilité de point chaud, pas besoin de recourir à une  rondelle ou a une perle de roche pour réduire la distance entre le mesh et le plot central… ça fonctionne tout seul. Les étapes : on fait bouillir le câble acier 15/20 minutes, on enroule un peu de coton dans le haut des deux câbles, on coil directement sur le coton, le câble donne la rigidité qui va bien pour que l’opération soit très simple.
  • Le rendu des arômes est incroyable, les deux câbles y veillent. Même si ça consomme beaucoup de liquide, le resultat vaut franchement le détour.
  • Le reperçage énorme de la chambre (3,2mm) assure un airflow de dingue et produit une vape lourde, bien grasse, bien épaisse. En fonction des heures de la journée et de ce que l’on recherche comme vape, il suffit de changer de drip tip. J’utilise pour un tirage soft un drip tip en jade avec un trou relativement petit qui contrebalance très bien avec le trou de la chambre d’atomisation, ou au contraire un drip tip en téflon assez court avec un énorme trou pour laisser le airflow fonctionner à fond.
  • Le coton dans le haut du câble assure que vous ne prendrez pas de liquide dans la bouche, même avec un drip tip très court pour une vapeur tiède.

Voici ce que ça donne en images (Note : j’ai torché le top cap de la chambre de vaporisation pour lui donner cette couleur cuivrée)

20131215_161245

20131215_161210

20131215_155849

20131215_161350

20131215_161604(0)

Partager cet article :

Twitter Facebook Google Plus mail

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *